AaRON à l’Aéronef de Lille (16 nov 2010)

Après avoir adoré AaRON sur scène lors de leur première tournée, il y a plus de trois ans, je m’interrogeais un peu : comment allaient-ils retranscrire en live l’ambiance de leur dernier album Birds in the Storm ? Allaient-ils renouveler le trio qui tue (Simon, Olivier et un violoncelle magnifique) ? Si non, qu’est-ce qu’ils […]

AaRON à l’Aéronef de Lille (16 nov 2010)

Après avoir adoré AaRON sur scène lors de leur première tournée, il y a plus de trois ans, je m’interrogeais un peu : comment allaient-ils retranscrire en live l’ambiance de leur dernier album Birds in the Storm ? Allaient-ils renouveler le trio qui tue (Simon, Olivier et un violoncelle magnifique) ? Si non, qu’est-ce qu’ils allaient bien pouvoir nous proposer ?… Beh j’ai pas été déçu, et le public de l’Aéronef non plus.

Photo souveniiir

Alors qu’en 2007, ils avaient tout misé sur le côté nude du trio, les voici avec une « vraie » formation en ordre rangé : un batteur, un bassiste, une guitariste/clavieriste, Olivier qui oscille également entre la gratte et le piano, sans oublier Simon, sa voix qui tchue et sa danse si particulière.

AaRON en live, c’est aussi la surprise de redécouvrir des titres complètement ré-arrangés pour la scène. Si globalement leurs deux opus sont calmes et détendus du zgeg, leur prestation scénique envoie du pâté et te colle l’envie de faire des petits sauts de cabris sur place (ou moins sur place, mais c’est chaud dans la foule).

Le meilleur exemple reste Blow (parce que bien sûr, ils reprennent des morceaux de leur premier album Artificials Animals Riding on Neverland) : si en formation restreinte, ils la jouaient entraînante mais raisonnable, c’était une toute autre mayonnaise hier soir avec batteur / bassiste / gratte électrique. Ca fait boum-boum dans la poitrine du millier de spectacteurs et c’est tout sauf déplaisant.

Impossible de parler de ce concert sans également évoquer le boulot sur les jeux de lumières, qui accompagnent à merveille la musique planante d’AaRON. La claque est autant visuelle qu’auditive.

Et cette voix… elle a ravi le public de l’Aéronef, qui a renvoyé en retour à Simon et Olivier de l’amour à stocker au moins jusqu’en 2032. Faut dire que voir de pareils sourires sur des visages d’artistes, ça galvanise encore un peu plus.

Allez-y, franchement, vous ne serez pas déçues. Toutes les dates sont sur leur site officiel (la photo est tirée de leur blog où chaque concert a droit à sa p’tite photo souvenir).

En attendant, cadeaux : une session exclusive d’Inner Streets dans le théâtre du Trianon en pleins travaux (magique) et Mister K, la PREMIERE session acoustique de madmoiZelle.tv. C’était avec AaRON en mai 2007. Depuis, j’en ai filmées plus de 130. Gni.

Chargement du lecteur...
Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Bob.
    Bob., Le 15 décembre 2010 à 0h13

    Fab, je t'en supplie, je t'en conjure, je t'oblige ... à la prochaine session acoustique emmène moi . S'il te plait ..
    Ou non mieux, avoue que t'as un besoin urgent d'un interview d'eux . Avoue, je le sais, je le sens, j'en suis sure ( il se fout de moi )


    ( C'est ma première demande, d'autres suivrons. Je rentre du concert j'ai les larmes au bord des yeux, envie de bouger et de mourir en même temps tellement ça envoyait du lard )

    AEGRZGNJRKGN
    :puppyeyes:

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)