Trevor Noah s’explique sur « la victoire de l’Afrique » à la Coupe du Monde

Trevor Noah, présentateur du Daily Show, a salué la « victoire de l'Afrique » à la Coupe du Monde (remportée par la France). Face à la polémique suscitée par ses propos, il répond.

Trevor Noah s’explique sur « la victoire de l’Afrique » à la Coupe du Monde

Hier, j’écrivais un article qui me tient beaucoup à cœur : Les Français peuvent être noirs, incroyable mais vrai.

La source de ce « mini-coup de gueule », c’est cette masse de personnes qui refuse de considérer les joueurs de l’Équipe de France comme des Français — parce qu’ils sont noirs, ou arabes.

En tant que métisse franco-marocaine, le sujet me touche particulièrement. Je suis heureuse d’avoir pu m’exprimer, et vos retours ont été passionnants !

Trevor Noah célèbre « la victoire de l’Afrique » à la Coupe du Monde

Dans cet article, je fais notamment référence à une chronique de Trevor Noah, animateur du Daily Show et originaire d’Afrique du Sud, qui salue… la victoire de l’Afrique à la Coupe du Monde.

Contacté par l’Ambassadeur de France, excusez du peu, le présentateur s’est expliqué dans un nouveau moment de télévision.

Trevor Noah s’explique sur ses propos concernant la Coupe du Monde

Trevor Noah lit la lettre de l’Ambassadeur, avec une pointe d’humour sur l’accent « véri goude » des Français, puis répond aux propos qu’elle contient.

Le dignitaire lui explique qu’il semble ne pas avoir compris la mentalité française, et que sa chronique « légitimerait l’idéologie affirmant que la blanchité est la seule définition de l’identité française ».

Le présentateur dit avoir voulu célébrer les racines des joueurs, les accueillir dans son identité à lui : « je les reconnais en tant que frères français de descendance africaine ».

« Ils sont d’Afrique, leurs parents sont d’Afrique et ils peuvent aussi être Français en même temps. Et si les Français disent qu’ils ne peuvent pas, je pense que ce sont eux qui ont un problème et pas moi. »

L’identité des joueurs de foot leur appartient

Cher Trevor Noah, je le dis avec toute la sympathie que je te porte, depuis que j’ai vu il y a des années le documentaire à ton sujet sur Netflix…

Let’s agree to disagree. On ne va pas tomber d’accord.

Personne en France (sauf les racistes) ne dit qu’on ne peut pas être français ET africain ! Bien sûr qu’il est possible de cultiver des identités multiples, nuancées et riches en diversité.

Mais c’est aux personnes concernées de décider quelle(s) identité(s) elles ressentent, et quelle(s) identité(s) elles veulent mettre en avant.

Si les Bleus avaient ouvertement célébré leur victoire comme une victoire de deux pays, la France et le pays d’origine de leurs parents…

Si les Bleus avaient arboré des drapeaux supplémentaires, en plus du bleu-blanc-rouge, pour rendre hommage à leurs racines…

Si les Bleus avaient exprimé d’une façon ou d’une autre leur identification, non seulement à la France, mais aussi à d’autres contrées…

Alors j’aurais célébré, avec eux, cette double victoire. Et je les aurais défendus contre les inévitables xénophobes qui s’en seraient donné à cœur joie.

Mais ce n’est pas le cas ! Pour l’instant, tous les joueurs célèbrent leur identité française. Et ce n’est ni à moi, ni à toi, Trevor Noah, de décréter qu’ils sont « mi-français mi-africains », si eux ne se sentent pas comme tels.

Je comprends bien que ton discours vient d’une dynamique bienveillante, que ce que tu dis n’est pas raciste — même si certains racistes disent la même chose.

C’est juste que personne, ni les racistes ni les anti-racistes, ne devrait décider à la place des autres quelle est leur identité.

Je clos cet article avec un excellent texte à lire sur Marianne : Aux racistes comme aux bienveillants : les joueurs de l’équipe de France ne sont pas vos nègres. Ça tape fort mais ça tape juste.

À lire aussi : Franco-sino-vietnamienne, j’ai eu du mal à comprendre qui j’étais — Nos Racines

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!