Canal + : la nouvelle campagne qui revisite les affiches de film

La nouvelle campagne de Canal + est drôle et colorée comme un slip des 90’s. Depuis 2010, l’agence BETC revisite les affiches de films qui ont été diffusés ou vont passer sur la chaîne Canal + dans l’année. Des visuels simples, colorés, avec de bons gros traits d’humour plus ou moins efficaces sur les oeuvres […]

La nouvelle campagne de Canal + est drôle et colorée comme un slip des 90’s.

Depuis 2010, l’agence BETC revisite les affiches de films qui ont été diffusés ou vont passer sur la chaîne Canal + dans l’année. Des visuels simples, colorés, avec de bons gros traits d’humour plus ou moins efficaces sur les oeuvres cinématographiques proposées par la chaîne cryptée.

Les visuels de la campagne de cette année ne dérogent pas à la règle : de l’humour, des couleurs, un dessin minimaliste. Voici par exemple la toute nouvelle affiche de Drive, avec un sapin désodorisant interdit pour faute de mauvais goût depuis l’an 1978 :

The Artist a aussi droit à son visuel, ce qui n’a rien d’étonnant : le film a eu tellement de succès qu’il a reçu quelques presse-papier en forme de statuette des Oscars.

Une fois n’est pas coutume, je garde ma préférée pour la fin avec l’affiche qui résume plutôt bien Intouchables :

Pour revoir tous les anciens visuels de cette campagne amuso-florissante, faites donc un tour ici !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zgu
    Zgu, Le 26 septembre 2012 à 21h08

    Mad_squirel;3593001
    Je connaissais le "omar m'a tuer" mais je ne savais pas qu'il y avait cette faute...
    C'est juste que je me suis dit qu'il y a parfois des fautes énormes qui passent inaperçu dans les médias mais je sais pas si celle là était vraiment nécessaire. Puisqu'on reconnaît la référence à la sonorité on va dire.
    L'affaire repose beaucoup sur cette faute justement. A savoir si c'est vraiment la victime qui l'aurait écris. Une femme riche, sous-entendu connaissant les règles grammaticales...
    Alors oui quand on se réfère à cette histoire la faute a son importance. Sinon ça fait plouf...

    Sympa les affiches ! Intouchables et Avatar sont mes préférées, les petites phrases visent juste je trouve

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)