Live now
Live now
Masquer
"Photo tirée de la série Murder"
Féminisme

Un concours d’éloquence sur les droits des femmes à voir en replay !

La captation du concours d’éloquence annuel de la Fondation des Femmes vient d’être mise en ligne ! L’occasion de faire le plein d’empowerment et de sororité avant les fêtes.

Vous avez prévu quoi ce soir ? Regarder un énième téléfilm de Noël ? Et si vous vous offriez plutôt une bonne dose de sororité et d’empowerment ?

Ça tombe bien, la Fondation des Femmes a publié l’enregistrement de son concours d’éloquence annuel, organisé le lundi 21 décembre à huis-clos.

Huit candidates, venues d’horizons multiples, ont présenté leurs plus beaux discours pour défendre les droits des femmes.

8 minutes pour convaincre avec un discours sur les droits des femmes

En 8 minutes, elles ont dû convaincre un jury de qualité, présidé par Nathalie Roret, la directrice générale de l’école nationale de la magistrature et constitué par l’actrice et productrice Julie Gayet, la journaliste et autrice Giulia Foïs, la directrice de l’ONG ONE et ancienne ministre des Droits des femmes Najat Vallaud Belkacem, l’autrice-compositrice interprète engagée Yseult et enfin l’avocate, cofondatrice de la Fondation des Femmes Valence Borgia.

À la clé, le

prix Gisèle Halimi, nommé ainsi en hommage à la grande avocate féministe décédée en 2020 et connue pour ses combats en faveur du droit à l’IVG et pour la criminalisation du viol.

Cette année, confinement oblige, le concours d’éloquence s’est tenu sans public et a été diffusé sur Facebook Live.

C’est la militante féministe et vidéaste Marine Périn, dont vous connaissez peut-être le travail sur YouTube qui a remporté cette 4e édition du concours d’éloquence de la Fondation des Femmes.

Son discours sur la charge mentale des mères pendant le confinement résonnera sûrement chez beaucoup d’entre vous…

Rendez-vous sur la page Facebook de la Fondation des Femmes pour regarder le concours ! 

 

 


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Féminisme

Source : Canva / Midjourney
Déclic

Ed, 38 ans : « Je vois le couple classique plutôt comme une TPE que comme une relation »

5
Manifestation contre les violences faites aux femmes  // Source : Jeanne Menjoulet
Société

Féminicide à Montpellier : « Notre vision de la vieillesse empêche de politiser les violences sur les séniores »

2
Laurène Daycard
Féminisme

Laurène Daycard : « Notre société est malade de sa fascination pour les bourreaux »

3
Source : Getty Image / MARIA DUBOVA
Féminisme

Ève, 42 ans : « Quand il m’a demandé où était le nettoyant après six mois de vie commune, j’ai pleuré »

5
Source : Capture écran YouTube
Société

Attaque du Hamas : des assos féministes bientôt privées de subventions pour des propos « ambigus » ?

3
Euphémie
Déclic

Euphémie, 28 ans : « Pour moi, on ne peut pas être féministe et de droite » 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-22T105711.943
Société

Selon le HCE, les hommes se sentiraient menacés par le féminisme (rien que ça)

3
Source : Kristina Paukshtite / Pexels
Daronne

Réarmement démographique : « Ce discours nataliste fait écho à un imaginaire très ancré à l’extrême droite »

Source : Capture vidéo / Flickr - Victoria Pickering
Politique

Les propos d’Emmanuel Macron sur le « réarmement démographique » inquiètent les féministes

15
Source : Canva
Déclic

Maëva, 20 ans : « Ma famille s’obstine à défendre des personnes indéfendables »

2

La société s'écrit au féminin