Alexandre Astier dans Eclectik sur France Inter

Alexandre Astier était l'invité de Rebecca Manzoni dans Eclectik ce dimanche 6 mai.

On vous a déjà parlé d’Eclectik mais on ne voudrait pas que vous passiez à côté de la petite pépite radiophonique du week-end : Alexandre Astier a été longuement interviewé par Rebecca Manzoni dans Eclectik, l’émission qui maîtrise les silences comme je gère la cuisson des pâtes au micro-ondes.

Alexandre Astier n’est plus à présenter : créateur, auteur, réalisateur et acteur de l’excellente série Kaamelott (d’ici à ce que je vous dise que c’est la seule série française qui vaille vraiment la peine d’être regardée, il n’y a qu’un pas), il est aussi compositeur, il est sur scène pour Que ma joie demeure ! qu’il a écrit et joue jusqu’au 13 mai au Théâtre du Rond-Point (cherchez pas, y a plus de places : vous pensez bien que j’ai déjà vérifié) et est également l’un des twittos célèbres qui prend le moins ses followers pour des pigeons. Alexandre Astier est un touche-à-tout, un créateur, un mec aussi drôle que brillant à tel point que ça foutrait presque les boules (mais en fait non, on se contente d’être contents).

Bref, Alexandre Astier envoie du bois et le fait de l’entendre interviewé par Rebecca Manzoni dans un truc aussi cool qu’Eclectik m’a mise en joie. L’émission est disponible en ré-écoute ci-dessous. Et c’est hyper intéressant (et drôle).

Avec en bonus des extraits de Kaamelott, de L’aventure c’est l’aventure et des tas de réflexions pertinentes sur le monde du cinéma, du théâtre et de la télévision.

(Note : si vous avez compris la notion de contrepoint, ce serait bien de nous vulgariser la vulgarisation de cette histoire. Moi j’ai mouru du bulbe).

Alerte : un tube de l’été 2007 s’est glissé dans cette émission. Préparez vos esgourdes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Carolyna
    Carolyna, Le 9 mai 2012 à 3h17

    Dies Irae;3162945
    Pas nécessairement 4 voix en fait, on peut faire du contrepoint avec deux voix seulement.
    Je me demandais justement si c'était tout le temps avec 4 voix. Tu as répondu à ma question sans que je la pose, merci !!! :top:

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)