Live now
Live now
Masquer
star-japonaise-rase-tete-pour-coucher-avec-mec-180×124
Actu mondiale

Une star japonaise se rase la tête pour avoir passé la nuit avec son mec

04 fév 2013 67
Minami Minegishi, chanteuse dans le groupe AKB48, s’est rasé la tête pour se faire pardonner d’avoir dormi avec son petit ami.

À 20 ans, Minami Minegishi est membre du groupe de pop japonais AKB48, un groupe très populaire au pays des gyozas. Un groupe, ou plutôt un collectif composé d’environ 90 chanteuses qui se relaient sur scène. Un peu comme les Spice Girls, mais en version géante et renouvelable, quoi. Ou, pour une comparaison plus heureuse, comme le Mickey Mouse Club.

Une des règles strictes établies par le manager des AKB48, c’est de ne pas avoir de petit ami ni de relation sexuelle. C’est bon pour leur image de jeunes filles en fleurs. Oui mais voilà, Minami Minegishi a été prise en photo en train de sortir de l’appartement de son petit ami où elle avait visiblement passé la nuit. Les clichés ont été diffusés par un hebdomadaire nippon, rendant publique cette désobéissance.

En guise d’auto-châtiment, Minami Minegishi a posté une vidéo la montrant en train de s’excuser sur YouTube, peu de temps après que les photos ont été dévoilées. Elle y semble totalement désespérée. Plus frappant encore, elle apparaît avec les cheveux très courts et explique qu’elle les a rasés en guise d’acte de contrition. En pleurs, on peut l’entendre s’excuser auprès de ses fans, de sa famille et du staff, tout en réitérant son envie de continuer à faire partie du groupe (ce qui n’est à l’heure actuelle pas assuré). (Une traduction en français de la version anglaise publiée sur le site du Japan Daily Press est disponible en-dessous) :

http://www.youtube.com/watch?v=GwnBBRbXIcc

« Je suis vraiment désolée d’avoir causé du souci aux membres, à vous, les fans, l’équipe et ma famille et beaucoup d’autres personnes avec l’article à propos de moi qui va paraître dans un magazine hebdomadaire.

Tout comme la première génération d’AKB48 formée en 2005, j’étais censée être un modèle pour les membres plus jeunes. Cependant, ce que j’ai fait était irréfléchi et immature.

[…] je ne savais pas quoi faire ou ce que je pourrais faire, mais j’ai juste vu le magazine et je ne pouvais pas rester tranquille alors j’ai décidé toute seule de me raser les cheveux sans même en parler aux autres membres ou à l’agence.

Je ne pense pas que cela suffira à me faire pardonner, mais ce que j’ai pensé en premier, c’était que je ne voulais pas quitter AKB48.

[…]

Tout est de ma faute. Je suis vraiment désolée.

Je laisse Akimoto-sensei et l’agence de management juger de tout cela. […] Je voulais juste vous dire comment je me sentais en ce moment. »

Les clichés la montrant en train de sortir du domicile de son copain ont eu vite fait d’arriver aux globes oculaires des membres de l’agence de management du groupe, qui a fait descendre la jeune femme d’un échelon dans la hiérarchie. Alors qu’elle était chanteuse, elle est désormais rétrogradée au rang de stagiaire pour la punir d’avoir désobéi.

Au-delà de la tristesse dans les yeux de la chanteuse et de la « tradition » d’autopunition régulièrement évoquée pour justifier cet acte, cette histoire nous rappelle la pression exercée sur certaines jeunes stars qui se doivent de privilégier le « bon » exemple qu’elles doivent donner. La sévérité de l’agence de management et le fait que la jeune femme a décidé de se punir de la sorte a été (et est toujours) activement commenté sur les réseaux sociaux.

Les Commentaires
67

Avatar de AngelTen Richard II
26 juillet 2013 à 16h22
AngelTen Richard II
J'ai lu la quasi totalité des messages (mais je n'y réponds pas, je crois que tout à été dit sur la plupart des sujets abordés.)

Personnellement je me sens surtout triste pour cette chanteuse. Aller jusqu'à se faire du mal (parce qu'on voit bien qu'elle ne s'est pas rasé la tête de gaieté de cœur), c'est révélateur d'une souffrance. Je n'irais pas jusqu'à porter un jugement sur qui/quoi est la cause de cette souffrance, s'il s'agit de la pression de la culture et du show-biz, sur la validité des termes du contrat qu'elle a signé, ses sentiments, l'image de sa sexualité, ou l'avancée féministe de la culture japonaise... je n'y connais pas grand-chose de toute manière.

Moi ce que je vois surtout dans cet article et surtout sur la photo et dans la vidéo, c'est une fille qui a mal et qui à mon sens mériterait de l'aide de la part de ceux qui l'entourent plutôt que d'être fustigée par eux - en la rétrogradant par exemple. Certains peuvent dire "oui mais elle avait le choix blablabla et puis elle fait peut-être de la comédie". Alors je suis peut-être naïve mais je crois que non. Même si c'est de la comédie justement ça montrerait un problème autre (mais de toute manière, il y a un problème et une souffrance.)

Je ne juge personne, je donne juste mon sentiment envers une affaire qui m'a assez secouée parce que je n'aime pas voir quelqu'un se faire du mal. Même si je ne sais pas comment elle est ni son caractère, que je n'irais pas à me risquer de dire que je la comprends, je ressens une profonde empathie pour elle et j'espère qu'elle va se remettre.
C'est tout ce que je lui souhaite.
0
Voir les 67 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes © Rabbit75_Cav via Canva
Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes

Camille Lamblaut

01 déc 2022

26
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

La société s'écrit au féminin