Un chirurgien esthétique opère sa future femme pour la rendre « parfaite »

Un chirurgien esthétique a opéré une femme afin qu'elle ressemble à son idéal de beauté féminin avant de l'épouser.

David Matlock, chirurgien esthétique résidant à Los Angeles, a réalisé une dizaine d’opérations sur sa future femme jusqu’à ce que celle-ci corresponde à son idéal de beauté. Rhinoplastie, liposuccion et augmentation mammaire font partie des différents actes chirurgicaux réalisés par le chirurgien sur Veronica, sa femme depuis 6 ans.

Les deux tourtereaux se sont rencontrés en 2007 lors d’une consultation de Veronica pour une vaginoplastie (réparation du vagin après un accouchement). Pour le chirurgien, c’est le coup de foudre et il voit tout de suite en elle sa future femme.

Mais coup de foudre ou pas, il la convainc de subir une dizaine d’opérations de chirurgie esthétique pour faire d’elle la femme « parfaite ». Une fois ces opérations réalisées, il l’invite à sortir et la demande en mariage.

Si Veronica avoue parfois se sentir un peu comme une publicité vivante pour son chirurgien de mari, elle a finalement pris goût à son obsession de la beauté et pratique désormais le culturisme. Ça donne envie…

Ce n’est pas la première fois que David Matlock fait parler de lui. En 1998, sa licence de chirurgien esthétique lui a été confisquée durant quelques mois pour fraude, négligence et malhonnêteté.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gabitbol
    Gabitbol, Le 8 septembre 2013 à 1h51

    sayyadina;4337562
    Ce type, il était pas dans une télé réalité sur E! ? Il me semble et la femme aussi (oui, je regarde de drôles émissions quand je dors pas).
    Déjà que je le trouvais trop fier de sa personne mais de là, à vouloir changer quelqu'un mais elle aussi aurait pu dire non, nan ?
    Si si, et il était méga con. Enfin la plupart des médecins n'avaient pas l'air particulièrement sympathique, mais lui c'était le number one ! Cet article ne fait que confirmer mes impressions.

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)