Ariana Grande répond à un mec l’accusant d’être responsable de sa rupture avec Mac Miller

Par  |  | 8 Commentaires

Ariana Grande, visée par un tweet culpabilisant, met les choses au point sur sa relation toxique et fait un gros doigt au syndrome de l'infirmière.

Ariana Grande répond à un mec l’accusant d’être responsable de sa rupture avec Mac Miller

Ariana Grande n’a pas l’intention d’endosser le rôle de la méchante sorcière dans sa rupture avec Mac Miller.

La chanteuse a été attaquée mardi dernier sur Twitter, après que son ex a crashé sa voiture en état d’ébriété.

« Mac Miller défonçant sa voiture en état d’ivresse après qu’Ariana Grande l’a largué pour un autre alors qu’il a mis tout son coeur dans un album qui lui est dédié […] est juste la chose la plus triste qui se passe à Hollywood.»

Après avoir épaulé son ex pendant des années, Ariana Grande devrait donc maintenant prendre la responsabilité de son comportement post-rupture ?

Ce que Elijah Flint n’avait pas prévu, c’est que son tweet deviendrait viral et lui vaudrait une bonne remise en place.

C’est que la chanteuse n’a pas pour habitude de laisser dire sans réagir. Elle a choisit d’ouvrir le dialogue avec l’internaute en question et de faire entendre sa version des faits.

Ariana Grande raconte sa relation toxique avec Mac Miller

Pour se défendre face à ce jugement hâtif, Ariana Grande a pris le temps et une bonne dose de pédagogie pour rappeler quelques bases.

« C’est absurde la façon dont tu minimises l’estime de soi féminine en disant que quelqu’un devrait rester dans une relation toxique parce que l’autre a écrit un album à son sujet. »

Voilà, ça c’est pour la petite leçon de bon sens.

Identifier et quitter une relation toxique demande une bonne dose de courage et d’amour propre.

Ariana Grande rappelle calmement qu’une relation ne s’entretient pas à n’importe quel prix, et sûrement pas au détriment de la sécurité et de l’épanouissement de l’un des partenaires.

« Je me suis occupé de lui, j’ai essayé de le soutenir dans sa sobriété et de prier pour son équilibre pendant des années (et je le ferai toujours) mais blâmer les femmes pour l’incapacité d’un homme à prendre soin de lui-même, c’est un gros souci. »

Ce dialogue n’est pas sans rappeler ce bon vieux syndrome de l’infirmière (dont tu peux venir discuter sur le forum) qui consiste à « tomber » sur des mecs à problèmes et à vouloir les aider coûte que coûte.

La culpabilité est souvent un obstacle majeur pour celles et ceux qui souhaitent s’extirper de la situation en mettant fin à leur relation.

Inutile donc d’en rajouter une couche, merci !

Quand quelqu’un a un accident de voiture bourré, ce n’est pas la faute de son ex, point.

« Je ne suis pas une babysitter ou une mère et aucune femme ne devrait se sentir obligée de l’être. »

L’auteur du tweet a compris qu’il avait sans doute juger un peu vite et a fait son mea culpa suite à la réponse de la chanteuse. You go girl !

Comme quoi, il est possible d’échanger poliment sur Internet et de faire évoluer les mentalités. Qui l’eût cru ?

À lire aussi : Ariana Grande répond à un commentaire sexiste avec brio !

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Polaire
    Polaire, Le 25 mai 2018 à 10h19

    Rien qu'en lisant son tweet original, je me disais qu'il avait juste l'air de trouver la situation triste, sans porter aucun jugement... C'est pas parce qu'on a de la pitié, de l'empathie pour un mec qui s'est fait plaqué qu'on accuse forcément son ex de la situation.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!