Live now
Live now
Masquer
viol-conjugal-comprendre
Actu mondiale

Pourquoi le sujet du viol conjugal me donne envie de casser des trucs

Le consentement n’est pas une option avant une relation sexuelle, même au sein d’un couple.
Participe au Nikon Film Festival

Tu lis madmoiZelle et tu participes au Nikon Film Festival 2019 ?

Envoie-nous ton court-métrage à jaifaitca[at]madmoizelle.com ! Il sera regardé avec attention. ♥

Non c’est non.

Ça a l’air évident dit comme ça. Et pourtant je passe ma vie à redéfinir la notion de consentement dans le cadre de la sexualité…

Parce que non je ne veux pas de thé, c’est clair, mais non je ne veux pas coucher avec toi, ça ne l’est apparemment pas. Et encore moins au sein d’un couple.

À lire aussi : Le consentement expliqué par des métaphores toutes simples

Le consentement au sein du couple n’est pas optionnel

Comme j’évolue dans des sphères féministes, et que je suis entourée de personnes qui pensent comme moi, c’est choquant d’être tout d’un coup confrontée à ce contre quoi je me bats au quotidien dans ma vie privée.

Je n’ai jamais été mariée et je n’ai jamais eu d’enfant, je n’ai même jamais vécu avec mon copain en appartement.

Et pourtant ce que raconte ce film, réalisé par Florent Sabatier dans le cadre du Nikon Film Festival, je l’ai vécu.

Quand mon propre copain, une personne aimante, et que j’aime et désire, répond à mon « non je n’ai pas envie de coucher avec toi maintenant » un « mais t’inquiète tu n’as rien à faire, je m’occupe de tout »…

Qu’est ce que je suis censée faire et penser ?

Capture d’écran 2018-11-09 à 10.51.09

Regarde Un Consentement en lice pour le Nikon Film Festival

À lire aussi : « Passer à la casserole », une expression loin d’être anodine

Suis-je censée comprendre que mon désir et mon envie sont secondaires par rapport à mon corps dans la relation sexuelle ?

Que le sexe au sein de notre couple n’est qu’une relation à sens unique, une manière pour lui de se vider pour passer à autre chose ?

Va-t-il croire que si je n’ai pas envie maintenant c’est que je l’aime moins, ou ne le désire plus ?

Dois-je me faire violence pour dire oui parce qu’au fond c’est vrai, je le désire toujours, c’est mon copain ?

Un Consentement, le film du Nikon Film Festival sur le viol conjugal

Un non est un non, un viol est un viol, même au sein d’un couple.

Et c’est ce que raconte avec beaucoup de justesse ce film en lice pour le Nikon Film Festival, réalisé par Florent Sabatier, avec Marie Coustaury et Greg Guillotin.

Il pose la question suivante : si ce moment d’intimité profonde qu’est le sexe n’est pas partagé, alors qu’en est il ?

Capture d’écran 2018-11-09 à 10.51.09

Regarde Un Consentement en lice pour le Nikon Film Festival

À lire aussi : J’ai été victime de viol conjugal — Témoignage

L’absence de consentement est un viol

Quand j’ai regardé ce film en lice pour le Nikon Film Festival… j’ai eu envie de taper dans les murs.

Parce que cette pression du sexe dans le couple, ce non qu’on fait passer pour un oui, cette sensation d’être au pied du mur et ce combat intérieur entre notre corps, ce dont on a pas envie, et ce qu’on croit devoir faire

Je l’ai vécu. Plusieurs de mes amies l’ont vécu. Et c’est une problématique récurrente dans nos vies de couple, dont on a déjà parlé plusieurs fois entre nous.

Toute la violence que l’absence de consentement dans le couple amène est très bien retranscrite dans ce court métrage. Alors il faut qu’il soit vu, revu, partagé et soutenu !

Pour que les femmes et les hommes victimes de viol conjugal comprennent qu’ils et elles ont le droit de demander de l’aide, de porter plainte, d’en parler, ou de se tourner vers des associations.

À lire aussi : Que faire après un viol ?

L'essentiel de madmoiZelle

Cet article t’a parlé ? Tu aimerais en lire davantage ? Abonne-toi au chatbot de madmoiZelle, un gentil robot qui t’envoie sur Messenger, en fin de journée, l’essentiel du magazine à ne pas rater !

Les Commentaires
9

Avatar de Songi songi
26 novembre 2018 à 14h36
Songi songi
@banana-pancakes
Très contente de te relire ici aussi, et rassurée que tu aies pris la décision de te séparer de ce garçon
Ce genre de situation n'est jamais facile mais je pense que u as fait le plus gros du travail


Franchement plein de courage et de détermination pour la suite, et en tout cas, n'oublie jamais que tu es forte et que tu mérite tout l'amour et du soutient de tes proches
5
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

sexo
Sponsorisé

Enflammez les fêtes de fin d’année avec ce calendrier de l’Avent érotique

Humanoid Native
jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

hana iran enquete cnn
Actu mondiale

En Iran, le viol est devenu une arme pour étouffer la mobilisation contre le régime

Maëlle Le Corre

23 nov 2022

1
raphael-renter-wuxdtGMNYaU-unsplash
Actu mondiale

Droits LGBTQI+ : des avancées significatives en passe d’être votées en Allemagne et en Belgique

Camille Lamblaut

22 nov 2022

markus-spiske-r1BS0pzlr1M-unsplash
Ecologie

Fin de la COP27 : pourquoi celles et ceux qui n’attendaient rien ont eu raison

Camille Lamblaut

21 nov 2022

La société s'écrit au féminin