Live now
Live now
Masquer
selfie-retouche-filtre
Body positive

Quand les adolescentes retouchent leurs selfies…

24 fév 2019 16
Un photographe a demandé à des ados de retoucher leur portrait jusqu’à ce que l’image soit « prête pour les réseaux sociaux ».

Pourquoi postons-nous des selfies ? Pour recevoir des likes ? Des compliments ?

Le photographe John Rankin Waddell a demandé à des ados de retoucher leur portrait jusqu’à ce qu’elles l’estiment « prêt à être posté sur les réseaux ».

Selfie Harm : elles retouchent leur selfie pour les réseaux

Ce projet s’intitule Selfie Harm (un jeu de mot avec « self-harm » qui signifie « se faire du mal à soi-même ») (toujours aussi concise cette langue française).

John Rankin Waddell veut mettre en avant la pression sur l’apparence que les réseaux sociaux font peser en particulier sur les jeunes femmes.

https://www.instagram.com/p/BtRMUjKF-e7/

Une petite dizaine d’adolescentes de 14 à 18 ans se sont prêtées au jeu, révélant l’impact des images « sociales » sur l’image qu’elles ont d’elles-mêmes, explique le photographe :

« Elles imitent leurs idoles, grossissent leurs yeux, rapetissent leur nez et éclaircissent leur teint, tout ça pour des likes.

C’est juste une raison de plus pour laquelle nous vivons dans un monde de tristesse, d’anxiété et de dysmorphie. »

La dysmorphie est ce phénomène qui fait qu’on amplifie la perception de ce que l’on pense être un défaut.

Le photographe fait ici directement référence à la « dysmorphie Snapchat », la tendance des patientes en chirurgie esthétique à vouloir ressembler à leurs selfies retouchés.

Les réseaux sociaux, source de complexes ?

Même si l’impact des réseaux sociaux sur l’estime de soi est difficile à mesurer, leur usage peut être corrélé à des symptômes dépressifs chez les jeunes et être à la source de comparaison négative avec des modèles normés.

Difficile aussi de savoir si les retouches effectuées par les adolescentes visent à correspondre aux normes visuelles des images sociales ou à effacer leurs complexes…

Le photographe souligne néanmoins que la plupart des participantes préféraient leur portrait original à l’image retouchée.

Et toi, tu te préfères avec ou sans filtre ? 

À lire aussi : Qu’est-ce qu’on fout encore sur les réseaux sociaux, honnêtement ?

Les Commentaires
16

Avatar de melishnek
25 février 2019 à 21h50
melishnek
@Enimo Oui, j'admet le côté un peu malsain de la chose.
On peut se demander le pourquoi de tels codes. Pourquoi n'est-il que rarement admis de poster une image de soi réaliste (dans le sens non posée ni retouchée)? Et d'ailleurs pourquoi poster des photos de soi? *
Obtenir l'aprobation des pairs? Renforcer son lien avec une communauté? dans ce cas on comprend que l'adolescent sera enclin a poster une photo de lui très conforme aux normes de beauté (je dirai même des fantasmes de beauté car au final, ils se préfèrent au naturel).
2
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Body positive

Body positive
thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

15
Série télé
Sponsorisé

Test : Les infos clés à savoir sur la série Oussekine

Humanoid Native
Body positive
ok_2

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Grossesse
Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

Actualité mode
Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Anthony Vincent

12 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Body positive
Camila Cabello s’épanche sur son mal être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Camila Cabello s’épanche sur son mal-être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Anthony Vincent

04 avr 2022

Société
Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Anthony Vincent

29 mar 2022

2
Parentalité
Capture d’écran 2022-03-25 à 10.19.31

« J’aime quand ton corps dit : pompe, pompe, pompe » : Ashley Graham dévoile l’allaitement sans filtre

Camille Abbey

25 mar 2022

Body positive
brownie_visuel_V

« Pour les hauts, on s’arrête au M » : la marque de mode Brownie est-elle sérieuse ?

Marine Normand

22 mar 2022

75
Actualité mode
ok-bella-hadid

Opération du nez à 14 ans seulement, TCA… Bella Hadid se confie et s’étonne de son parcours

Barbara Olivieri

16 mar 2022

8

La vie s'écrit au féminin