Assassin’s Creed Unity, une plongée en jeu vidéo dans la Révolution Française

Assassin's Creed Unity, le dernier-né de la célèbre licence Ubisoft, sort aujourd'hui ! Allez, tout le monde sort sa capuche, on part... à Paris.

Assassin’s Creed Unity, une plongée en jeu vidéo dans la Révolution Française

Incontournable pour certain•e•s, running gag pour les autres, la série des Assassin’s Creed ne laisse personne indifférent parmi les joueurs et joueuses, et la sortie d’un nouvel épisode est toujours un évènement. Pour celles et ceux qui sont un peu largué•e•s quant au concept même du jeu, faisons un bref rappel !

La série Assassin’s Creed est née en 2007 au coeur du studio Ubisoft Montréal. Nous avons affaire à un jeu dit « d’infiltration », où le but premier sera d’assassiner une liste de cibles bien définie. L’idée n’est pas de traverser des niveaux au hachoir comme un bourrin, mais bien de se faire le plus discret possible, en se mêlant à la foule, en grimpant sur le toit des bâtiments, ou en se planquant comme un gros fumier dans une charrette de foin pour poignarder le premier garde qui pointerait le bout de sa truffe.

Impossible de faire l’impasse sur le contexte historique de chaque épisode tant ils ont une influence sur le jeu, le scénario, les personnages, turlututu, chapeau pointu. Que ce soient les Croisades dans le premier opus (qui nous faisait visiter Jérusalem), la Renaissance dans le second (avec Rome, Venise…), etc. chaque épisode apporte son lot de nouveaux mécanismes de jeu en étroite relation avec l’époque où les jeux se déroulent.

Assassin’s Creed : Cocorico Edition

Le contexte historique, c’est justement le premier truc que les marketeux nous écrasent sur la gu qui saute aux yeux sur ce nouvel épisode baptisé Assassin’s Creed Unity, puisque c’est dans le Paris de la révolution Friiiinçaise que se situe l’action cette fois-ci. Nous y incarnons Arno, grand brun ténébreux mal rasé (fort original comme design de personnage) (non je déconne) qui, avide de vengeance, fera son initiation dans l’assassinat jusqu’à devenir une machine à embrocher du bourgeois en collant.

Il faudra donc gambader dans les rues d’un Paris en pleine insurrection, grimper sur les toits de Notre-Dame, s’échapper de la Bastille… bref, un programme un peu plus dépaysant que de faire Nation-Châtelet les Halles en RER A.

On embarque les potes : c’est tarif de groupe !

La grosse nouveauté de cet épisode est un mode multi-joueurs complètement repensé. Eh oui, le « Unity » dans le titre, ce n’est pas juste pour faire joli ! En effet, cette fois vous aurez la possibilité d’effectuer une série de missions à plusieurs, comme des assassinats ou des cambriolages. Un système complètement refondu qui pousse à la coordination sous peine de prendre un coup d’épée dans les seufs.

En bref, si vous aimez les capuches, les lames secrètes, les intrigues historiques nappées de vengeance, ou que vous n’êtes pas encore écœuré•e•s par la sur-exploitation de la licence (trois Assassin’s Creed doivent encore débouler dans les mois à venir), Assassin’s Creed Unity sort donc aujourd’hui sur Xbox One, PS4 et PC !

Néanmoins, j’aimerais poser la seule vraie question qui importe : quand est-ce que sortira cet épisode là ?

Achetez Assassin’s Creed Unity !
Sur Amazon : pour PS4Pour Xbox OnePour PC
Sur FNAC.com : pour PS4Pour Xbox OnePour PC
Ou dans la boutique de jeux vidéo la plus proche de chez vous !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • JengisKhan
    JengisKhan, Le 2 janvier 2015 à 11h27

    Je compte pas m'acheter une PS4 ... du coup c'est mort pour moi. Mais bon, j'avais été archi-déçue de Black Flag au niveau de l'histoire, alors c'est peut-être pas plus mal, ça me permet d'économiser mon argent.

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)