5 insultes méconnues pour se gausser de son prochain sans en avoir l’air #3

Après les éditions une et deux, voici la troisième fournée d'insultes old school, généreusement offerte par Alfrédette !

5 insultes méconnues pour se gausser de son prochain sans en avoir l’air #3

L’été est une saison démoniaque, ne le nions pas. Il y a d’abord ces cohortes de touristes en marcel qui spolient nos places en terrasse et nous refilent d’exotiques MST. Et puis ces vacanciers qui écoutent du Patrick Sébastien à la plage sans se flageller avec des fouets en oursins. Ou encore ces aléas que nous inflige dame météo, cette garce sans peur et sans pitié.

En ces temps troublés, les occasions que nous avons d’insulter notre prochain sont aussi fournies que la moustache de ma grand-tante Gertrude : mais pour choper du châtelain ou pour avoir la classe d’une aristo défoncée à l’eau écarlate, ne vaut-il pas mieux adopter un parler très distinguéééé ? Aussi, voici pour vous, lectrices au coeur tendre, quelques insultes qui sauront vous permettre d’insulter autrui sans risquer de se prendre un pavé dans les naseaux.

Fesse-Matthieu : subst. masc : usurier, avare

Lorsqu’on te dit : « Te prêter 5 centimes pour que tu puisses t’acheter de la crème solaire alors qu’il fait 50° à l’ombre ? Tu n’y penses pas, ma pauvre Marie-Cunégonde ».

Ne dis plus : « Sale radin, croupis dans la fange et sois maudit pour sept générations »

Mais dis plutôt : « Bougre de fesse-matthieu, je te souhaite de connaître le même sort que ce bon vieux Midas ».

Foutriquet : subst. masc. Fam., péj. Personne chétive, de petite taille; personne  insignifiante.

Lorsqu’on te dit : « J’ai vu ton Jules au salon du mariage, et il enlaçait amoureusement ta mère en lui parlant bébés »

Ne dis plus : « De toutes manières, c’était un éjaculateur précoce »

Mais dis plutôt : « Ce gueux de foutriquet, non content d’avoir un QI de pétoncle, la délicatesse d’une huître  et la gentillesse d’une moule avariée, a des goûts de water-closet. »

Béotien : adjectif masc. définissant un individu ignorant et grossier.

Lorsqu’on te dit : « Salut Jeanne-Radégonde, est-ce que tu baises ? »

Ne dis plus : « Et ta soeur ? »

Mais dis plutôt : « Cher Jean-Kévin, le jour où tu cesseras de te comporter en béotien fini, tu auras peut-être enfin plus de chances de perdre ton pucelage que d’obtenir un autographe de Karl Marx ».

Pulvérulent :  adj. Qui a la consistance de la poudre, qui est à l’état de poussière ou qui se réduit facilement en poudre ou en poussière.

Lorsqu’on te dit : « J’ai écouté le dernier CD de Justin Bieber, ce mec est le nouveau Mozart. D’ailleurs, je me suis fait tatouer son visage sur le pubis »

Ne dis plus : « C’est pas grave, après tout, tu peux toujours te trouver un partenaire aveugle, sourd et muet ».

Mais dis plutôt : « Tes goûts musicaux sont quelque peu pulvérulents, cher Yves-Brandon. Mais je m’arrêterai là dans mes railleries, ma maman m’a toujours dit de ne pas se moquer des handicapés ».

Sarcocyste : subst. masc. Parasite colonisant le tissu musculaire du porc (et celui de la région PACA) . L’histoire ne dit pas si cette bestiole vote à droite.

Lorsqu’on te dit : « Salut Aude-Henriette, ça te dit que j’aille squatter ton appart deux mois avec mon mec, mes deux pythons, mes trois mygales domestiques et nos quatre enfants ?  »

Ne dis plus : « Bien évidemment, vous pourrez même sympathiser avec la colonie de cafards qui réside dans ma cuisine ».

Mais dis plutôt : « Vade retro, vil sarcocyste ! Je preférerai vendre le foie de ma mère aux enchères plutôt que de passer une minute de plus en ta peu fréquentable compagnie. »

Il vous appartient désormais d’insulter votre prochain dans les règles de l’art. Je ne cautionne pas les éventuelles malédictions qui s’abattront sur vos cuirs chevelus si par malheur vos interlocuteurs venaient à vous comprendre. Bisous bisous.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nettle
    Nettle, Le 30 août 2012 à 12h12

    Je suis un peu vexée de retrouver mon prénom dans un des prénoms composés :vex:

    (Et sinon, je vais encore passer pour une casse nouille, mais appliquer le terme "pulvérulent" à des goûts musicaux, j'ai pas l'impression que ce soit très adapté :shifty: )

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)