La cassette audio revient, sera-t-elle le nouveau vinyle ?

Les ventes de cassettes ont explosé aux États-Unis et en Angleterre. Pourquoi ce support retrouve-t-il grâce aux yeux du monde ?

La cassette audio revient, sera-t-elle le nouveau vinyle ?

La minicassette, la K7 ou encore la musicassette… La cassette audio a plein de petits noms et tu pourrais bien en entendre parler de plus en plus dans les années à venir.

Si tu as regardé la série 13 Reasons Why tu sais de quoi je parle :

Les ventes de cassettes en plein boom

Comme son cousin le vinyle, la cassette (ou allographe K7, ou juste K7) connaît un regain de popularité en Angleterre et aux États-Unis.

En janvier 2019, le Huffington Post souligne que les ventes de ce support audio ont augmenté de manière significative en 2018 : de 18,5% aux États-Unis selon un rapport sur la consommation de musique des américains.

En Angleterre, d’après The Telegraph, ce sont 50 000 cassettes qui se sont vendues dans le pays, soit une augmentation de 125%.

C’est toujours peu comparé à l’ensemble du marché de la musique mais c’est l’évolution à la hausse qui est surprenante.

Jake, le chien d’Adventure Time, valide le support.

La cassette popularisée grâce à The Guardians of the Galaxy

Certains font déjà le pari sur la K7 pour les années futures : le 15 février 2019, 20 Minutes mettait en lumière une entreprise bretonne qui relance sa production de support cassette.

Le Huffington Post précise que cette tendance autour de la cassette pourrait être liée en partie au succès des films Les Gardiens de la Galaxie.

Non seulement la mixtape sur cassette est un symbole dans ces films Marvel, mais en plus la bande originale, qui a rencontré beaucoup de succès, a été commercialisée sur K7 en 2014 et en 2017, lors des sorties respectives des deux volets !

À lire aussi : Chris Pratt et les autres acteurs des Gardiens de la Galaxie 2 vous offrent leur mixtape

La hype de la cassette et du vintage

Si la cassette devient aussi populaire, c’est aussi parce qu’il s’agit d’un objet vintage, qui rappelle les années 1980 et 1990.

La nostalgie autour de ces années-là ne cesse de croître que ce soit au cinéma (le remake de Çale film de Steven Spielberg Ready Player One par exemple), dans les séries (bien entendu Stranger Things), dans la mode (coucou le gros pull oversize)…

Pas de raison que cette tendance ne s’applique pas à la façon dont les gens écoutent la musique.

Le vinyle aussi a fait son grand retour à partir de 2009. Depuis, il s’est imposé sur le marché de la consommation de musique ; rares sont les groupes et les labels qui ne produisent pas de disques microsillon.

En sera-t-il de même pour la cassette ? Tout porte à croire que oui.

À lire aussi : Ces comportements que les gosses des années 2000 ne connaîtront jamais #2

La cassette, le support cool et accessible

Si un vinyle implique d’avoir aussi une platine pour l’écouter chez soi (sauf si c’est juste de la déco), la cassette, elle, peut se transporter partout, grâce au walkman (ou baladeur).

L’amour de la K7 devient ainsi visible aux yeux de tous et toutes, et les baladeurs pourraient devenir de vrais accessoires de mode !

En revanche, je doute que les audiophiles et autres adorateurs et adoratrices du son apprécient d’écouter leur musique sur K7…

À moins d’aimer les groupes underground au son punk et cra-cra, la cassette n’est pas l’alternative idéale pour profiter d’un son de grande qualité.

Mais la cassette audio reste un support moins cher que le vinyle et tout aussi « cool » auprès des amoureux de l’esthétique eighties et nineties.

De même que le baladeur est un investissement bon marché comparé à toute une installation phonographique pour vinyles.

Alors, tu te laisses tenter par la cassette, toi ?

À lire aussi : Comment (et pourquoi) j’ai arrêté de me complaire dans la nostalgie

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires

Mijou

J'avais des contes sur cassette :puppyeyes: Instant nostalgie .
Les livres-cassettes :loveeyes:
J'en empruntais à tour de bras dans ma médiathèque, mon père me les copiait et OMG je les ai usé et re-usé ! J'en avais qui prenaient 4 cassettes, soit 8 faces ! :cretin:
Je kiffais les voix ("Harry est Fou" de Dick King Smith, de grands moments ! ), j'en entends encore certaines aujourd'hui quand je (re)lis les livre. :P
C'est comme ça que toute gamine je suis tombée amoureuse du "Lion" de Joseph Kessel que sans ça je n'aurais pas forcément lu (bon après, l'oeuvre est aujourd'hui controversée car sur décor colonial, raciste comme l'était la société de l'époque, mais ces descriptions... ouah...)

Perso j'avais jamais vraiment besoin qu'on me pousse à la lecture (même si ça a été un bon moyen de m'inciter à (re)lire des livres un peu plus âpres d'accès) mais je suis sure que ça a du donner envie de lire à des gosses, et ça, c'est top.

Et bien sûr de l'accès aux oeuvres des personnes malvoyantes.:top:

EDIT : si je dis pas de bêtises, c'est (c'était ?) assez populaire aux USA, y'a même des stars qui les enregistrent
 
Dernière édition:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!