Cépakon #3 — Cache-nénuphar d’appareil photo et distributeur de livres

Tu ne connais pas Cépakon ? Cette rubrique te présente des idées sorties tout droit des brillants esprits qui nous entourent. Chaque semaine, le génie humain frappera.

Cépakon #3 — Cache-nénuphar d’appareil photo et distributeur de livres

Tous les articles Cépakon sont disponibles dans sa rubrique dédiée

Il est si facile de se laisser aller une fois l’hiver venu, lorsqu’on se contenterait d’un gros plaid et d’une bonne tasse de chocolat chaud avant de sombrer en hibernation. Mais on n’arrête pas les cerveaux en ébullition avec trois marshmallows et une paire de chaussette en pilou-pilou ! Ni le froid de décembre, ni les petites loupiotes hypnotisantes de Noël ne viendront enrayer la folle machine des esprits rusés de notre siècle. La preuve.

Le pare-soleil/capuchon d’appareil photo 2 en 1

Vois-tu, j’ai une relation conflictuelle avec le capuchon de mon appareil photo (tu sais, le « bouchon » devant l’objectif qu’il faut penser à enlever si tu ne veux pas passer pour une truffe). D’un côté, je l’aime bien : il protège la lentille de mon objectif des rayures, des poussières et de la pluie. De l’autre, il est excessivement casse-bonbons car il me faut l’enlever et le remettre entre chaque photo. C’est particulièrement pénible lors de visites touristiques.

Sans compter que je risque de le perdre quelque part et que, si je l’accroche à mon objectif avec une ficelle, je passe à nouveau pour une truffe (tel un enfant de 6 ans qui a encore ses moufles reliées entre elle par un cordon).

Quand soudain, en voilà une idée qu’elle est bonne !

flower_cap2

Un capuchon qui se ferme et s’ouvre tel un nénuphar céleste. En position ouverte, il devient un pare-soleil, cet accessoire qui évite les reflets parasites du soleil sur les photos. Ce n’est pas indispensable mais c’est tout de même un bon bonus. Léger souci… ce produit n’existe pas. Il est resté à l’état de projet. Mais ce serait quand même bien pratique de pouvoir actionner l’ouverture de capuchon directement depuis un bouton/une molette situé à côté du déclencheur. Avis aux constructeurs !

Le distributeur de livres

Sans plus attendre, je vous le présente :

machin-librairy

Pourquoi n’y a-t-on pas pensé avant ?

Le distributeur de livres existe dans beaucoup de pays… mais pas en France (surtout, détrompez-moi dans les commentaires s’il y en a chez vous !). Quand on y pense, c’est un coup de génie. Si tu n’as plus de batterie sur ton téléphone avant d’effectuer un long trajet en métro, pas de souci, une pièce de 1€ dans la fente et voilà de quoi t’occuper.

Oui, 1€. L’objectif c’est de recycler les vieux livres que les bibliothèques ou associations ne veulent plus ! Pour ce prix-là, tu ne prends pas beaucoup de risque à choisir un titre inconnu au bataillon.

Si les mômes peuvent hésiter 2 min devant les distributeurs et opter pour un bouquin plutôt qu’un paquet de chips (ou, ne nous leurrons pas, opter pour le bouquin ET le paquet de chips), alors je dis oui. Si on peut recycler les vieux bouquins destinés à tomber aux oubliettes, je dis re-oui.

Finalement on ne change pas grand-chose, des livres pas chers il y en a plein chez les bouquinistes… mais on les met sous le nez des gens, à un moment où potentiellement ils ont un peu de temps pour lire (dans les gares, les stations de métro, et caætera) !

Et même, oui, même si un voyou venait saccager le distributeur, j’aurais du mal à trouver cela complètement criminel. Voler des livres c’est presque poétique… (presque, faut pas déconner).

À lire aussi : « Cépakon », des inventions pour reprendre foi en l’espèce humaine

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MsOriginalDoll
    MsOriginalDoll, Le 8 décembre 2014 à 17h59

    L'idée du distributeur est top parce que la dernière fois, j'avais plus de batterie et ça m'aurais bien intéressée sur le moment et pour le parapluie, l'idée est trop bonne, mais j'aurais peur que l'on voit justement ce "parapluie" sur l'objectif au moment de prendre la photo :/

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)