« La Déferlante », une nouvelle revue féministe française, débarque


La Déferlante est un projet de revue féministe qui atterrira dans votre boîte aux lettres pour vous informer sur les combats de nos sœurs de lutte, en France et ailleurs !

« La Déferlante », une nouvelle revue féministe française, débarque

Vous connaissiez les vagues successives du féminisme, découvrez à présent La Déferlante. C’est le titre très bien trouvé d’une nouvelle revue française axée sur les combats menés autour du monde pour l’égalité entre les genres !

Porté par des journalistes et activistes féministes, ce projet mérite votre soutien ; laissez-nous vous le présenter…

Qui a créé La Déferlante, la nouvelle revue féministe ?

Marie Barbier (ReporterreMediapart), Lucie Geoffroy (Courrier InternationalLe Monde), Emmanuelle Josse (cofondatrice du Collectif pour une parentalité féministe) et Marion Pillas (autrice et productrice de documentaires) forment le quatuor à la tête de La Déferlante, qu’elles décrivent comme « la première revue trimestrielle post-#metoo consacrée aux féminismes et au genre ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Déferlante (@ladeferlanterevue)

Ces quatre femmes de poigne ne sont pas seules à la barre, puisqu’elles s’entourent d’un comité de rédaction fourni, allant de la sociologie à l’antiracisme en passant par l’histoire et la littérature. Citons pêle-mêle Anne-Laure Pineau (du podcast Quoi de meuf ?), Nora Bouazzouni (journaliste et autrice de Faiminisme, quand le sexisme passe à table), l’historienne Bibia Pavard…

Que pourra-t-on lire dans La Déferlante ?

Avec une parution trimestrielle, La Déferlante s’offre le luxe de prendre le temps : loin de l’info snackée sur les réseaux sociaux, la revue promet enquêtes, reportages, articles de fond, mais aussi de la bande dessinée et des photos.

Tous les volumes auront pour intitulé un verbe à l’infinitif ; en toute logique, pour le premier numéro, c’est « naître » qui a été choisi. Naître en tant que média, naître en étant adoptée, renaître en tant que femme trans… Autant de déclinaisons du terme qui seront explorées dans La Déferlante #1 !

Le fond est essentiel, mais la forme aussi puisque l’idée, assumée, est également de « concevoir un bel objet que vous pourrez collectionner ou offrir » ! Préparez-vous donc à laisser traîner, négligemment, cette magnifique revue féministe sur votre table basse…

Soutenez La Déferlante et les revues féministes en général !

La Déferlante s’inscrit dans une lignée récente de publications féministes francophones palliant le manque d’intérêt que portent les canaux d’informations classiques aux combats pour les droits des femmes. Citons bien sûr le magazine papier Causette, mais aussi le média associatif Women Who Do Stuff ou encore la revue du regard féminin Gaze.

Parce que nos sœurs de lutte ne voient que rarement leurs voix résonner jusqu’à nous, parce que les bonnes nouvelles du féminisme sont trop rares, parce que le féminisme se construit jour après jour à quelques mètres ou à des centaines de kilomètres de nous, La Déferlante mérite votre soutien !

La revue est actuellement en financement participatif sur KissKissBankBank ; les 1000 préventes permettant au premier numéro de paraître en mars 2021 ont été atteintes, mais plus de soutiens lui permettront d’être mieux diffusé, d’assurer de nouvelles parutions ou encore de financer le travail d’investigation mené par les journalistes de La Déferlante. Alors n’hésitez plus !

Soutenez La Déferlante !

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Léona B.

@Trumart Ou il y a eu un bug ou je suis super myope (fun fact : je suis super myope) ! Merci de me l'avoir dit, c'est gentil et pardon à celleux qui liront mon commentaire complètement faux :fleur:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!