Anne Sinclair, personnalité féminine de l’année

Une étude CSA pour Terrafemina dévoile les personnalités féminines de l'année. Anne Sinclair arrive en tête, devançant ainsi Christine Lagarde, Martine Aubry, Marine Le Pen et Nolwenn Leroy.

D’un sexe à l’autre, le classement diffère fortement. Ainsi,  les femmes placent largement en tête Anne Sinclair (31%), devant Martine Aubry (24%) et Nolwenn Leroy (22%). Les hommes ont davantage été marqués par Christine Lagarde (28%), devant Marine le Pen (23%) et Martine Aubry (21%), Anne Sinclair n’étant qu’en quatrième position (19%).

Globalement, c’est l’épouse de Dominique Strauss-Kahn qui l’emporte : choisie par 25% des sondés, elle est élue personnalité féminine ayant le plus marqué les Français cette année.

Présentée dans les médias comme courageuse, déterminée, aimante, présente pour l’homme qu’elle aime, même dans la tourmente, Anne Sinclair, qui a eu à traverser le scandale en même temps que son mari, arrive en tête du premier classement des personnalités féminines de l’année.

Bernard Sananès, le président de CSA, explique :

« Nous avons soumis aux sondés une liste de dix noms que nous avons sélectionnés en observant nos revues de presse de l’année. L’idée n’étant pas de distinguer les femmes les plus populaires, mais celles qui ont le plus fait parler d’elles en 2011. »

Pourquoi Anne Sinclair a-t-elle remporté un plus franc succès auprès des femmes ? 20 Minutes, quotidien qui révèle en exclusivité le résultat du sondage, rapporte les propos de Véronique Morali, créatrice du site Terrafemina :

« Son image d’icône blessée a profondément touché les femmes, qui s’identifient à elles et se demandent ce qu’elles auraient fait dans sa situation »

Du côté des hommes, la réussite politique et professionnelle de la femme compterait davantage. En effet, puisque près d’un tiers d’entre eux l’ont élu en tête de leur classement, la deuxième place du « classement général » revient à Christine Lagarde.

« Ils expriment par là un cocorico car ils sont fiers qu’elle soit la première femme française à la tête d’une institution internationale telle que le FMI », conclue Bernard Sananès.

En 3e place, on retrouve également une autre femme politique : Martine Aubry, et en 5e place, Marine Le Pen.

Un tel sondage peut enthousiasmer autant qu’irriter (la discrimination positive, dans ce cas, est-elle efficace ou mal habile ?) Mais pour Véronique Morali, créatrice du site Terrafemina, «? il est essentiel de donner de la visibilité aux femmes qui sont aux responsabilités ou à celles qui s’engagent d’une manière ou d’une autre. Il s’agit de notre premier sondage de ce type, mais l’idée est de le renouveler chaque année afin que les personnalités féminines jugent important d’y figurer » .

L’autre interrogation réside dans le choix des votants : Anne Sinclair, personnalité féminine de l’année, aurait gagné son titre uniquement via son statut d’épouse de DSK, qui devient donc personnalité masculine de l’année, voire de fait, personnalité de l’année tout court. N’aurait-on pas mieux fait de consacrer une femme pour son parcours personnel plutôt que pour sa capacité à garder une dignité de couple que l’on ne sait plus que de façade ? Le débat est ouvert. Reste également à voir ce que Anne Sinclair fera d’un tel titre, et ce que 2012 lui réserve maintenant que le scandale est passé.

*Sondage réalisé sur 1.005 personnes les 6 et 7 décembre selon la méthode des quotas.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kitthy
    Kitthy, Le 23 décembre 2011 à 17h57

    Pour rebondir sur sa possible nommination en tant que redactrice en chef : mais est-ce que ça ne choque personne qu'on lui attribue ce poste ?!

    On est au summun du conflit d'interêt. Vu que l'on découvre tout les mois un nouveau scandale sexuel impliquant DSK - sous quel angle va-t-elle traiter tout ça ?

    " La sex-tape de DSK se place en tête des téléchargements sur xxx" - Par Anne Sinclair.

    Alors certes elle n'est pas responsable du comportement de son mari, mais elle a clairement choisi de le défendre et dans ce cas là je trouve cela inadmissible qu'elle puisse diriger un blog/journal.

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)