Dans Cher Corps, Alice fait l’apologie de l’amour de soi (et des autres)

Par  |  | Aucun Commentaire

Cher Corps de Léa Bordier a un nouvel épisode : découvrez Alice, sa bienveillance et son humour qui donnent chaud au cœur !

Dans Cher Corps, Alice fait l’apologie de l’amour de soi (et des autres)

Un nouvel épisode de Cher Corps, la série de vidéos décomplexantes sur le corps, est sorti ! Cette fois-ci c’est Alice, 24 ans, qui passe derrière la caméra de Léa Bordier.

Je crois que c’est un de mes épisodes préférés.

Cher Corps : Alice et l’apprivoisement de son corps

Apprendre à aimer son corps c’est jamais évident. Surtout quand t’es une meuf et que tu as l’impression que ton physique ne correspond pas à ton état d’esprit.

Alice, elle, a mis un temps à accepter son corps version « femme » à l’adolescence. Et ça lui a laissé des traces !

Aujourd’hui, elle ressent toujours un décalage entre son enveloppe corporelle et son état d’esprit. D’ailleurs, elle parle souvent d’elle au masculin.

« J’aime pas marquer ma différence […], j’ai pas envie d’être catégorisée d’abord en tant que femme puis en tant qu’individu. »

Et c’est même encore plus difficile d’accepter son corps lorsqu’on se fait harceler sexuellement.

Alice en parle à sa façon, avec son énergie et sa passion, et je suis tombée un peu amoureuse.

Cher Corps : Alice, l’amour des autres et la bienveillance

Alice, c’est pas compliqué, j’ai eu envie d’être sa pote direct.

La meuf est tellement solaire qu’en finissant la vidéo, j’avais autant de flash dans les yeux que Nicole Kidman sur un tapis rouge.

Et quand elle parle de son rapport aux gens, j’ai finalement compris pourquoi elle rayonne autant. Son truc, c’est qu’elle aime les autres ! Elle aime ses potes et même les vieux dans le métro qui tapent la discute.

En fait, c’est une vraie ode à la solidarité féminine, cette meuf. Tous ces moments où ta meilleure amie te dit « MAIS T’ES TELLEMENT FORMIDABLE », Alice, elle le fait tout le temps.

Et je trouve ça super touchant cette vision des autres qu’elle a.

Et toi, tu te reconnais dans le témoignage d’Alice ? Tu es aussi enthousiasmée que moi par son discours ?

À lire aussi : Lola parle du syndrome de l’intestin irritable dans Cher Corps !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d'or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l'échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!