Live now
Live now
Masquer
Gérard Miller
Justice

Gérard Miller : une alerte sur son comportement avait été donnée à l’université Paris 8

Selon une enquête menée par Franceinfo, une salariée de l’université Paris 8 avait fait remonter à la direction le comportement déplacé de Gérard Miller envers ses étudiantes. Aucune suite n’a été donnée à cette alerte.

La direction de Paris 8 a-t-elle étouffé les alertes sur le comportement déplacé de Gérard Miller envers ses étudiantes ?

Alors que le médiatique psychanalyste est visé par une enquête pour viol et agressions sexuelles, Franceinfo révèle que la direction de l’université, où il a enseigné entre 1995 et 2017, avait été alertée il y a quelques années sur son comportement inadapté envers ses étudiantes, mais n’avait pas réagi.

Des allusions aux pratiques sexuelles de ses étudiantes

Selon les éléments de Franceinfo, l’alerte a été donnée alors que Gérard Miller dirigeait le département de psychanalyse. Leslie (le prénom a été modifié), qui travaillait à ses côtés, se souvient que psychanalyste tenait alors « des propos très déplacés » sur les pratiques sexuelles des étudiantes qui suivaient son cours d’introduction à la sexualité chez Lacan, leur demandant notamment « si elles pratiquaient la fellation ». Elle a aussi rapporté à la direction que « certaines étudiantes, jeunes, le raccompagnaient vers la sortie de l’université après le cours ».

Leslie a alors convoqué une réunion avec la direction de l’université et le DRH pour faire remonter ces dysfonctionnements. Mais aucune mesure n’a été mise en place.

« À la suite de cette réunion, la direction m’a fait comprendre qu’on allait faire comme si ça n’avait pas existé. Elle craignait de se retrouver dans un livre ou une pièce de théâtre de Gérard Miller. Pour moi, c’est un beau gâchis », explique-t-elle.

Contactée par Franceinfo, l’ancienne directrice de la faculté « se souvient vaguement d’une conversation sur Gérard Miller, mais qui n’a pas donné suite ».

À lire aussi : Accusé de viol et d’agressions sexuelles, Gérard Miller nie les faits, mais reconnaît une « emprise »

« Ça aurait pu mal finir »

Ces éléments sont d’autant plus inquiétants que parmi les victimes présumées de Gérard Miller, deux sont d’anciennes élèves de Paris 8. Leur signalements ont été recueillis par le parquet de Paris, chargé de l’enquête. L’un de ces deux signalements concerne un viol.

Une troisième étudiante a témoigné auprès de Franceinfo du « comportement inapproprié » de Miller alors qu’elle avait 21 ans. Il lui aurait proposé, à elle et à une amie, de venir à son domicile, où il aurait alors tenté de les séduire.

« Il a mis les bras autour de nos épaules et sa main a glissé vers ma poitrine. Donc là, on a décidé de partir, on ne voulait plus rester chez lui », témoigne Marion (le prénom a aussi été modifié). Elle poursuit : « On était quand même choquées, on avait une vingtaine d’années et c’était notre professeur. » Selon elle, « ça aurait pu mal finir ».

De son côté, le syndicat Sud-Éducation 93 a interpellé il y a quelques jours dans un mail la direction de Paris 8 :

« Cette affaire concerne directement notre université, où Gérard Miller a fait toute sa carrière. Face à ces révélations extrêmement choquantes nous exprimons notre profonde préoccupation. Si tout le monde savait, comme on l’entend ces dernières semaines, quelles ont été les mesures prises pour protéger les étudiantes et le personnel ? Quels dispositifs pour prendre en charge la suite de cette affaire ? »

Le syndicat Sud-Éducation 93 dans un mail adressé à la direction de Paris 8

Pour l’heure, au moins 67 victimes présumées se sont manifestées pour témoigner à l’encontre de Gérard Miller auprès du magazine ELLE et une dizaine auprès de Mediapart.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Justice

Source : cava
Société

86 % des plaintes pour violences sexuelles classées sans suite, et pourtant leur nombre n’a jamais été aussi important

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Capture d'écran Youtube
Société

Violences conjugales : Stéphane Plaza est auditionné par la police dans le cadre d’une enquête préliminaire

police pixabay
Société

Condamné pour viols et violences conjugales, un policier en fuite

1
Source : Jeanne Menjoulet
Justice

La famille d’une victime de féminicide assigne l’État en justice pour « faute lourde »

Source : Capture vidéo / AFP
Justice

Monique Olivier entendue dans l’affaire Lydie Logé, disparue en 1993

2
Source : Jazmin Tabuena / corelens
Justice

Explosion de la prostitution des mineurs : le plan choc de la ministre chargée de l’Enfance

3
Manifestation contre les violences faites aux femmes  // Source : Jeanne Menjoulet
Justice

En 2022, seules 7 % des victimes de féminicides étaient suivies par une association

Source : Juan Moyano / Canva
Justice

Victime de violences sexuelles, je regrette d’avoir porté plainte

4
Dominiqueboutonnat_copyrightcnc
Justice

Affaire Dominique Boutonnat : le président du CNC sera jugé en juin pour agression sexuelle

Groupe de personnes en manifestation sous un drapeau arc en ciel // Source : Mercedes Mehling / Unsplash
Justice

L’Assemblée nationale vote en faveur de réparations financières pour les personnes condamnées pour homosexualité

1

La société s'écrit au féminin