Fin du monde : préparons nos provisions !

Le 21 décembre arrive, mais tu n'as pas liquidé ton stock de steaks hachés ? Pas de panique, madmoiZelle t'a prévu un guide ultime pour garder 10 ans de nourriture dans ton bunker haute sécurité.

Fin du monde : préparons nos provisions !

– Article écrit à quatre mains par Annelise et Myriam H. !

Personne ne survit à la fin du monde avec seulement une boîte de flageolets. Personne. L’apocalypse, ça demande de l’organisation dans tes placards. Imagine : toi et un ami, vous êtes les seuls à survivre à cet apocalypse et… vous vous entretuez finalement pour savoir qui mangera la dernière ration, à savoir une cuillère de purée en poudre. Ça craint non ?

Les conserves = la vie

La boîte de conserve est LE truc à avoir. Avec un ouvre-boîte aussi, au cas où. L’avantage c’est que tu peux trouver tout et n’importe quoi en boîte, c’est pas cher et généralement pas trop mauvais. Y a même du corned-beef ou des sardines pour les protéines. Et je ne te parle même pas des intérêts nutritionnels du Whiskas ! De plus, la boîte de conserve est un bon projectile pour éloigner les rats mutants et autres créatures diaboliques.

À privilégier : tous les trucs qui tiennent au corps : pommes de terre, boeuf bourguignon, quenelles au saumon…

À éviter à tout prix : cassoulet, haricots, tout ce qui pourra potentiellement faire mourir tes compagnons et toi-même dans votre bunker. Toi-même tu sais.

Les repas lyophilisés/secs

Crédit photo : lyophilise.fr

Normalement concoctés pour les gens qui partent en grosse randonnée, sur la route ou encore pour les courses de bateaux, les plats lyophilisés se gardent super longtemps. Gardons espoir : à partir du 22 décembre, nous ne serons pas obligé-e-s de manger exclusivement des flocons d’avoine à même le paquet.

Petit inconvénient : ça coûte un bras, mais bon, vous me direz, si c’est la fin du monde votre compte en banque n’aura plus grande utilité. Moins petit inconvénient : qui dit « repas désseché » dit « ajouter de l’eau avant de manger », et l’eau potable, ce sera pas forcément ce qui sera le plus facilement trouvable après l’apocalypse. Mais vous pouvez toujours utiliser votre urine, façon Bear Grylls.

À privilégier : sur le site lyophilise.fr, il y a des packs pour survivre plusieurs mois, en mangeant des « currys d’agneau » et autres plats qui ont l’air aussi bons qu’un petit pot pour bébé.

À éviter : le beef jerky. Cette cochonnerie se conserve très très bien mais une fois le paquet ouvert, tu mangeras tout plus vite que ton ombre puis les autres survivant-e-s mourront de faim devant toi. Ambiance.

Les pickles

Kézaco ? Mais si, tu connais : les pickles, tu en manges probablement très régulièrement, à chaque fois que tu croques le cornichon de ton burger ou que tu avales un petit oignon blanc au vinaigre. Mais on peut faire des pickles avec (presque) n’importe quoi : chou-fleur, concombre et haricots verts, une douzaine de légumes mélangés, courgette et oignon, navet, brocolis et carottes, et même des oeufs !

La technique est simplissime : on fait dégorger les légumes 24h dans de l’eau salée (ou on les plonge rapidement dans de l’eau salée bouillante), on les immerge dans un bocal, plongés dans un mélange de vinaigre et d’épices, et on laisse macérer tout ça quelques jours ou quelques semaines. Vous pouvez donc vous y mettre dès maintenant pour préparer le 21 décembre. Et ça se garde au moins un an !

À privilégier : les légumes verts, riches en eau et en vitamines – des éléments qui risquent de vous manquer dans votre bunker, surtout une fois privées de la lumière du soleil, et les oeufs, pour les protéines.

À éviter : la laitue, le riz ou les coquillettes ne sont pas conseillés en pickles. Vous pouvez toujours tester, mais on ne garantit pas le résultat.

La viande séchée

Fans de Game of Thrones ? Vous rêvez d’énormes jambons salés, de barils de boeuf « prêt-à-mastiquer » ? Approchez-vous, mes petites, vous êtes au bon endroit.

La recette pour la barbaque séchée est généralement la même : on plonge un morceau de viande rouge dans du gros sel pendant un ou plusieurs jours, puis on l’en retire, on le sèche soigneusement et on l’emmaillote, couvert d’épices, dans un linge propre avant de le laisser sécher dans un coin pendant deux-trois semaines.

Guillaume Long, sur son blog À boire et à manger, propose une super recette illustrée pour un magret de canard séché (comme celui qui coûte 50€ le kilo au supermarché, donc). Pour celles qui ne sont pas fans du volatile, on peut facilement faire du boeuf séché (façon viande des grisons), et pour les adeptes de la charcuterie, hopla, un petit filet de porc séché !

La plupart des recettes recommandent le sel de guérande, moins salé. Car oui, si vous comptez sur la viande salée/séchée, il va falloir penser à vous réhydrater ensuite !

À privilégier : TOUT, TOUT, DE LA VIANDE PARTOUT. Pardon les végétarien-ne-s. Non, sérieux, les protéines c’est important.

À éviter : TOUT, TOUT, parce que c’est du jerky, donc vous allez vouloir tout manger et laisser mourir vos potes (cf. plus haut).

La bonne idée pour la viande séchée : cotisez-vous, prenez un bon week-end et faites-en BEAUCOUP, en grandes quantités, afin de satisfaire tou-te-s les habitant-e-s du bunker. Vous pourrez ainsi profiter de la fin du monde pour réaliser votre rêve : mordre à pleines dents dans un énorme morceau de viande séchée, plutôt de vous contenter de mini-tranches. Et puis si jamais toute cette histoire de fin du monde s’avère être un gros coup de paranoïa, vous aurez de quoi organiser un bon gros apéro gastronomique.

Alors ? On cuisine ce week-end ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • E.g.
    E.g., Le 7 décembre 2012 à 17h21

    quand j'entend parler de viande sechee, je pense surtout a ca :

    [​IMG]

    c'est de la Musciska, une specialite italienne (tres peu connue)...

    sinon, les pickles de pousses de mais c'est tres bon aussi :Pff:

    et sinon, vous faites quoi le 21 ? ^_^

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)