Clemity Jane, son éducation sexuelle et ses poils d’aisselles roses dans Cher Corps

Par  |  | Aucun Commentaire

Clémence, alias Clemity Jane, raconte son éducation saine à la sexualité devant la caméra de Léa Bordier. Un nouveau Cher Corps plein de bonnes vibes !

Clemity Jane, son éducation sexuelle et ses poils d’aisselles roses dans Cher Corps

Le visage qui est apparu dans le Cher Corps de la semaine m’était familier, et il le sera sans doute pour toi aussi, si tu t’intéresses aux questions liées à la sexualité.

Clémence, 25 ans, est passée devant la caméra de Léa Bordier pour la série Cher Corps.

Tu la (re)connais peut-être sous le pseudonyme de Clemity Jane, youtubeuse sex-positive, dont la chaîne rassemble à présent plus de 67 000 abonné·es — excusez du peu !

À lire aussi : La sexualité positive, c’est l’avenir : voici comment vous y mettre !

Clémence, alias Clemity Jane sur YouTube

Anouk lui avait tiré le portrait d’un soyeux trait de plume en 2016.

C’est par ce biais que j’avais découvert une jeune femme hyper inspirante, au discours franc et décomplexant comme je les aime :

« Il faut arrêter de considérer le cul comme un tabou qui pèse sur les épaules. Aimer le sexe, c’est un peu comme aimer manger une glace au chocolat : ce n’est ni grave, ni salissant.

L’important c’est de penser à soi, à son plaisir… Et au consentement bien entendu ! »

Clemity Jane parle rapport au corps, sexualité, complexes dans Cher Corps

Dans son Cher Corps, Clémence raconte son éducation à la sexualité, son rapport au corps (c’est un peu le sujet, me direz-vous).

Comment parler de sexualité aux enfants, en toute simplicité ?

Ce Cher Corps fait directement son entrée dans la shortlist de mes épisodes préférées. Le discours de Clémence est franc, rafraîchissant, notamment sur les sujets touchant à la sexualité et aux complexes.

Elle raconte qu’en grandissant, elle pouvait poser à sa mère absolument toutes les questions de sexe.

Celle-ci lui expliquait alors, sans aucun jugement, ce que les mots « sodomie » ou « fellation » voulaient dire, sans jamais lui transmettre l’idée que telle ou telle pratique serait respectable ou non.

Une manière très saine de répondre aux questions de curiosité, tout en renforçant un lien de confiance parent-enfant !

Clémence était donc devenue, parmi ses amies, « celle qui savait des trucs », celle qui savait surtout où aller chercher des réponses fiables aux questions que les ados se posent.

À lire aussi : De l’influence de l’éducation sur notre rapport au sexe

Des poils et des tatouages là où ça te chante

Je me suis beaucoup retrouvée dans le discours de Clémence autour des poils. Moi aussi, je me suis d’abord épilée par habitude, par adhésion à une loi tacite que je ne pensais pas avoir le droit de discuter…

Et moi aussi, désormais, je laisse parfois pousser mes poils, parfois je les épile, parfois je les rase, au gré de mes humeurs et non plus d’attentes sociales qui pèseraient sur mon apparence.

Je n’ai pas encore sauté le pas de la coloration, mais je suis hyper fan des aisselles roses fluo, qu’on se le dise !

À lire aussi : La coloration des aisselles, une nouvelle tendance beauté ?

BG ❤️

Je n’ai qu’une seule frustration vis-à-vis de ce Cher Corps, c’est qu’il ne dure que 10 minutes, j’aurais pu écouter Clémence pendant des heures ! (Excellent prénom, au passage, je dis ça en toute objectivité journalistique, bien entendu.)

YouTube n’aime pas les tétons, qui est surpris ?

Petit détail technique, si tu souhaites faire tourner cet épisode très inspirant, adapté à tous publics, y compris les plus jeunes : il faut être connecté au compte YouTube d’une personne âgée de plus de 18 ans pour avoir accès à la vidéo.

Eh oui ! Clem y parle de sexe, vêtue pour la majeure partie de l’interview d’un soutien-gorge transparent, qui laisse donc deviner SES TÉTONS OMG HALLU JPP.

Je ne sais pas si la vidéo a été signalée pour contenu inapproprié, ou si c’est le robot de YouTube qui détecte les tétons, mais toujours est-il que ce Cher Corps n’est pas accessible aux moins de 18 ans.

Donc, si tu veux le montrer à tes petites cousines, même si elles ont un compte YouTube, ça ne sert à rien de leur envoyer le lien, il faut leur montrer la vidéo directement.

Si tu veux mon avis, c’est un excellent moyen de lancer avec elles une discussion décomplexante sur la sexualité et le rapport au corps, et si elles finissent par suivre la chaîne de Clemity Jane, elles seront entre de bonnes mains !

À lire aussi : Au Royaume-Uni, l’éducation sexuelle va devenir obligatoire dès 4 ans !

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?