Tout le monde : « de la modération ! », Twitter : « un mode payant qui change la couleur de l’appli ! »


Changer la couleur de l'icône Twitter, corriger un tweet... OK, mais toujours rien pour améliorer les signalements avec la nouvelle version payante du réseau ? Eh bien non.

Alors, déjà, on se calme, on respire : pour le moment, le service payant de Twitter ne sera mis pour le moment en place qu’en Australie et au Canada, et cela pour « obtenir une compréhension plus approfondie de ce qui rendra l’expérience Twitter plus personnalisée, plus expressive », nous dit la plateforme.

Quelles fonctionnalités sur Twitter Blue, la version payante ?

À quoi s’attendre avec cette version premium de Twitter, de son petit nom Twitter Blue ? Déjà, vous allez pouvoir customiser l’icône de votre appli de la couleur que vous voulez. OK, ce n’est rien d’autre qu’un gadget, et vous vous en fichez. Alors, concrètement, en quoi cela va-t-il changer votre vie ?

Vous aurez droit à un mode lecture pour pouvoir lire des threads dans un format plus simple et plus confortable. Jugez plutôt :

Si vous aimez classer, ranger, trier, vous allez sûrement adorer la nouvelle fonctionnalité qui consistera à pouvoir organiser vos marque-pages par dossiers thématiques. Retrouver un meme aperçu il y a trois semaines sur un obscur compte deviendra un jeu d’enfant !

Quelques dollars par mois, l’équivalent de 2,50€ environ, pour avoir la possibilité de retirer un tweet, vous en rêviez ? C’est ce que propose aussi Twitter Blue. Attention cependant, vous n’aurez qu’un délai de 30 secondes pour le faire, sinon le post sera publié. Personnellement, je trouve cette jauge beaucoup trop anxiogène, je préfère largement relire sept fois mon tweet pour vérifier que je n’ai pas oublié un mot ! Mais je comprends l’idée.

Les signalements sur Twitter, ça reste la hess

Mais ce qui nous intrigue le plus, c’est sûrement le service dédié aux abonnés. Tout de suite, on s’est dit : « chouette, si Twitter améliore son support, alors les signalements concernant le harcèlement en ligne, les menaces, les insultes racistes, sexistes et autres joyeusetés qui pourrissent la vie de milliers d’utilisatrices et utilisateurs, seront mieux pris en compte. »

Bien sûr, on a aussitôt regretté qu’il faille un service payant pour que la plateforme soit vraiment efficace dans le traitement des signalements : discriminer les utilisateurs et utilisatrices qui ne s’abonnent pas, c’est laisser souffrir des personnes parce qu’elles n’ont pas les moyens de payer pour leur défense.

Sauf qu’en fait… on faisait fausse route. Mais VRAIMENT, hein. Twitter n’a pas du tout prévu de s’améliorer sur ce point !

Alors que le site The Verge avait initialement annoncé que ce service inclurait des réponses plus rapides au harcèlement et aux abus, un porte-parole du réseau social est revenu vers le média pour rectifier et dire que non, ce n’était pas du tout au programme — « qu’il n’y aurait pas de procédure accélérée pour les signalements de harcèlement ou d’abus. »

Dommage Twitter, on voit que malgré les belles paroles et les envies d’améliorer notre « expérience utilisateur », on attend toujours une vraie volonté de lutter contre le harcèlement en ligne et la propagation des discours de haine. 

À lire aussi : Twitter change une de ses fonctionnalités… et tue un de ses meilleurs memes au passage

Maëlle Le Corre

Maëlle Le Corre


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!