Alt-J, un groupe planant (+ photos de leur live au Zénith)

Cette semaine, Miquette a pu assister à une partie du concert d'Alt-J au Zenith de Paris, c'est l'occasion de revenir sur le trio anglophone !

L’autre jour, je partais avec mon matos photo pour aller shooter le concert d’Alt-J (je me la pétais un peu au passage), quand une partie de la rédac m’a dit : « C’est qui Alt-J ? ». Aussitôt, s’est déclenché un micro-débat interne à notre chère rédaction, divisant l’équipe en plusieurs camps : « Mais c’est trop connu », « nan j’connais pas » et « bof ». (Oui notre vie est tout à fait passionnante).

Vu que je n’aime pas trop laisser les gens dans l’ignorance et surtout parce que c’est un groupe que j’aime bien, j’me suis dit qu’un petit point sur leur carrière serait bienvenu.

Alt-J (∆) est un groupe anglais originaire de Leeds composé de quatre musiciens. Leur style musical n’est pas hyper simple à ranger dans une case. Leurs chansons mélangent à la fois des sonorités pop, des moments folks, des passages trip-hop (certains morceaux rappellent Portishead) et des harmonies vocales. Qu’importe le style, le résultat est envoutant et agréable.

Anecdote marrante, le nom du groupe vient du raccourci clavier qui donne le symbole « Δ » sur un Macintosh (seulement sur les claviers qwerty hein, je viens de tester sur le mien : Alt + J me donne « Ï ». Y’a plus sexy comme symbole).

Dès la sortie de leur premier album An Awesome Wave, la presse a été dithyrambique. Capables à la fois de conquérir le public et la critique, les Britanniques ont terminé l’année 2012 en beauté en remportant le célèbre Mercury Prize (la classe).

De retour en 2014, ils ont sorti le 22 septembre dernier un second album intitulé This Is All YoursSi certains critiques semblaient plus mitigés à l’égard de ce second opus, le public est toujours là. Le concert du 4 février dernier au Zénith de Paris était d’ailleurs sold-out depuis un bon moment. Dans la salle, l’ambiance était électrique : dès les premières notes de leur célèbre titre Mathilda (inspiré du film Léon de Luc Besson) les spectateurs reprenaient la chanson en coeur.

Rassurez-vous, si vous n’avez pas eu l’occasion d’assister au live, vous avez droit à une séance de rattrapage. Le groupe a récemment donné un concert privé à la chapelle des Beaux-Arts de Paris, moment qui a été immortalisé par  La Blogothèque. L’intégralité du concert est disponible sur Arte et c’est aussi agréable pour les yeux que pour les oreilles !

À lire aussi : Alt-J dévoile le clip de Hunger of the Pine

 

Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Carolecachalot
    Carolecachalot, Le 9 février 2015 à 1h33

    Oh, bah moi je ne connaissais pas. Merci pour cette découverte. :)

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)