L’Adieu Final, le court-métrage de Juliette Tresanini qui m’a émue aux larmes

Par  |  | 7 Commentaires

Juliette Tresanini fête l'approche des 200 000 abonnés avec un court-métrage touchant et plein de poésie, écrit et réalisé par Aurélien Rapatel.

L’Adieu Final, le court-métrage de Juliette Tresanini qui m’a émue aux larmes

Juliette Tresanini est bien connue sur le monde du web, puisqu’elle co-anime la chaîne YouTube Parlons peu, mais Parlons ! aux côtés de son acolyte Maud Bettina-Marie.

À l’approche de ses 200 000 abonnés, elle nous offre un court-métrage touchant et sublime, écrit et réalisé par Aurélien Rapatel.

L’Adieu Final ou le rire des étoiles

Alors que sa mère est dans le coma, Juliette bricole une machine lui permettant à elle et son frère de la rejoindre dans son subconscient, pour lui dire un dernier « adieu ».

Logiquement, son invention a beaucoup de succès. Elle et son frère vont donc offrir leurs services aux familles qui souhaitent, elles aussi, communiquer une dernière fois avec leurs proches.

Ce serait bateau que je te dise que ce court-métrage évoque le rapport à la Vie, à la mort et au deuil… Mais c’est le cas : ce court-métrage évoque le rapport à la Vie, à la mort et au deuil.

Sans être démesurément drama, cette vidéo parvient à créer une atmosphère dans laquelle j’ai été rapidement plongée. J’ai vogué sur les vagues d’émotion provoquées par cette histoire, jusqu’à ce qu’une goutte déborde par un de mes yeux.

Oui : j’ai pleuré.

Antoine de Saint-Exupéry dans l’Adieu Final

J’ai beaucoup aimé la dimension poétique de ce court, rempli de références, entre autres, à Antoine de Saint-Exupéry.

Le « rire des étoiles » me rappelle directement l’émotion que j’avais ressentie en voyant Mufasa veiller sur Simba depuis le ciel, dans Le Roi Lion.

Tu sais, quand Simba se fait gronder, et que son père lui fait un sermon, dans lequel il dit :

« Regarde le ciel. Les Rois des siècles passés nous contemplent du haut des étoiles. Chaque fois que tu te sentiras seul, n’oublie pas que tous ces Rois seront là pour te guider, et que je serai parmi eux. »

Je ne sais pas ce qui relève du vrai ou de la simple croyance pour se rassurer, mais je trouve cela apaisant d’imaginer que, parfois, des personnes qui ont compté pour moi continuent à veiller sur moi, et à être là, quelque part.

Même si ce « quelque part » correspond simplement à mes pensées, à mon cœur… C’est déjà précieux.

Juliette Tresanini atteint les 200 000 abonnés

L’émotion que j’ai ressentie suite au visionnaire de ce court-métrage ne m’a pas empêchée de me réjouir pour Juliette, qui atteindra bientôt les 200 000 abonnés !

Si tu ne connais pas encore sa chaîne, je t’invite fortement à la découvrir. Juliette y publie régulièrement des vidéos éclectiques, aux formats très variés.

Il y en a pour tous les goûts, et toujours avec une grande qualité !

Bravo à Juliette, donc, je lui souhaite de continuer dans cette lancée !

À lire aussi : Lettre ouverte au cancer, qui vient d’emporter mon grand-père

Mathilde Trg


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!