Live now
Live now
Masquer
unplanned
Féminisme

Unplanned : C8 diffuse un film anti-IVG dans le plus grand des calmes

La chaîne du groupe de Vincent Bolloré a programmé le film américain Unplanned, le 16 août prochain, en première partie de soirée. Financé par l’Église évangélique, ce pamphlet ouvertement anti-IVG diabolise un droit qui reste fragile et menacé.

l

Le 2 août 2021

Pas de bol, le 15 août tombe un dimanche cette année. Oui, c’est un jour férié qui passe à la trappe, mais c’est aussi l’Assomption, une fête religieuse qui célèbre la montée au ciel de la vierge Marie.

C8 marque le coup cette année en dédiant, ce jour-là, 12 heures de son antenne à des programmes en lien avec la religion catholique — pour rappel, la chaîne appartient au groupe Canal détenu par Vincent Bolloré, connu pour être un catholique pratiquant. Et les plus rétrogrades ne bouderont pas leur plaisir puisque le lendemain, C8 diffusera le film anti-IVG Unplanned en prime time.

Hasard du calendrier ou provocation délibérée ? Dans tous les cas, ça ne passe pas.

Unplanned, un film polémique qui séduit les conservateurs

Unplanned (Non planifié) est un long-métrage américain sorti en 2019 et basé sur des faits réels. Il raconte l’histoire d’Abby Johnson, une employée d’un Planning familial aux États-Unis qui devient militante anti-avortement.

Sur sa grille de programmes, C8 tente un timide avertissement : « Un film qui a suscité la polémique en adoptant le point de vue des militants anti-avortement ». Nous, rien qu’à la bande-annonce, on a déjà froid dans le dos.

L’héroïne autrefois convaincue d’aider des femmes en détresse se rallie au mouvement anti-IVG après avoir assisté à une scène choquante (et impossible) : un fœtus qui se débat lors d’un avortement. Le tout sur une bande-son digne des plus grands films d’action.

Lors de sa sortie aux États-Unis, seule la chaîne conservatrice Fox News avait accepté de diffuser la bande-annonce du film, racontait Télérama en avril 2019 ; les autres auraient refusé en raison de « la nature sensible du sujet ». En France, Unplanned n’a été distribué que par Saje, une plateforme de films chrétiens.

Ultra-manichéen, ce navet financé par l’Église évangélique a tout de même trouvé son public. Le film a déjoué les critiques et engrangé 12 millions de dollars de recettes dès la deuxième semaine après sa sortie, en mars 2019.

Dieu sait que c’était pas gagné, vu le pitch et le manque d’engouement de la part des diffuseurs. Le vice-président de Donald Trump, Mike Pence, est venu à la rescousse en vantant le film sur Twitter : « La vie est en train de gagner grâce à des histoires puissantes comme celles-ci. Allez-voir Unplanned », écrivait-il en avril 2019. Cette prise de position est d’autant plus grave que la fiction comporte de nombreuses contre-vérités, mais bon, son gouvernement n’était plus à ça près.

De retour sur nos écrans en France, après être arrivé en 2020 sur le territoire, Unplanned soulève encore de nombreuses critiques.

En interne chez C8, Unplanned crispe

La diffusion du film par C8 a suscité l’indignation au sein même de la chaîne. Chloé Sitbon et Guillaume Orsat, les deux comédiens chargés officiellement de prêter leurs voix pour les bandes-annonces promotionnelles de la chaîne, auraient tenté de passer leur tour pour cette fois.

« Nous avons, Guillaume et moi, fait la demande à nos employeurs [ndlr: C8] de ne pas utiliser nos voix et de trouver une autre solution pour cette bande-annonce », a publié la comédienne sur Twitter d’après le quotidien Le Parisien, qui précise que Guillaume Orsat aurait déjà posé sa voix mais « sans avoir été averti au préalable ni du titre, ni du résumé de ce film très engagé ». Sympa l’ambiance. 

La chaîne n’en est pas à son coup d’essai contre l’avortement. En octobre 2018, l’animateur Cyril Hanouna avait posé la question « Pour ou contre l’IVG ? » aux internautes afin d’en débattre pendant l’émission Balance ton post. Il s’était bien sûr pris un tollé sur Twitter et Laurence Rossignol, ancienne ministre des Droits des Femmes avait réagi en lui suggérant de meilleures propositions : 

Marlène Schiappa, sa successeuse, avait aussi envoyé un SMS à l’animateur pour lui rappeler que l’entrave à l’avortement est un délit puni par la loi. Pour le moment, aucun membre du gouvernement ne s’est exprimé sur la diffusion d’Unplanned sur C8. 

L’avortement est un droit, encore menacé

Qu’une femme change d’avis sur l’avortement, bon, pourquoi pas, mais Unplanned s’appuie sur cette narration pour entreprendre une véritable croisade contre ce qui est un droit fondamental. D’autant plus que l’histoire d’Abby Johnson ne tient pas la route, selon plusieurs médias qui ont mené l’enquête.

L’avortement a été légalisé aux États-Unis en 1973, suite à l’arrêt « Roe v Wade » rendu par la Cour suprême. Depuis, les mouvements anti-choix n’ont cessé d’intimider les personnes qui le pratiquent, à tel point que celles-ci doivent souvent être escortées jusqu’à leur clinique.

L’arrivée à la présidence de Donald Trump en 2017 n’a rien arrangé : plusieurs États gouvernés par les Républicains ont déjà adopté ou préparent des textes qui durcissent considérablement l’accès à l’IVG. Récemment, la Cour Suprême s’est saisie du cas du Mississippi qui interdit l’avortement dès la quinzième semaine de grossesse : elle devrait questionner la constitutionnalité d’une telle loi en octobre prochain. 

En France, l’interruption volontaire de grossesse est légale depuis la loi Veil de 1975. Mais chez nous non plus, le combat n’est pas terminé : en février 2021, l’Assemblée nationale devait examiner un projet de loi visant à allonger le délai légal d’accès à l’IVG. Les députés Les Républicains avaient déposé plus de 400 amendements et ainsi obtenu l’abandon de cet examen.

« Notre corps nous appartient » était un des premiers slogans du Mouvement de libération des femmes (MLF), qui s’est battu pour le droit à l’IVG dans les années 70. Alors que ce soit C8 ou les députés, ça vous dit de nous laisser tranquille sur le sujet ?  

À lire aussi : Cette longue étude sur l’avortement ne va pas plaire aux anti-IVG

Les Commentaires
16

Avatar de Ocytocine.
16 août 2021 à 19h00
Ocytocine.
L'idiote qui pense avoir vu un fœtus gesticuler en plein avortement doit faire partie de la même team que ceux qui pensent qu'il faut se foutre une lampe UV et de la Javel dans le cul pour guérir du covid
J'en ai vu bouger unno:
La plupart du temps le foetus est décédé après la prise des premiers médicaments mais des fois c'est pas le cas et un foetus de 12 semaines ça bouge, et encore plus si il est secoué par la sonde d'aspiration.
Mais il y a une différence entre mouvement et "se débattre et lutter pour sa vie"
0
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Féminisme

Société
MadPime_PF_V

MadPrime : tout comprendre de la polémique transphobe contre le Planning familial

Maëlle Le Corre

20 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Daronne
contraception-masculine

La contraception masculine, grande oubliée des institutions ?

Chloé Genovesi

02 sep 2022

4
Féminisme
social media réseaux sociaux

Féminismes et réseaux sociaux : une histoire d’amour-haine ?

Sophie Benard

24 août 2022

2
Témoignages
mere-fille-passage-pieton-600

J’ai été harcelée sexuellement en compagnie de ma fille de 4 ans et j’ai la haine

Manon Portanier

18 août 2022

21
Féminisme
safer plage marseille

Marseille expérimente une appli anti-harcèlement à la plage

Maëlle Le Corre

08 août 2022

2
Féminisme
Femmes-à-chat-conservateurs-politique-société-

Le mythe des « femmes à chats » récupéré politiquement par les conservateurs

Marie Chéreau

08 août 2022

26
Féminisme
avocat-diable-vert

Décryptage : pourquoi tant de gens se font « l’avocat du diable »

Maëlle Le Corre

24 juil 2022

32
Féminisme
manifestation nous toutes – les victimes denoncent – jeanne menjoulet flickr

Aucun parti politique ne récolte la confiance des Français en matière de lutte contre les violences faites aux femmes

Maëlle Le Corre

15 juil 2022

1
Féminisme
metoo-théâtre-droit-des-femmes-feminisme-cinema-

Une comédienne exige la parité au théâtre, quitte à mener une « guérilla » pour y parvenir

Marie Chéreau

07 juil 2022

1

La société s'écrit au féminin