Live now
Live now
Masquer
putain-de-nanas-documentaire-rugby
Sport

« Putain de nanas » met à l’honneur le rugby féminin et ses valeurs

Dans une série documentaire, France TV Slash propose une immersion dans le LMRCV, l’équipe féminine de rugby. Au programme : esprit d’équipe, entraînements.

Si tu pratiques toi-même ou fréquentes des personnes qui pratiquent le sport d’équipe, tu en conviendras avec moi, c’est la meilleure des écoles pour apprendre les qualités humaines.

France TV Slash a consacré une série de documentaires sur l’équipe féminine de rugby du club de Lille, et c’est un claque !

L’équipe féminine de rugby de Lille (LMRCV), « des putain de nanas »

À ce jour, France TV Slash a diffusé quatre épisodes de sa série Putain de nanas.

Celle-ci propose de s’immiscer au cœur de la pratique du sport et surtout des réflexions des joueuses

.

Entre des images de leurs entraînements, des archives de leurs matchs, mais aussi des séquences de leurs sessions de muscu, les jeunes femmes se confient sur ce que représente le rugby à leurs yeux.

L’équipe de rugby, c’est avant tout une famille pour les jeunes femmes. Il est impressionnant, émouvant, et très inspirant de voir leur esprit de solidarité se cristalliser à l’écran.

Je suis particulièrement impressionnée de constater à quel point, spontanément, l’esprit individualiste disparaît complètement au profit de l’esprit collectif.

C’est plus que jamais l’union qui mène à la victoire, et la défaite n’est jamais l’affaire d’une seule personne.

Deux séquences sont particulièrement fortes dans le premier épisode : celui où les joueuses remettent tour à tour leur maillot à l’une de leur coéquipière tout en lui formulant un message, des encouragements, des pensées (à 6:45).

Puis le discours de motivation d’avant-match de la capitaine m’a flanqué une bonne dose de frissons (8:50) :

Le rugby, c’est aussi un dépassement de soi constant, c’est l’apprentissage de la douleur, ce sont des valeurs de courage, de détermination et de dévotion.

Nul doute que ce documentaire porte le nom idéal, celui du surnom des joueuses, Putain de nanas, car ce sont des guerrières, des jeunes femmes fortes, qui ont beaucoup à nous apprendre sur la volonté et le vivre ensemble.

Clique ici pour voir les vidéos de Putain de nanas en replay

À lire aussi : J’ai testé pour vous… être entraîneuse de rugby


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

1
Avatar de okipik
5 juin 2018 à 22h06
okipik
Cette série est tellement juste, elle montre la beauté du rugby, le courage, la dureté aussi !
Si on pouvait montrer cette série dans les écoles, le nombre de licenciées s'envolerait !
Force et honneur les filles.
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Sport

comment-marche-pole-dance
Sport

Arrêtez tout, je viens de comprendre le principe de la pole dance !

18
amelie-mauresmo
Justice

Humiliations, chantage et insultes : Amélie Mauresmo obtient gain de cause face à son ex-compagne

Copie de [Image de une] Shopping • Horizontale (1)
Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

[Site web] Visuel horizontal Édito (1)
Sport

Marie Patouillet : « Quand on ne se sent pas en sécurité, on ne peut pas donner le meilleur de soi »

Clarisse Agbegnenou pose dans son kimono conçu pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 par Stéphane Ashpool avec Le Coq Sportif // Source : Le Coq Sportif
Sport

Clarisse Agbegnenou demande à Emmanuel Macron à garder sa fille auprès d’elle pendant les Jeux Olympiques

Romane Dicko
Sport

Romane Dicko : la championne de Judo va porter plainte pour racisme et grossophobie

4
Les tenues de l'équipe de France pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 // Source : Le Coq Sportif
Actualité mode

Paris 2024 : Stéphane Ashpool nous raconte les tenues des Jeux Olympiques et Paralympiques, dessinées avec Le Coq Sportif

Source : Capture d'écran Youtube
Sport

JO 2024 : Émilie Gomis n’est plus ambassadrice après ses propos polémiques au sujet d’Israël

Julie Demont domine en talons hauts depuis son cerceau aérien pour Fantasma Circus Erotica // Source : Inès Pollon
Culture

Domination en talons hauts depuis son cerceau pour Fantasma Circus Erotica : rencontre avec Julie Demont, acrobate aérienne

La société s'écrit au féminin