5 raisons de passer au Mac

Après des années de PC et Windows 3.1, puis 95, puis 98, puis NT, puis XP — je ne suis jamais Ô grand jamais passé à Vista, j’ai fini par acheter un Mac. Ca va faire 5 ans et Oh Lord comme y disent, je ne retournerai point en arrière. 5 raisons de passer au […]

5 raisons de passer au Mac

Après des années de PC et Windows 3.1, puis 95, puis 98, puis NT, puis XP — je ne suis jamais Ô grand jamais passé à Vista, j’ai fini par acheter un Mac. Ca va faire 5 ans et Oh Lord comme y disent, je ne retournerai point en arrière. 5 raisons de passer au Macpost garanti sans hype, yihaaa !

1/ La méthode douce est possible

Oui, vous n’êtes pas obligés de passer tout votre parc informatique d’un coup d’un seul à la Pomme : perso, j’ai démarré par un Mac mini histoire d’appréhender Mac OS, puis un Macbook pour remplacer mon portable défaillant et après 5 ans d’amour inconsidéré pour les Macbook (G4 puis Pro), je vais remplacer mon PC de bureau par un iMac 27″ i7 (… ça pourrait être un point d’un « 5 raisons pour lesquelles Apple mérite des baffes »).

2/ Adieu, écran de bleu de MERDE !

D’un pur point de vue « système d’exploitation », Windows est pourrave : vous avez sans doute remarqué qu’après plusieurs installations de logiciels, votre bécane démarre laborieusement, le disque dur passe son temps à gratter (il réclame sa défragmentation mensuelle), et au bout d’un moment sans avoir formaté / réinstallé votre ordi, il finit toujours par buguer / faire chier sa race avec le fameux « écran bleu »— et preuve que c’est de la merde, ce fameux bug a même un surnom, le Blue Screen of Death. Bref, disons-le clairement, Windows est une PLAIE.

Et c’est sûr qu’en 5 ans d’utilisation de Mac OS, j’ai eu finalement très peu de soucis, quelques plantages de temps à autre, mais rien comparé à Windows-mon-fion.

3/ Question laptop, on fait pas mieux

… Et pourtant, j’en ai testés, des foutus laptops ! HP, Dell, Acer, Samsung… question ergonomie, trackpad, clavier, écran, y’a pas à tortiller : les Macbooks surpassent tous les PC que j’ai pu essayés jusqu’à aujourd’hui. C’est plus cher, me diras-tu ? Oui mais rapport prix / longévité, j’ai pas encore croisé aussi balèze qu’un Macbook.

4/ Switcher, c’est pas si compliqué

Les coquinous.

Et ces salopards d’Apple le savent bien. Après un temps d’adaptation, vous ne saurez plus revenir à Windows — même s’il y aura toujours des hipsters qui, par principe, ne veulent pas faire comme tout le monde. J’vous le dis : mon ordi de bureau est un PC et je pleure à chaque fois que je le boote, tellement il est long, tellement il réclaaaame à corps et à cris un combo total backup + défragmentation + format + fresh install mais que j’ai VRAIMENT d’autres choses à foutre dans la vie.

Et vous savez quoi ? Allez donc lire la première phrase de cette page.

« Si vous passez plus de temps à essayer de faire marcher votre ordinateur qu’à vous en servir, il est temps d’acheter un Mac. »

Ca pourrait presque passer pour de l’arrogance, tant de confiance en soi.

5/ Des applications qu’elles sont mieux que sur PC

Saoulée de Windows Live Messenger aka « je squatte 300 Mo de RAM juste pour causer » ? Pas de souci, Adium aka « Le Petit Canard » (qu’il est possible de customiser – moi j’ai Totoro) est un fantastique logiciel de messagerie instantanée qui regroupe AIM / MSN et Yahoo Messenger / Gtalk, beaucoup d’autres et même Facebook ! Powerpoint vous donne envie de vomir dans votre bouche à chaque fois que vous le lancez ? Keynote, baby ! A la recherche d’un logiciel Twitter joli / efficace / simple à utiliser ? Tweetie déboite tout (et en prime il existe sur iPhone)…

Et il en existe des tas d’autres, il suffit de fouiller sur le web.

==

Petit bonus track :

Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 94 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • WFI
    WFI, Le 3 mars 2011 à 15h11

    certes marketing, c'est indéniable. Ils en font des tonnes, parfois c'est justifié, d'autres fois non. ( par exemple, pour les nouveaux macbook pro ou l'ipad2 qu'ils présentent comme révolutionnaires... )

    Mais pour rien au monde je ne retournerais aux PC. J'ai envie de pleurer lorsque je dois en utiliser un, et je pense à mon macbook si ergonomique et fiable qui m'attend...

    Et puis, si l'on compare un pc aux même qualités, performances, le prix n'est pas si différent...

    Bref, je trouve cela dommage que apple ait parfois une image si arrogante, car je reste persuadée que beaucoup de gens ne savent pas à côté de quoi ils passent...

Lire l'intégralité des 94 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)