Live now
Live now
Masquer
Visuel_H_Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_EP3

Du seum et des belles paroles : Christiane Taubira remue la gauche, mais convaincra-t-elle ?

« Un coup de pied dans les urnes », c’est le podcast de Madmoizelle où Maëlle Le Corre, journaliste société, décrypte la présidentielle de 2022. Cette semaine, impossible d’échapper à l’arrivée dans la course d’une nouvelle candidate… une certaine Christiane Taubira.

Christiane Taubira nous l’avait dit, pourtant, qu’elle voulait être raisonnable, qu’elle ne céderait pas à l’éparpillement, c’était en septembre dernier. Et voilà, patatra. Elle nous avait bien assuré qu’elle ne serait pas une candidature de plus dans cette élection présidentielle et aujourd’hui, qu’est-ce qu’on a ? 

On a une candidature de plus à l’élection présidentielle. 

Depuis dimanche dernier, Christiane Taubira est entrée dans la danse, sortie victorieuse de cette primaire populaire, pourtant snobée par tous ces adversaires.

Il faut admettre que c’est plus facile de gagner quand on joue toute seule, vu que ni Yannick Jadot, ni Jean-Luc Mélenchon, ni Anne Hidalgo n’avaient accepté de s’engager dans cette galère. 

Pardon, dans cette primaire.

Christiane Taubira a contacté les candidats de gauche

Mais pour Christiane Taubira, pas question de voir les choses en négatif, non non non, elle n’est pas une candidate de plus, elle nous l’a bien martelé en début de semaine :

Du coup, maintenant… eh bien, il faut rassembler. 

Ses adversaires de gauche, elle les a donc tous contactés au lendemain de sa victoire, sans toutefois nous offrir un moment de grâce comme celui dont Montebourg nous avait gratifié, avec son coup de fil à toute la gauche et ses petits messages laissés sur les répondeurs de ses concurrents.

Déjà, Christiane Taubira, on ne la ghoste pas, on ne lui laisse pas un vu, on lui répond.  

Côté Mélenchon, voici le SMS que le candidat La France Insoumise a envoyé à Christiane Taubira

« Je t’avais crue quand tu regrettais le nombre des candidatures. Tu y rajoutes dorénavant la tienne. Mais je n’en veux qu’à ma confiance. »

Que dit Jean-Luc Mélenchon ? Que la prochaine fois il sera moins bête, qu’on ne la lui refera plus : « Je ne me ferai plus avoir par toi, Christiane. » 

Côté Yannick Jadot, on est aussi sur du vrai seum, du regret, mais exprimé de façon un peu plus subtil, puisque le candidat écologiste a fait savoir en conférence de presse ceci

« Vous savez, la dernière fois qu’elle m’avait appelé, elle m’avait dit ‘je ne serai pas une candidate en plus.’ Bon, elle m’appelle ce matin pour me dire qu’elle est une candidate en plus. Voilà, c’est la vie, il n’y a pas de problème. »

Alors, très clairement quand quelqu’un vous conclut par « c’est la vie, il n’y a pas de problème », c’est qu’en général, il y a un problème, on est même sur une petite rancœur qui pourrait être assez tenace. 

Dans les prochaines chroniques, je vous propose de décortiquer ensemble les SMS des candidats à la présidentielle, ou alors de votre crush, ou de votre ex, n’hésitez pas à m’envoyer un DM sur Twitter. 

Pas (encore) de porgramme mais un talent d’oratrice indéniable

Bon en tout cas, il va falloir compter avec Christiane Taubira, la voilà lancée, elle est dans la course.

Et comme elle est partie après tout le monde, on se dit forcément qu’il va falloir mettre les bouchées doubles, parce que tout le monde y va de son programme, avec des mesures en-veux-tu-en-voilà. Elle, il va falloir qu’elle dégaine tout ce qu’elle a et elle va être particulièrement scrutée.  

Et pour le moment… on est un peu sur notre faim.

Christiane Taubira, on la connaît bien, on sait sa force à l’oral, on connaît bien sa capacité à galvaniser la foule, elle sait nous faire frissonner, elle sait faire monter la sauce.

Ça ne sort pas de nulle part. Ses envolées lyriques, on les a vénérés en 2013 quand, ministre de la Justice elle répondait vertement aux députés opposés au mariage pour tous, elle les envoyait bouler, elle citait le poète Léon-Gontran Damas… C’était du grand spectacle.

Et cette carte, forcément, en étant de nouveau candidate, Christiane Taubira est obligée de la jouer. 

En championne toute catégorie des oratrices, Christiane Taubira, fait par exemple ce truc que font les politiques dans leur discours, qui consiste à répéter un mot ou un groupe de mots en début de phrase. Ça s’appelle une anaphore et cela crée un effet rythmique imparable, comme une incantation. Écoutez plutôt, à 31,47 :

Soirée électorale de la primaire populaire

Tout ça pour ça ?

Mais certains commencent à en avoir un peu ras-le-bol, des belles phrases, pleines de panache, pleines de lyrisme, la poésie, c’est bien joli, les références littéraires aussi, mais face à des gens qui doivent choisir entre faire un plein de courses ou faire un plein d’essence, je ne suis pas sûre que citer René Char soit très parlant et très mobilisateur.

Oui, être candidat ou candidate à la présidentielle, c’est forcément le faire de toute sa personne, c’est forcément avec sa voix, ses tripes, sa rhétorique, c’est forcément en incarnant de tout son être la fonction présidentielle.

Mais si on enlève sa verve, le charme de son éloquence, sa fougue, et que pour le moment, on n’a pas grand chose, hormis de grands concepts moraux comme la justice, l’espoir, la république, et que ce programme reste un peu vague et pas très concret, alors on se dit qu’il y a comme un problème. On se sent finalement un peu flouée : tout ça, pour ça ?

À titre d’exemple, lors d’une intervention à la Fondation Abbé Pierre cette semaine pour parler du problème du mal logement, tous les candidats à l’issue de leur prise de parole ont été évalués. Concernant Christiane Taubira, c’est l’impression de « blabla » et de « flou » qui a dominé. Dur, comme verdict. 

Christiane Taubira, on ne lui pardonnera rien

Peut-être aussi qu’on peut y voir une forme d’intransigeance qui ne laisserait rien passer quand il s’agit de juger les candidates, et qu’on serait aussi un peu moins exigeant quand leurs adversaires masculins cafouillent, bafouillent, bredouillent, et se plantent. 

C’est d’ailleurs ce qu’a relevé Sandrine Rousseau en relevant qu’on ne pardonne rien à Hidalgo, qu’on ne lui a rien pardonné pendant la primaire, et qu’on ne pardonne rien non plus à Taubira.

Reste qu’à donner l’impression qu’elle privilégie la forme au détriment du fond, Christiane Taubira va devoir sérieusement aller au-delà des belles paroles, si elle veut réussir à nous convaincre qu’elle n’est pas juste une candidate de plus.

Abonnez-vous à Un coup de pied dans les urnes

Sur Apple Podcast • Sur Deezer • Sur Spotify

Crédits

Un coup de pied dans les urnes est un podcast de Madmoizelle écrit et présenté par Maëlle Le Corre. Réalisation, musique et édition : Mathis Grosos. Rédaction en chef : Mymy Haegel. Direction de la rédaction : Mélanie Wanga. Direction générale : Marine Normand.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus d'Épisodes Un coup de pied dans les urnes

[Podcast] Un coup de pied dans les urnes
Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Pochette

E9 6 min

Vote utile ou vote efficace : comment Mélenchon draguera-t-il toute la gauche ?

Un coup de pied dans les urnes

Lire l'épisode

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
[Podcast] Un coup de pied dans les urnes (1)
Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Pochette

E8 5 min

Macron va-t-il réussir à éviter la confrontation avec les autres candidats jusqu’à la fin de la campagne ?

Un coup de pied dans les urnes

Lire l'épisode

[Podcast] Un coup de pied dans les urnes
Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Pochette

E7 6 min

Misogyne, agresseur présumé MAIS défenseur des femmes… de qui se moque Éric Zemmour ?

Un coup de pied dans les urnes

Lire l'épisode

[Podcast] Un coup de pied dans les urnes (1)
Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Pochette

E6 5 min

Macron a-t-il sérieusement glissé son programme de candidat dans son allocution sur l’Ukraine ?

Un coup de pied dans les urnes

Lire l'épisode

[Podcast] Un coup de pied dans les urnes (1)
Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Pochette

E5 7 min

Tel père telle fille : pourquoi Marine Le Pen chouine-t-elle autant sur ses parrainages ?

Un coup de pied dans les urnes

Lire l'épisode

[Podcast] Un coup de pied dans les urnes
Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Pochette

E4 6 min

Avec son obsession pour la « bonne viande », Fabien Roussel nous prend-il pour des jambons ?

Un coup de pied dans les urnes

Lire l'épisode

[Podcast] Un coup de pied dans les urnes
Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Pochette

E2 5 min

Emmanuel Macron va-t-il nous forcer à travailler 45 heures par semaine ?

Un coup de pied dans les urnes

Lire l'épisode

Un_Coup_De_Pied_Dans_Les_Urnes_Ep1 (1)
mad_podcast

E1 8 min

En campagne, Valérie Pécresse est devenue féministe, mais allons-nous être dupes ?

Flux madmoizelle

Lire l'épisode

Vous aimerez aussi

1 2 3 4 5 6 7 8 9