Les César 2012 en live sur madmoiZelle !

Retrouvez-nous tout à l'heure avec Sophie-Pierre Pernaut pour causer des César 2012 en direct-live ! Vous pouvez aussi rejoindre les madmoiZelles sur le forum pour commenter ! À tout !

Les César 2012 en live sur madmoiZelle !

20h56 : Premier point « grande fête du cinéma » sur Le Grand Journal par Michel Denisot. Jean Dujardin vient de dire « c’était une belle année pour le cinoche et JE SENS QU’ON VA BIEN LE CÉLÉBRER ! ». Et il a aussi dit « On va peut-être gagner la coupeuh du mondeuh » avec l’accent du sud. J’aime cet homme. Sachez aussi que le film « Les Infidèles » qui sort mercredi 29 défonce tout. Voilà c’est dit. (oué ça fait genre on frime parce qu’on l’a déjà vu mais c’est le cas alors on fait tourner, notez-le, c’est TRÈS BIEN)

21h07 : Sophie-Pierre fait pause pour baver. Y’a Guillaume Canet qui parle. « Coeur coeur coeur » dit-elle.

21h08 : Si vous n’avez rien d’autre à foutre, allez donc suivre Navo (l’autre gars qui est derrière Bref) sur Twitter (@Navavo), il va livetweeter la soirée en direct et va raconter des blagues. Parce que c’est un putain de rebelle et qu’il a pas coupé son téléphone comme on lui a demandé.

21h10 : SPP souhaite préciser que Guillaume Canet est encore plus mignon quand il bafouille. Et qu’on lui pardonne tout. OK c’est noté.

21h11 : Comme c’est la tradition pendant les Oscars aux US, De Caunes envoie du p’tit sketch en rapport avec les films. Intouchables, Polisse, The Artist, La Guerre est Déclarée… Il fait même une sorte de Didier L’embrouille un peu chelou. En costard déchiré. Entre Didier l’embrouille et son dingo. Bien fichu. Faut dire qu’Antoine de Caunes il déchire.

21h15 : OH ILS REFONT LA SCÈNE DANS LA BOITE DE POLISSE, sauf sur la scène des Césars. C’est fou, ça a jamais été autant le groove dans cette cérémonie. SPP, qu’en dit-elle ? « Antoine de Caunes qui s’incruste dans les films de l’année + Guillaume Canet qui bafouille = implosion ». Je confirme, sauf d’un point de vue de mec.

21h17 : C’est la douzième fois de la soirée qu’on dit que c’est une année record pour le cinéma français, malgré la crise, malgré le téléchargement.

21h18 : Tahar Rahim est carrément glumour (un néologisme qui signifie glamour + humour), il vient filer le César du Meilleur Espoir Féminin. Si c’est Christa Théret, SPP annonce qu’elle se suicide en direct, ça fera de l’audience. Je sais pas pourquoi elle l’aime pas. Sans doute la jalousie.
Et c’est donc un ex-aequo, Clothilde Hesme et Naidra Ayadi qui remportent le Ciseur. « Comment on fait, on le découpe ? » Y auraient pu prévoir un double César. Premier César de la soirée pour Polisse. Ça bafouille joyeusement ça bégaie, mais c’est un peu le charme de cette soirée, nan ? Naidra elle remercie LE MONDE ENTIER donc forcément elle doit oublier du monde. Forcément.

21h24 : De Caunes est en train de mettre à l’amende Omar et son rire si PARTICULIER (SPP le définit comme « le rire le plus sincère du monde » et elle a bien raison), rapport aux « saillies drôlatiques » de la soirée. « Ne remerciez pas vos parents, s’ils vous avaient donné tout l’amour que vous méritiez… vous ne feriez pas du cinéma ».

21h27 : C’est l’heure du Meilleur second rôle masculin, avec Mathilde Seigner qui a reconnu avoir fait un discours tout pourri. C’est beau. SPP est pour Joey Starr. Et moi aussi. En hommage au monde sur la corde à linge.
Et c’est Michel Blanc qui le remporte, c’est le PREMIER DE SA CARRIÈRE, le croyez-vous. Monde de merde.

Chargement du lecteur...

Mathilde Seigner vient de craquer son slip, en disant que c’était Didier qui le méritait. Premier moment gênant de la soirée. « Où es-tu, Didiouuuuu ? » a-t-elle dit. HAHA.

21h32 : De Caunes est fantastique. Il vient de glacer la salle en revenant sur la fameuse histoire d’Intouchables qui s’est retrouvé sur le net, à partir d’une version donnée aux personnes qui ont voté. « Si vous connaissez la personne qui est coupable, merci de le noter sur un petit papier, on règlera ça entre gentlemen ». Ce mec est génial.

21h34 : Donc là c’est le César du meilleur costume et comme par hasard, on connaît personne. « C’est ptet pour ça que j’m’habille mal (ou du moins pas en ambiance napoléonienne) » me glisse à l’oreille SPP.

21h36 : Je viens de confondre Appolonide et Sleeping Beauty. « Putain on est bons en critique cinéma » me dit SPP. C’est pas faux. Pendant ce temps, De Caunes a envoyé prouter Noguerra avec zéro tact. Faut dire qu’il faut cadrer la soirée, sinon c’est le bordel.

21h37 : C’est le moment du César des Décors. Si j’me trompe pas, celui de The Artist a été tourné dans les studios Warner à LA. Je dis ça parce que j’suis allé les visiter quand j’étais à Los Angeles et le cinéma du début m’a rappelé le cinéma des studios Warner. Oui j’me la raconte ET ALORS ?
Et BIM, c’est The Artist qui gagne, le hasard comme par hasard.

21h40 : OUAAAAIS Alexandre Astier. « Explosion de foufoune, comme diraient les Nuls ». Ok, Sophie-Pierre. Astier veut pas venir en armure alors De Caunes lui met un peu sa misère, avec une idée très chouette mais très difficile à expliquer là comme ça. Ça met un peu un froid dans la salle, pourtant c’est LOL. « En fait si les César avait lieu en même temps que la journée du premier degré dans le public, bah on verrait pas la différence j’crois ». Tout à fait, Fofie.
Et il vient pour donner le César du meilleur film d’animation. Et qui c’est qui gagne ? Joann Sfar, once again, après le succès tonitruant du conte de fées sur Gainsbourg : Vie Héroïque.

21h47 : De Caunes raconte un truc chelou sur le cours de l’or et le fait que des mecs les font fondre pour les revendre. « Je me demande si je rirai un jour autant devant les César que la fois où le mec a masturbé un César ». Ah oué ? Heureusement que SPP est là pour me distraire.

Chargement du lecteur...

21h50 : Aure Atika vient remettre le César du meilleur espoir masculin. Moi je vote Pierre Niney et SPP vote Nicolas Bridet. « J’ai eu envie de le baffer tout au long du film : c’est bon signe. »
Et c’est Grégory Gadebois (Angèle et Tony), qui le remporte. « J’aurais dû prévoir un discours, j’me rends compte maintenant. » Il a un très beau chapeau, ce monsieur. « J’peux y aller ? » glisse-t-il à Aure avant de partir.

21h53 : Il est probable que Sylvie Testud nous fasse le premier boobflash de la soirée, en mode Julia Vignali (mais si, la meuf de la Matinale, qui a laissé montrer un boobs matinal l’autre jour). Elle vient remettre le César du meilleur Premier Film. Et c’est… Le Cochon de Gaza qui l’emporte. « Un grand producteur de septième lard » dit le monsieur qui réalise. On a vu une personne qui remettait ses lacets ou qui se curait les pieds pendant le discours.

21h58 : Julie Ferrier a décidé de venir avec les seins couverts cette année (remember)

Chargement du lecteur...

Elle vient en tant que dresseuse à l’accent belge, elle est complètement dingo hahaha. « Je virerais ma cuti pour Julie Ferrier » me dit Sophie-Pierre. Et perso, je n’aurais pas à faire cet effort. Oh mon dieu c’est si drôle viiiite il faut qu’on retrouve la vidéo viiiiite. Cette personne est fantastique. Jean Dujardin n’était pas loin de se lever.

Et c’est Bienvenue au Larzac qui remporte le César du meilleur documentaire, avant que Julie Ferrier ait fait un petit big up à Patrick Dewaere, nommé 8 fois dans sa carrière sans jamais avoir gagné la moindre statue. Monde de merde.

22h13 : Pendant que Twitter fait des blagues vaseuses sur Jocelyn Quivrin (wtf), Alice Taglioni se perd un peu dans sa présentation du César de la meilleure musique, à chanter (faux) des chansons de musique. Et c’est The Artist qui remporte le WIN.
Et là c’est casse-couilles. Donc SPP me glisse « la deuxième vidéo la plus drôle des César » (elle trouve que François Damiens est la troisième, ça se discute MAIS BON)

Chargement du lecteur...

22h17 : MERCI ANTOINE POUR CE FANTASTIQUE ACCENT ANGLICHE façon Rapido pour offrir le César d’honneur à Kate Winslet. (quel décolleté, mes aïeux)

22h20 : Antoine vient de faire tout un speech sur sa ligue anti chirurgie esthétique. Pendant ce temps, je m’aperçois que Navo n’a plus rien tweeté depuis 40 minutes. LA LOSE HEIN.

22h23 : Récap de la carrière de Kate Winslet. À mon avis, son meilleur film : Les Noces Rebelles. Selon Sophie-Pierre, elle n’a pas fait un mauvais choix dans ses films. C’est pas faux. (quel décolleté, mes aïeux). Mais son meilleur film selon SPP, c’est Eternal Sunshine of the Spotless Mind. D’ailleurs, c’est Michel Gondry qui lui remet son César d’Honneur. Elle est toute émue parce que la salle se lève. TOUT LE CINÉMA FRANÇAIS SE LÈVE POUR KATE WINSLET. « Il n’est jamais trop tard pour gagner un César because Kate Wins-late ». POUET. Michel Gondry est un poète de génie.

22h31 : « Ma mère me rappelle que quand j’étais petite, j’avais fait croire pendant 1 journée à l’école que j’étais la fille de Kate Winslet ». Sophie-Pierre a toujours une anecdote croustillante sur la vie. Faut dire que c’était pas si loin. (bah quoi ?)

22h32 : Cette année, un grand du cinéma a disparu : Megaupload. Sacré Antoine. C’est le moment de rendre hommage à tous les gens du ciné qui sont morts cette année.

22h34 : Kad Merad a autant de cheveux qu’il a de barbe. Il arrive en défonçant tout, j’ai pas eu le temps de voir mais ça avait l’air d’être drôle. Je vote pour Carmen des Femmes du Sixième Etage, ce film était fantastique. Mais j’aimais bien aussi Carole Rocher, qui joue dans Polisse.
Le meilleur second rôle féminin est attribuée à l’espagnole Carmen Maura uéééééé ! Elle a joué pour Almodovar mais surtout dans le mythique Le Bonheur est dans le Pré.

22h39 : Donc les trois plus belles actrices du cinéma français (Zoé Félix, Audrey Fleurot et Olivia Bonamy) sont belles mais elles ne sont pas drôles. ON PEUT PAS TOUT AVOIR. J’ai pas tout saisi, qui a gagné le César du meilleur Court Métrage. Ah si c’est L’Accordeur. Bravo bravo (comment ça, ça commence à être longuet ?)

22h45 : « Un film, La Conquête, a raconté sa folle ascension (je parle du président, pas du cassoulet) » Là je sais pas, c’est Sophie qui m’a dit ça alors je copie colle ça.

22h45 : AH MERDE PAS SARA FORESTIER. Sans aucun doute le second moment malaise de la soirée. « Va-t-elle nous parler culotte ? Culotte sale, sécrétion, tout ça tout ça… » Merci Sophie-Pierre. J’vous mets un p’tit coup de NO NO NO CAT.

Le meilleur scénario original est celui de L’Exercice de l’Etat.

22h49 : Haaaa y’a Valérie Lemercier ENFIN. En mode Bollywood. Si vous n’étiez pas devant votre télé, tant pis pour vous. Y’a plein de LOL aussi avec une appli « tablette » pour les Cesar 2012. HAHA. C’est du très bon j’espère que ça existe EN VRAI. Oh et devinez QUI VIENT REMETTRE le César de la Meilleure Photographie ? Matthieu Kassovitz, qui vient sans doute enculer le cinéma français. « Je viens honorer ma promesse, ‘j’suis un homme d’honneur ». Sophie-Pierre espère qu’il va faire caca sur scène. Ça serait très drôle mais c’est fort peu probable. Et c’est The Artist qui gagne. BIM.

22h55 : De Caunes qui interpelle Pierre Haïm, avec qui il bosse depuis longtemps. « Sois pas déçu mon Pierrot, regarde jt’ai préparé un bon gros pétard comme tu les aimes ! » en brandissant le oinj oinj y’a du monde sur la corde à linge. Magique. Y’a des fulgurances dans cette soirée.

22h58 : Bel hommage à cette grande dame qu’était Annie Girardot.

Chargement du lecteur...

« Sur twitter, y a plus personne : tout le monde pleure. Ou en profite pour aller pisser, j’hésite. » Merci Sophie-Pierre.

23h02 : Merci à Elise pour ce tweet à propos du noeud papillon de Frédéric Beigbeder : CE NOEUD-PAPILLON EST TROP GROS.

23h04 : Ah et donc Roman Polanski n’est pas là pour recevoir son César. Ok bah bravo 20/20 vive la France. C’est Kate Winslet qui le reçoit, BG. « La voix de la fille qui fait la traduction est encore pire qu’un mélange de ma voix et celle de Christine Berrou, j’crois bien » m’envoie Sophie-Pierre. Ah ué ?

23h06 : Ça devient chiant, nan ? T’en penses quoi, Sophie-Pierre ? « Au moment où ça devient chiant, y a une paire de boobs dans un push up qui arrive sur scène avec la tête de Valérie Bonneton au-dessus ». C’est la dame de Polisse qui gagne le César du Meilleur montage. Bravo ! Qu’en dis-tu, Sophie-Pierre ? « C’est donc sur Polisse qu’on partouze le plus, c’est ça ? ». Merci Sophie.

(pour être honnête, je dois préciser qu’avant ça, j’ai dit que je montais Maman tous les 2ème mercredi du mois et que personne ne m’a jamais filé un César pour ça. OH MON DIEU JE L’AI ÉCRIT mais bon il est 23h12 ça commence à être longuet bordel !)

23h13 : Et POURQUOI on a les mêmes boobs pour deux Césars ? Hein ? Faites tourner les boobs, j’veux dire ! (j’ai bien conscience que je n’aurais jamais écrit ça en début de soirée. Désolé Maman si tu me lis.)

23h16. C’est les gens de L’Exercice de l’Etat qui ont gagné le César du Meilleur son. Y’a une dame qui a fait une private joke, personne n’a compris. N’est-ce pas Sophie ? « Faire une private joke en recevant son César = facepalm »

23h19 : C’est l’heure de manger mon petit cornet au chocolat Extrême ©. C’est SPP qui prend donc le relais. « Laurent Lafitte arrive sur scène pour remettre le César du meilleur film étranger. Feignant d’être la cible d’une blague potache de la part du responsable du prompteur, il commence à annoncer le césar du « meilleur français dans une actrice étrangère ». Genre « Benjamin Millepied dans Natalie Portman » et tout le toutim. Fatigués, SPP et Fab ricanent comme des cons. »

C’est Une Séparation qui a gagné mais j’ai rien compris du tout au discours très confus du Monsieur qui est venu récupérer le Prix.

23h26 : Pendant ce temps-là, Intouchables – 20 millions de spectateurs – n’a toujours rien gagné. « Purée c’est marrant : Julie Depardieu et Eric Elmosnino miment un discours pourri pour faire drôle. Sauf que c’est pas drôle du tout. On est dans l’inception du discours raté. » Tout à fait, Sophie.

Et c’est Michel « Havanavicius » (sic) qui gagne le César du Meilleur Réalisateur. HELL YEAH LA CLASSE AMÉRICAINE BÉBÉ !

Chargement du lecteur...

Et en plus il a dit un grand merci à Bérénice Béjo, sa femme. Ça marche bien, la preuve, Sophie : « Ok, je vais pousser mon mec à réaliser ou à jouer dans un film Césarisable tellement je me transforme en midinette dès qu’un mec remercie sa femme sur scène. T’as un Kleenex ? »

23h33 : C’est Gilles Lellouche qui vient remettre le César de la Meilleure Actrice. Vous ai-je dit que Les Infidèles, c’est cool ?
Eeeet c’est sa première récompense de toute cette fantastique campagne pour The Artist, ENFIN, parce qu’elle le mérite vraiment. « Ok, je vais pleurer là maintenant tout de suite. » C’est vrai qu’y avait moyen de pousser la larmichette sur cette séquence.

23h38 : César du Meilleur Acteur. ALLEZ OMAAAAR, MERDE ! Le cinéma français, sois à la hauteur un peu ! Mais bon… ça va être Jeannot hein.

« Y a David Abiker qui fera Des Clics et Des Claques en caleçon si Omar Sy gagne pas. Je dis ça pour les madmoiZelles intéressées, moi j’écoute la radio, je la regarde pas. » Ok merci pour l’info, Sophie.

ET YEEEEEES, c’est beau ! Omar qui gagne ! « J’ai envie de dire PUTAIN ! J’avais envie de faire des vannes mais j’y arriverai pas, alors j’vais commencer par remercier mes parents. » Cluzet ? « Comme dirait mon père, c’est un grand quelqu’un. » Grosse grosse émotion là bordel. « Merde, ça c’est du César mérité (ils le sont tous, mais quand même) ». Carrément, biloute.

23h47 : « J’aime Guillaume Canet, je le trouve beau et talentueux, mais sérieux, y a pas quelqu’un pour lui retirer la ventouse qu’il a dans les fesses, ce soir ? » L’appel est lancé, Sophie. Et c’est The Artist qui rafle l’ultime César de la soirée, espérons que ça se passe de la même façon pour cette sympathique équipe dimanche soir de l’autre côté de l’Atlantiqueeeeuh !

Le mot de la fin pour Sophie ? « Et voilà, c’est la fin, encore une belle soirée de cinéma (dis-je en prenant la voix de Pierre Tchernia). J’aurais dû mettre 5€ sur le film comme ça j’aurais été citée : « Et je remercie notre mécène Sophie-Pierre Pernaut » ». C’est vrai que c’eut été la classe. HAHA.

A l’année prochaine !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 856 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Marivio
    Marivio, Le 26 février 2012 à 23h00

    A peu près rien à voir avec les Césars, mais est-ce que quelqu'un a déjà remarqué à quel point Antoine de Caunes ressemble à David Tennant (ou peut-être le contraire, en fait) ??

    [​IMG]

    (Dites-moi que vous aussi, vous l'aviez remarqué, et que ce n'est pas juste dans ma tête.)

Lire l'intégralité des 856 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)