L’anniversaire raté d’un enfant de 6 ans se transforme en événement viral

Déçu par son anniversaire raté, Glenn a eu la surprise de voir débarquer chez lui des pompiers et des cadeaux par dizaines : la solidarité grâce à Facebook !

L’anniversaire raté d’un enfant de 6 ans se transforme en événement viral

Glenn, un petit garçon autiste, a eu 6 ans il y a quelques jours, et il a souhaité organiser une fête avec ses copains pour marquer le coup : confettis, jeux, piña coladas sans alcool, tout était prévu. Le souci c’est qu’aucun de ses camarades de classe ne s’est pointé et le petit Glenn était bien déçu. Aussi triste que lui, sa maman a posté sur Facebook un message racontant cette histoire, avec toute sa déception et sa tristesse de mère qui voit son petiot tout chafouin.

C’est à la suite de ce message que la magie a opéré : les messages de soutien arrivent par milliers et l’anniversaire de Glenn devient un événement viral, de surprise en surprise. Ce sont d’abord des inconnus qui se sont pointés à la sauterie, des cadeaux plein les bras. Un peu plus tard, le shérif de la ville a envoyé un hélicoptère survoler la maison de Glenn : de quoi faire rêver un gamin de 6 ans ! Enfin, ce sont les pompiers en personne qui sont venus quelques jours plus tard, à bord de leur véhicule de fonction : le birthday boy a eu l’occasion de monter dans le camion, d’essayer le casque seyant des pompiers et de prendre une photo avec eux.

Un anniversaire pas si raté que ça finalement. Ça fait chaud au cœur, non ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • RoxaneRavenclaw
    RoxaneRavenclaw, Le 28 février 2015 à 19h05

    lolo13cle
    Il ne faut pas oublier dans l'histoire que cet enfant est autiste, il n'a donc pas le même rapport aux autres. Tout dépend bien sûre de la gravité de sa situation, mais souvent le mot "amis" et le concept même d'amitié est différent pour un enfant autiste (il peut très bien avoir invité à son anniversaire un enfant qu'il ne connaissait pas tout en le considérant comme un ami). Ils peuvent également avoir des réactions ultra-violentes qui font peur aux autres enfants, surtout à cet âge (imagine qu'il ai frappé l'un de ses "amis" quelques jours plus tôt). J'admets ne pas connaître précisément la situation de ce petit garçon, donc on peut envisager qu'il se soit senti trahi, mais cela me semble peu probable.
    C'est vrai. En fait, ce qui m'énerve dans cet histoire, c'est que personne ne semble avoir présenté ses excuses ou un truc du genre (après ça c'est sans doute fait et ça n'a pas été précisé). L'autisme est une maladie qui peut faire peur, je le conçois (le frère d'une amie était autiste et il faisait des trucs bizarres par moments, mais dans l'ensemble il était très calme), et les parents on du avoir "peur" pour leurs enfants. Peut-être qu'une journée de "sensibilisation" à l'école, pour parler aux enfants et aux parents de cette maladie serait une bonne idée.

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)