Amina Tyler, la première Femen tunisienne, est libre !

Amina Tyler, la première Femen tunisienne, est libre. Elle a pu s'enfuir de l'endroit où sa famille la retenait.

Edit du 15 avril : 

Amina Tyler est libre ! Elle a en effet réussi à s’échapper de l’endroit où sa famille la retenait et se trouve actuellement dans un endroit sûr à Tunis. Les FEMEN ont annoncé la bonne nouvelle et ont partagé cette conversation Skype (résumé en français ci-dessous) :

Amina a été saisie par son oncle et son cousin alors qu’elle se trouvait dans un café avec des amis (qu’elle soupçonne d’avoir prévenu sa famille). Après l’avoir emmenée de force dans la maison de sa tante, ils lui ont confisqué son téléphone et ont détruit sa carte SIM, comportant de nombreux numéros importants. Amina a également subi de mauvais traitements physiques, des coups, des brimades – son dos est encore douloureux car son cousin l’a violemment jetée au sol. Son père est arrivé et leur a défendu de frapper sa fille, qui est repartie avec lui.

Amina fut alors emmenée chez un psychologue, qui se révéla être absent. On la conduisit donc chez sa grand-mère, contre son gré et malgré sa résistance, où deux vieilles femmes de sa famille ont voulu vérifier qu’elle était toujours vierge. Enfermée là-bas, elle raconte qu’on lui faisait la leçon en permanence, tous les jours, qu’on l’a forcée à lire le Coran et à rencontrer des Imams qui la considéraient possédée et jugeaient qu’elle agissait contre sa volonté propre. Elle évoque également le fait qu’on lui donnait de hautes doses de médicaments destinés à la rendre calme et somnolente, et qu’elle ne se souvient pas de tout à cause de cela. Par exemple, selon sa mère, Amina se serait à un point excusée d’avoir posé seins nus pour le mouvement FEMEN, mais elle-même n’en a aucun souvenir. De plus, elle confirme que ses interviews, notamment pour Canal+, ont été réalisées sous la contrainte de sa famille et que son discours était forcé.

Après une première tentative de fugue, qui a échoué, lorsqu’Amina se trouvait dans un village isolé, elle fut rapatriée à Tunis par son père. C’est là qu’elle a pu s’enfuir – sans l’aide des FEMEN, précise Inna Schevchenko, cofondatrice du mouvement, même si ce sont elles qui l’ont aidé à trouver un endroit sûr où demeurer. Amina précise enfin vouloir continuer la lutte féministe en Tunisie et ne compte pas quitter le pays avant d’avoir participé à une protestation seins nus.

Article du 28 mars :

Le 1er mars dernier, Amina Tyler lançait la première page Facebook des Femen en Tunisie ; le 26 février, elle avait envoyé une photo d’elle seins nus avec écrit « Fuck your morals ». Quelques jours plus tard, la lycéenne de 19 ans y postait une photo d’elle dénudée avec une inscription en arabe sur le torse : « Mon corps m’appartient et il n’est l’honneur de personne ». Un message fort, une déclaration d’indépendance d’esprit et de chair.

Mais ce geste n’a pas été sans conséquence : très vite, Amina a reçu de nombreuses menaces de mort. Après avoir essayé de la joindre pour prendre de ses nouvelles, FEMEN France s’inquiète et poste un message alarmant sur sa page Facebook : Amina a-t-elle disparu ? Pourquoi est-elle injoignable et pourquoi son téléphone est-il éteint ? « Après avoir reçu ces informations, les activistes de Femen ont essayé de contacter la jeune tunisienne mais sans succès. Son téléphone est resté éteint. Nous nous craignons pour sa vie », peut-on lire sur la page en question.

Les rumeurs sont allées bon train et les questions ont fusé. La plus récurrente fut « Où est Amina ? ». FEMEN France annonce – toujours sur Facebook – qu’une source non vérifiée la déclare internée de force par sa famille. Mais lundi, Amina a contacté son avocate pour la prévenir qu’elle était chez ses parents. Cependant, les Femen refusent d’arrêter la mobilisation tant qu’elles n’auront pas réussi à rentrer en contact avec elle.

Pour Marianne, Martine Gozlan est allée à la rencontre d’Amina, au domicile de sa famille. Le récit qu’elle fait de cette entrevue n’est pas franchement rassurant : on y apprend que le geste d’Amina est infantilisé par sa famille qui insiste sur le fait qu’elle aurait accepté d’être prise en photo sous la pression :

« Amina parle d’une voix faible, épuisée. Cette voix contraste avec les voix fortes, éclatantes, parfois assourdissantes qui fusent autour de nous, dans le salon d’une maison familiale, loin de Tunis, dans une ville que je ne nomme pas, par sécurité car le geste d’Amina, la premiere Femen de Tunisie, la seconde du monde arabe après l’Egyptienne Aliaa al-Maghdy, a entraîné des menaces  de mort des salafistes. Le dévoilement d’un sein qui symbolise en France, depuis deux siècles, le fier élan de la belle Marianne républicaine pulvérise ici le tabou suprême sur le corps des femmes. »

Pour lire la suite de cette rencontre, c’est sur le site de Marianne.

En Tunisie, depuis mardi (le 26) et jusqu’à samedi 30 mars, le Forum social mondial réfléchira sur la condition des femmes. Près de 30 000 personnes y aborderont des sujets comme la sexualité ou les rôles des femmes, économiquement et politiquement dans une société en mutation depuis le Printemps Arabe d’il y a deux ans.

Tous les articles Actu dans le Monde , Culture , Société
Les autres papiers parlant de Féminisme , Nudité , Sexisme
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 37 commentaires !

Lire l'intégralité des 37 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Agathe~
    Agathe~, Le lundi 15 avril 2013 à 20h00

    earithralia;4034947
      PS: (bizarrement Femen ça sonne comme FN, je dis ça je dis rien)
    Pas mal, pas mal.
    Next step, le point Godwin, non ?

  • Amedeo
    Amedeo, Le lundi 15 avril 2013 à 21h07

    elawan;4052452
    Enfin voilà, j'espère qu'Amina va bien et surtout qu'il n'y a pas de fatwa délivré contre elle (ça serait le pire des scénarios...)
    Le jour ou une fatwa sera lancée contre quelqu'un depuis la Tunisie, je jure de tout faire pour foutre tout ces manipulateurs imbéciles hors du pays. Hors de question qu'un pays jadis aussi libre soit foutu en l'air par une bande d'incapables et quelques tarés. Elle est bien loin, l'époque ou Bourguiba dévoilait publiquement les femmes...
    pikanyan
    [font='Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif]Même leur campagne de pub m'avait dérangée: on voyait trois torses de femmes aussi minces que des mannequins, sans poils, bref une femme bien selon les critères de beauté qu'on voit partout, et surtout on ne voyait pas leur tête… Je sais pas, pour un combat qui se dit féministe, présenter la femme comme un torse avec une paire de seins sans visage, ça m'a mise mal à l'aise…[/font]
    [font='Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif]Ensuite ce qui me dérange c'est qu'elles disent que les seins ne doivent pas être vus comme étant excitants et tout, ils sont comme le torse d'un homme (donc neutres). Sauf que la notion de pudeur ça appartient à chacun. Si elles veulent manifester les seins nus d'accord, mais j'ai l'impression qu'elles blâment les femmes qui sont gênées de montrer leur poitrine parce qu'elles seraient manipulées par la société etc. Chacun voit ça différemment, je n'irai pas manifester seins nus parce que pour moi c'est quelque chose d'intime que je ne veux pas montrer à tout le monde mais je me fiche que d'autres le fassent. En plus dans les manifs, tout ce que les gens retiennent c'est qu'elles montrent leurs seins et personne ne retient leurs idées, c'est un peu dommage.[/font]
     Tout a fait d'accord. Quand je discute avec des potes, en particulier masculins, la première chose qui sort spontanément en ce moment c'est "ah comme ces hystériques a seins nus là..." Puis je sais pas, il y a des assoc féministes qui font un boulot incroyable depuis des années, elles accompagnent des femmes violées ou maltraitées, militent pour faire sauter le plafond de verre ou changer les mentalités, font de l'éducation sexuelle, etc... Mais on en parle pas. Il faudrait que les nanas de ces assocs montrent leurs seins aussi?

    Maintenant, c'est cool que Amina ait été liberé, et elle a du bien galérer. Mais, je sais pas, certaines choses me laissent bien sceptique...

  • Elawan
    Elawan, Le lundi 15 avril 2013 à 21h46

    amedeo;4052620
    elawan;4052452
    Enfin voilà, j'espère qu'Amina va bien et surtout qu'il n'y a pas de fatwa délivré contre elle (ça serait le pire des scénarios...)
    Le jour ou une fatwa sera lancée contre quelqu'un depuis la Tunisie, je jure de tout faire pour foutre tout ces manipulateurs imbéciles hors du pays. Hors de question qu'un pays jadis aussi libre soit foutu en l'air par une bande d'incapables et quelques tarés. Elle est bien loin, l'époque ou Bourguiba dévoilait publiquement les femmes...
    Tu es tunisienne? (simple curiosité)
    C'est vrai qu'en Tunisie ils sont vachement en avance sur les droits des femmes par rapport au monde arabe! Et ça j'admire! J'espère que ça ne changera pas

  • Eärithralia
    Eärithralia, Le lundi 15 avril 2013 à 22h11

    elawan;4052452
    Autant je ne suis pas d'accord avec les méthodes des Femens (je suis très pudique), autant je suis d'accord avec le message d'Amina (en tant que musulmane)

    Je n'ai jamais compris pourquoi on attachait autant d'importance à la virginité de la jeune femme pour le mariage, à son corps (genre de "cachez moi ça!!")

    Enfin voilà, j'espère qu'Amina va bien et surtout qu'il n'y a pas de fatwa délivré contre elle (ça serait le pire des scénarios...)
    Je partage ton avis, malheureusement, la pression sur la "virginité" est énorme, l'islam condamne tout autant la fornication pour l'homme que pour la femme. Mais Amina, s'y est tellement mal pris, qu'elle risque de le payer jusqu'à la fin de sa vie (perdre sa famille, c'est cruelle. N'allez pas penser que le fait qu'elle leur ait "échappé" n'aura aucun impact sur elle.)

     Moi j'ai beaucoup de peine pour elle, pour ce qu'il lui arrive. Elle n'a que 18/19 ans, et ce n'est qu'une lycéenne, elle n'a surement pas autant de recule sur ce qu'elle a fait mais bon elle a fait une bêtise et elle va devoir l'assumer.

    Maintenant ce que j'accuse, c'est pas elle, c'est le Femen - mouvement à deux balles - qui aura eu raison de sa destruction. Si le Femen n'avait pas existé, elle n'aurait jamais eu la stupide idée de s'écrire sur le corps, alors qu'en ce moment la Tunisie n'est pas aux mieux de sa forme.

    Après, ce que j'essaye de dire, c'est que la plupart des filles qui parlent sur ce sujet, font de l'assimilation, mais il faut quand même prendre du recule, les lois françaises et les lois tunisiennes ne sont pas les mêmes. La France est un pays laïque, et la Tunisie un pays musulman.

  • Lamina
    Lamina, Le lundi 15 avril 2013 à 23h16

    @elawan@amadeo

    Il faut relativiser sur les fatwas, déjà ce n'est qu'un avis que l'on donne sur une question que quelqu'un pose a une autorité religieuse (ou pas d'ailleurs). "lancer une fatwa" ce n'est pas lancer une malédiction, demain si vous me posez une question et que j'y répond en m'appuyant sur des textes religieux j'émet en quelques sortes une fatwa.
    Aujourd'hui les fatwas sont politiquement manipulé (cf fatwa d'ibn baz qui dit que les manifestations sont haram au moment du printemps arabe). Et surtout il existe une multitudes d'avis différent.

  • Elawan
    Elawan, Le lundi 15 avril 2013 à 23h54

    lamina;4053088
    @elawan@amadeo

    Il faut relativiser sur les fatwas, déjà ce n'est qu'un avis que l'on donne sur une question que quelqu'un pose a une autorité religieuse (ou pas d'ailleurs). "lancer une fatwa" ce n'est pas lancer une malédiction, demain si vous me posez une question et que j'y répond en m'appuyant sur des textes religieux j'émet en quelques sortes une fatwa.
    Aujourd'hui les fatwas sont politiquement manipulé (cf fatwa d'ibn baz qui dit que les manifestations sont haram au moment du printemps arabe). Et surtout il existe une multitudes d'avis différent.
    je le sais, mais le souci, c'est que quand il y en a une, il y a toujours des illuminés qui vont se mettre en tête de tuer la personne, par exemple Salman Rushdie et Taslima Nasreen. Ils sont en danger dans leur propre pays, et c'est ça qui me fait un peu peur pour Amina.

  • Lena.in.Wonderland
    Lena.in.Wonderland, Le mardi 16 avril 2013 à 00h16

    earithralia;4034671
    oleg;4034613
    undefined
    earithralia;4032702
    Le Femen est un mouvement de Merde, qui ne cherche à rien d'autre que de faire du bruit pour rien. Nous pouvons très bien nous faire entendre, sans avoir à montrer nos seins. Je trouve justement qu'il n'y a pas plus humiliant pour nous qu'elles n'aient trouver que le nue pour se faire entendre.

    Franchement, je pousse mon coup de gueule ici, mais je n'ai aucun respect pour les adhérentes du Femen, elles ne savent que provoquer. Ce n'est pas comme ça qu'on obtient ce que l'on veut, la preuve, au final elles n'ont gagné qu'à se faire taper (je trouve ça triste d'ailleurs qu'on puisse taper sur une femme), elles sont huées et reçoivent des menaces de mort. WAW




    @earithralia Avant de m'informer sur les FEMEN j'étais plutôt d'accord avec toi. Mais après avoir vu les photos de leurs manifs au salon de l'érotisme, je suis revenue sur mon avis parce que je trouve que leurs seins n'étaient pas les seins des clips ou des pubs, ou des films pornos, ils n'étaient pas excitants. Ils dérangeaient. Et je pense que c'est leur but. 


    Même si je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'elles font, je trouve que quand elles vont à une manif elles font parler d'elle, et du féminisme. Elle désacralise le corps de la femme, elle montre qu'il n'est ni un temple, ni une honte. C'est du moins leur but... et celui des féministes en général non?


    lomania;4034501
    earithralia;4032702
    Le Femen est un mouvement de Merde, qui ne cherche à rien d'autre que de faire du bruit pour rien. Nous pouvons très bien nous faire entendre, sans avoir à montrer nos seins. Je trouve justement qu'il n'y a pas plus humiliant pour nous qu'elles n'aient trouver que le nue pour se faire entendre.

    Franchement, je pousse mon coup de gueule ici, mais je n'ai aucun respect pour les adhérentes du Femen, elles ne savent que provoquer. Ce n'est pas comme ça qu'on obtient ce que l'on veut, la preuve, au final elles n'ont gagné qu'à se faire taper (je trouve ça triste d'ailleurs qu'on puisse taper sur une femme), elles sont huées et reçoivent des menaces de mort. WAW



    En quoi est ce humiliant de montrer ses seins pour se faire entendre?
    Parce que montrer ses seins, ça gène la morale bien pensante alors que les hommes peuvent montrer leur torse sans que ça gène personne bizarrement.
    Qu'elle se balade à poil dans la rue, oui je trouverais ça choquant mais les seins ,non.
    La provocation permet ensuite la remise en question de notre système de valeur non?
    De nombreuses féministes ont tenté par les moyens conventionnels : on en voit le résultat.


    Je ne crois pas que l’on puisse guérir le mal par le mal. On ne peut pas comparer le torse d’un homme, aux seins d’une femme. Certes, certaines de leurs manifestations sont des causes supposée être juste, mais elles s’y prennent tellement mal que personne ne leur donnera raison. La preuve, la plupart des gens les méprisent (dont moi), et au final, elles ne gagnent rien à faire ça. Elles sont tellement aveuglées par leurs ‘combats’, qu’elles n’ont plus de limites. Elles montrent leur poitrines, désacralise le corps féminin, elles vont loin parfois. Elles cherchent à pousser les gens dans la haine, je pense notamment au fait qu’elles aient brulées le drapeau salafiste devant la mosquée de Paris…

    Amina n’a pas du tout été intelligente, elle a agit sans réfléchir aux conséquences, résultat des courses, elle reste prisonnière chez elle, et s’en mord les doigts. C’est tout ce qu’elle a gagné à faire ça, elle n’a rien changé, et s’est punie seule. Je le dis et le redis, ce mouvement ne sert à rien, si ce n’est à énerver les gens.

    HS, vous imaginez si les hommes décidaient de se mettre au homen, en remuant le cornichon en l'air pour 'une bonne cause', ça serait exactement aussi répugnant et innutile que le femen.
    Je te cite juste pour signaler quelque chose d'un peu H.S. : le phénomène des Hommen existe déjà, mais il est bien plus répugnant et inutile que le Femen. Je n'approuve pas les méthodes des Femen, mais force est de reconnaître qu'au moins leurs motivations sont autre et bien moins condamnables que celles des Hommen...

  • Lady Von Duck
    Lady Von Duck, Le mardi 16 avril 2013 à 01h02

    C'est merveilleux qu'elle aille bien. Son interview pour l'effet papillon n'était pas du tout rassurante, étant donné qu'au téléphone en anglais elle demandait de l'aide aux journalistes et que face caméra avec son père elle faisait comme si tout allait bien (ou plutôt son père faisait comme si tout allait bien)

    je me demande si cette équipe de télé a fait quelque chose pour l'aider

  • FraisedesLoups
    FraisedesLoups, Le mardi 16 avril 2013 à 21h55

    Vous êtes nombreuse à ne pas aimer les Femen à cause de leur actions provocatrices mais moi je trouve qu'elles ont beaucoup de courage et que leurs actes sont finalement tellement moins choquants que les "blagues" ou autres déclarations sexistes qu'on retrouve partout.

  • Nailly
    Nailly, Le samedi 4 janvier 2014 à 18h47

    Et moi ce qui me dérange, c'est de voir que Madz puissent dire qu'étant donné que les Femens montrent leurs seins en public, elles ne méritent pas de respect ni de considération. Au moins, elles prouvent qu'aucune femme n'a à avoir honte de son corps parce qu'elle est une femme et que les seins ont été extrêmement érotisés.

     Est-ce qu'on peut vraiment tout accepter au nom de la culture, ou de la religion ? L'excision fait aussi parti de culture dans le continent africain. Alors sous prétexte que c'est une coutume, une tradition, on ne doit pas intervenir pour dire : stop, ça va trop loin ? On ne peut PAS accepter des coutumes ou des traditions qui apportent de la souffrance ou qui ne respecte pas la dignité humaine. Personne n'a de droit sur le corps de qui que soit, qu'on soit chinoise, française ou tunisienne.

     Trouvez-vous légitime qu'on puisse laisser une femme se faire lapider ou une jeune fille forcée de se marier avec son propre violeur pour sauver l'honneur de la famille, au nom du respect des coutumes et de la culture ? Non. En Egypte, les femmes doivent demander l'autorisation de son mari pour faire du vélo. On va laisser faire des choses pareilles parce qu'il faut respecter la religion ou les traditions de chacun ? Oo A partir du moment où une personne est blessée, humiliée voire même tuée, il faut peut-être réagir, plutôt que de regarder la situation dégénérer, bien assis sur notre canapé. Laisser une pareille situation rester en place, c'est aussi grave que d'y participer.

    "La loi, c'est la loi, on doit la respecter". Toutes les lois ne sont pas légitimes : encore heureux que sous Vichy, des gens se sont opposées à certaines lois clairement racistes et dangereuses. Je suis sure que cette excuse à été sortie de nombreuses fois dans les procès qui ont suivis cette époque.

    (Et pour celle qui parle de l'interdiction du voile en France dans les lieux publics... Cette loi est franchement ignorée la plupart du temps. Je suis en licence de droit dans une université où les jeunes filles musulmanes viennent étudier en burqa ou simplement voilée et personne ne va les voir en disant "eh ! La loi française interdit le voile ! En plus, t'es en droit, t'abuses un peu". On laisse tout simplement faire.)

Lire l'intégralité des 37 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)