Live now
Live now
Masquer
Source : Jazmin Tabuena / corelens
Justice

Explosion de la prostitution des mineurs : le plan choc de la ministre chargée de l’Enfance

Alors que le phénomène est en forte hausse, la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la jeunesse et des familles, souhaite mobiliser d’une manière plus forte associations et corps enseignant.

« Un enfant victime de prostitution est un enfant à protéger », a répété ce dimanche 10 mars sur Franceinfo Sarah El Haïry, ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles.

Et pour cause, la prostitution des mineurs a explosé en France ces dernières années. Selon plusieurs associations, plus de 10 000 jeunes y auraient recours, malgré un plan de lutte avait été déjà lancé il y a près de trois ans.

Des maraudes numériques pour « parler, alerter »

« Ce chiffre ne baisse pas parce qu’il y a d’autres formes aujourd’hui de prostitution qui touchent les enfants en particulier, explique Sarah El Haïry, je pense à l’arrivée sur les réseaux sociaux de nouveaux sites internet, Onlyfans ou MYM. »

Alors pour lutter contre, elle souhaiter développer et renforcer les maraudes numériques afin de « parler à ces jeunes filles et ces jeunes garçons sur les réseaux sociaux ». Si ces maraudes existent déjà depuis 2021, ayant été déployées dans le cadre du plan de lutte contre la prostitution des mineurs, El Haïry souhaite les « renforcer », et donner de nouveaux moyens à des associations.

Comme lors de maraudes classiques dans la rue, les agents de ces maraudes numériques iront « sur des tchats pour parler, alerter » les jeunes. Ils pourront par exemple « rappeler que vendre une vidéo dénudée, c’est grave », détaille Sarah El Haïry. « C’est 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende pour tout adulte qui pousse un mineur à envoyer des vidéos ou des photos de lui sur les réseaux numériques », ajoute-t-elle.

Mobiliser le corps enseignant

« Il faut permettre d’identifier des signes, continue-t-elle au micro de Franceinfo. Par exemple, un téléphone portable qui arrive, un sac, un changement de look, parfois de l’isolement, un changement d’amis, tous ces petits signes doivent nous permettre aujourd’hui de dire attention, il se passe peut-être quelque chose alors, il faut demander de l’aide ou en tout cas à minima commencer cette discussion. »

La ministre déléguée souhaite également mobiliser les enseignants ainsi que les associations sportives et culturelles, « parce qu’il faut créer une sorte de chaîne, de chaîne de protection ».

Pour Sarah El Haïry, il faut donc alerter« les parents, bien sûr, en premier, en leur disant, brisez ce tabou, ayez ces discussions à la maison parce que la prostitution, ce n’est pas exclusivement des réseaux de la traite humaine. Il y en a et nous luttons contre », a-t-elle déclaré.

Elle a par ailleurs annoncé qu’un réseau a été démantelé « il y a quelques jours à Orléans » et souhaite rappeler que la prostitution des mineurs « peut toucher toutes les familles, toutes les classes sociales, tous les territoires ».


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de Papillon Bleu
11 mars 2024 à 15h03
Papillon Bleu
Si le contenu du plan est celui qui est présenté dans l'article, on est vraiment très très loin d'un "plan choc".... Il n'y a rien du tout
2
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Justice

Source : cava
Société

86 % des plaintes pour violences sexuelles classées sans suite, et pourtant leur nombre n’a jamais été aussi important

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Gérard Miller
Justice

Gérard Miller : une alerte sur son comportement avait été donnée à l’université Paris 8

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Violences conjugales : Stéphane Plaza est auditionné par la police dans le cadre d’une enquête préliminaire

police pixabay
Société

Condamné pour viols et violences conjugales, un policier en fuite

1
Source : Jeanne Menjoulet
Justice

La famille d’une victime de féminicide assigne l’État en justice pour « faute lourde »

Source : Capture vidéo / AFP
Justice

Monique Olivier entendue dans l’affaire Lydie Logé, disparue en 1993

2
Manifestation contre les violences faites aux femmes  // Source : Jeanne Menjoulet
Justice

En 2022, seules 7 % des victimes de féminicides étaient suivies par une association

Source : Juan Moyano / Canva
Justice

Victime de violences sexuelles, je regrette d’avoir porté plainte

4
Dominiqueboutonnat_copyrightcnc
Justice

Affaire Dominique Boutonnat : le président du CNC sera jugé en juin pour agression sexuelle

Groupe de personnes en manifestation sous un drapeau arc en ciel // Source : Mercedes Mehling / Unsplash
Justice

L’Assemblée nationale vote en faveur de réparations financières pour les personnes condamnées pour homosexualité

1

La société s'écrit au féminin