La surdité à l’honneur dans la saison 5 de Skam France

La journée mondiale de l'audition est l'occasion parfaite pour revenir sur la géniale saison 5 de Skam France axée sur la surdité et qui vient juste de se terminer.

La surdité à l’honneur dans la saison 5 de Skam France


Ce jeudi 12 mars 2020, c’est la journée nationale de l’audition. En cette occasion, madmoiZelle met en avant des témoignages de lectrices et personnalités qui se livrent sur ce qu’elles vivent afin de t’éclairer davantage sur le sujet.

Skam France, le remake français de la série norvégienne a débarqué il y a maintenant deux ans.

La série retrace saison après saison la vie d’un des personnages.

Après avoir déjà parlé de sujets comme les relations amoureuses, le cyber-harcèlement, l’homosexualité, la bipolarité, le racisme et la religion dans les premières saisons, en ce début d’année 2020, c’est la surdité qui était à l’honneur.

La surdité à l’honneur dans la saison 5 de Skam

La cinquième saison de Skam France a donné le ton dès les premiers extraits : cette année, on va parler de surdité et plus largement, de handicaps, qu’ils soient visibles ou non.

Arthur (Robin Migné) perd son ouïe de manière assez brutale dans les premiers épisodes de la saison et c’est toute sa vie qui va être bouleversée. Son rapport au corps, à ses potes, à sa meuf et à leur sexualité, et surtout, un nouveau monde s’ouvre à lui : celui de la surdité et du handicap.

Les acteurs sourds de la saisons 5 de Skam

Si Robin Migné, qui joue le rôle d’Arthur, est un acteur entendant, les autres acteurs jouant des personnages sourds le sont eux vraiment.

Winona Guyon et Lucas Wild jouent les rôles de Noée et Camille, deux amis qu’Arthur se fait à l’association des sourds qu’il finit par fréquenter après une phase de rejet et de déni du handicap.

Pour Lucas Wild, l’enjeu de la saison était de faire découvrir la diversité de la communauté sourde.

Il y a des gens qui signent, d’autres qui parlent, il y en a qui entendent un petit peu, d’autres pas du tout… Personne n’est pareil et le personnage d’Arthur permet de montrer cette variété.

Ce que cette saison m’a fait découvrir du monde des sourds

Je ne suis pas sourde et je ne connais aucune personne atteinte de surdité.

Je ne savais donc vraiment rien ou presque à ce sujet.

Cette saison a été l’occasion pour moi de réaliser que les sourds ne sont que très peu voire pas du tout représentés dans notre société et dans notre culture occidentale.

Avant cette saison, j’aurais tout bonnement été incapable de citer deux acteurs sourds et c’est bien triste.

«  Le monde des sourds a une vraie culture propre. »

a confié Winona Guyon chez rtbf.

C’est triste, d’abord parce qu’ils méritent autant d’être représentés que n’importe qui mais aussi car exclure des acteurs sourds, c’est se priver du jeu d’acteur en langue des signes que j’ai trouvés aussi beau que fin et sensible chez Winona et Lucas qui faisaient pourtant leurs premiers pas en tant qu’acteurs !

Pour le réalisateur de la série David Hourregue, l’idée était de :

« Rendre hommage à la sensualité et au courage de ce monde-là. »

Pour écrire et réaliser cette saison, l’équipe a beaucoup travaillé avec l’IVT (International Visual Theatre, association de recherches artistiques, linguistiques et pédagogiques sur la langue des signes).

La saison 5 vient tout juste de se terminer et la 6e est en court de tournage.

J’ai déjà hâte de découvrir le prochain thème exploré.

Tu as des pronostiques sur cette saison 6 toi ?

D’ici là, tu peux découvrir ou redécouvrir tous les épisodes en ligne ici.

À lire aussi : 5 bruits que des personnes sourdes imaginaient, mais qui n’existent pas

Cassandre

Cassandre

Idéaliste tout terrain, un peu con-con mais pas bê-bête, Cassandre est Social Media Manager des comptes de madmoiZelle et Rockie. Elle aime l’art aussi fort que le yoga et te parle musique sur madmoiZelle.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!