Live now
Live now
Masquer
Ce que j'aurais dû dire à mon ex, episode 4 : l'ex qui était le premier

« Au fond, tu savais ce qui me faisait du mal » : ce qu’Eléonore aurait dû dire à son ex

Fini les brouillons qui s’accumulent et les vocaux annulés de justesse : Ce que j’aurais dû dire à mon ex vous tend une feuille blanche pour exprimer tout ce que vous rêviez de dire à votre ex-moitié.

On parle souvent du premier amour, un peu moins de la première rupture. Vous vous souvenez, vous, de l’état dans lequel vous vous êtes réveillés le lendemain de votre première séparation ? De la première fois que vous avez entendu « J’aimerais qu’on arrête là » ? De la manière dont on se sent démunie, aussi, quand on n’a aucune idée de comment faire le deuil d’une relation ? 

Laisser partir l’autre, garder les bons souvenirs : c’est ce qu’Eléonore apprend à faire, au fil du temps.

Ce qu’Eléonore aurait dû dire à son ex

Cher ex, 

J’ai le cœur lourd de t’écrire ces quelques mots.

Ça ne fait que peu de temps que tu es parti de ma vie, tel un étranger. Je crois que c’est ça qui m’a le plus blessée : ta façon de me dire au revoir, sans regarder en arrière. Comme si tous nos jolis moments passés ensemble étaient réduits à néant. Comme si tes « Je t’aime » n’avaient jamais rien voulu dire.

Mais pour moi, ça comptait tellement. Je me raccrochais à ces messages, à l’attention que tu me portais. Et c’est quand tu as arrêté tout ça que j’ai compris. Je l’ai senti, que quelque chose n’allait pas. Tu n’as pourtant rien fait pour me le dire. J’ai essayé de m’accrocher — de nous accrocher — parce que je ne voulais pas dire au revoir à l’image que j’avais construite de nous.

Et pourtant, c’était bien la fin. Une fin douloureuse et triste, pleine d’incompréhension. Toi qui as quitté la bataille, sans même m’en informer. Tu m’avais pourtant promis, promis que malgré la distance, on y arriverait. Parce qu’on voulait tous les deux y arriver. On le savait quand on s’est mis ensemble que ça ne serait pas simple, tu l’as toujours su. Et pourtant, tu m’as reproché ma façon de t’aimer, parce que tu n’avais plus la place pour moi.

Parce que cette place, tu ne voulais plus me la donner. 

Alors maintenant, je dois réparer mon cœur. Je me demande parfois comment toi, tu nous voyais. Est-ce que c’était sincère ? À quel moment tu as su que tu ne m’aimais plus ? Et ne le nie pas, on ne laisse pas quelqu’un partir comme ça s’il y a encore de l’amour. Je ne t’aurais jamais laissé partir comme ça.

J’aurais juste eu besoin de ta considération, de savoir que si nos chemins se séparaient ce n’étais pas parce que j’étais devenue un poids. Tu ne peux pas savoir à quel point c’est douloureux de se sentir de trop pour quelqu’un à qui on aurait tout donné. De se dire que l’homme qui me prenait dans ses bras le soir avant de s’endormir n’avait même plus un regard pour moi.

Tu me diras, ça rend les choses plus simples : je n’ai eu aucune envie de te recontacter… Mais alors, qu’est-ce que je fais de tous nos souvenirs, de tes mots doux et de ton affection ? Je n’ai pas rêvé tout ça, je n’ai pas rêvé tes promesses. Tu as osé essayer de me reprocher de trop en vouloir, mais tout ce que je voulais, c’était me sentir aimée.

Ça n’aurait jamais dû être une corvée pour toi de me parler, de prendre de mes nouvelles, de m’appeler. Et pourtant, c’est bien ce que tu m’as dit sur la fin. Tu m’as confrontée à ma plus grande peur, celle d’être de trop. Mais je sais au fond que ce n’était pas moi le problème, que jamais une personne qui nous aime ne devrait penser ça de nous. Ou alors, ce n’est pas vraiment de l’amour. Alors je continue mon bout de chemin en espérant trouver quelqu’un qui sera à la hauteur de mon amour, qui ne le piétinera pas. Pas même quand il ne m’aimera plus. 

Mais je ne suis pas en colère, je ne veux pas être en colère. Je préfère chérir tout ce qu’on a vécu. Je ne veux pas être cette personne qui crache sur tous les beaux moments parce que sa relation est finie.

Je veux me rappeler que tu m’as fait me sentir vivante, belle, aimée. Et c’est ça que je regrette, de savoir ce qu’on était et ce qu’on aurait pu être. Tu en as décidé autrement et je le respecte.

Je n’oublierai pas non plus les moments où tu m’as fait souffrir parce qu’ils existent bien. Ce n’était pas de la grande souffrance non, plutôt une petite qui, à force, a fini par gagner du terrain. Des choses dont tu ne te rendais pas compte, du moins c’est ce que tu laissais penser. Mais au fond, tu savais ce qui me faisait du mal. Et tu n’as rien fait pour changer ça.

Ça a été horrible d’en arriver à devoir réclamer de l’attention pour en obtenir. Je n’ai pas aimé cette partie de moi. Je ne veux plus avoir à faire ça. Et ne me dis pas que tu me l’as toujours dit, que ton travail était plus important : c’est faux. Le seul moment où tu m’as prévenue, c’est le jour où tu m’as quittée.

Mais comment je pouvais savoir ce que tu voulais, si tu ne m’en parlais pas ? Tu as juste attendu en silence avant de me jeter cette bombe au visage. Je me rappelle encore de ton air désinvolte, de cette lassitude dans ta voix. Tu étais encore tout pour moi et moi, je n’étais plus rien. 

Alors je te souhaite de vivre de ton travail et de réussir. Mais j’espère qu’un jour, tu te rendras compte de l’erreur que tu as faite. Parce que c’est bien triste une vie sans amour. J’espère tout de même que tu sauras trouver quelqu’un qui t’aimeras comme je t’ai aimé. Et j’espère trouver quelqu’un qui m’aimera à la hauteur de ce que je suis.

Parce que, mine de rien, tu me laisses sacrément amochée. J’aurai toujours une part de moi qui t’aimera parce que tu es mon premier, tu m’as fait découvrir ce qu’était l’amour et je t’en suis reconnaissante. J’aurais juste aimé que le toi du début reste à mes côtés. Il faut croire qu’il s’est effacé petit à petit jusqu’à disparaître complètement.

Je n’ai pas de regrets, tu n’étais plus le même, tu n’étais plus le garçon si attentionné de qui je suis tombée amoureuse. Tu étais son fantôme tout au plus, et ça je décide de l’oublier. Pas pour faire comme s’il n’avait jamais existé non, mais plutôt pour ne garder que les bons moments. Peut-être que c’était le vrai toi finalement, mais pas celui que tu avais décidé de me montrer. Du moins pas jusque-là. 

Je tiens tout de même à te remercier, pour tout. Tu as été important pour moi et tu m’as beaucoup appris. Les bonnes choses, comme les mauvaises. Je chérirai toujours notre histoire dans un coin de mon cœur. Je ne sais pas si c’est un adieu, ou un au revoir. Je laisse quelques larmes couler, peut être qu’elles apaiseront mon cœur. J’aimerais terminer cette lettre en disant que je t’aime, mais ça n’est plus. Voilà, ça y est, je te laisse partir. 

Eléonore 

Participez à Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Pour participer au podcast, contactez-nous à l’adresse [email protected] en vous présentant, et en nous envoyant votre lettre ouverte. Précisez-nous aussi si vous seriez disponible pour vous déplacer jusque dans notre studio d’enregistrement situé à Paris !

Abonnez-vous à Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Sur Apple Podcast • Sur Deezer • Sur Spotify

Crédits

Ce que j’aurais dû dire à mon ex est un podcast de Madmoizelle édité et présenté par Aïda Djoupa. Réalisation, musique et édition : Mathis Grosos. Rédaction en chef : Mymy Haegel. Direction de la rédaction : Mélanie Wanga. Direction générale : Marine Normand.

À lire aussi : « Depuis toi, je ne suis jamais revenue au couple exclusif » : ce que Mymy aurait dû dire à son ex

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus d'Épisodes Ce que j’aurais dû dire à mon ex

[Podcast] Ce que j’aurais dû dire à mon ex (1)
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E10 13 min

« J’étais plus surveillée qu’un témoin sous protection » : ce que Miu Miu aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
[Podcast] Ce que j’aurais dû dire à mon ex
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E9 6 min

« Sans prévenir, tu as implosé » : ce que Barbara aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

[Podcast] Ce que j’aurais dû dire à mon ex
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E8 11 min

« La vérité, c’est que tu n’étais rien sans moi » : ce que Noémie aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

[Podcast] Ce que j’aurais dû dire à mon ex (2)
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E7 5 min

« La vérité c’est que tu es un énorme connard » : ce que Pascaline aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

[Podcast] Ce que j’aurais dû dire à mon ex (1)
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E6 5 min

« Le jour de son décès, tu n’étais pas là : il y avait la Coupe du monde de foot » : ce que Charline aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

[Podcast] Ce que j’aurais dû dire à mon ex
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E5 5 min

« Je t’ai aimé, je t’ai désiré, mais je n’ai jamais été amoureuse » : ce que Mila aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E3 5 min

« Depuis toi, je ne suis jamais revenue au couple exclusif » : ce que Mymy aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

[Podcast] Ce que j’aurai dû dire à mon ex
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E2 6 min

« Je ne ferai plus jamais l’erreur de me détourner de celle que je suis » : ce que Flore aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

2
logo podcast ce que jaurai du dire a mon ex

E1 5 min

« J’ai compris la toxicité du lien qui nous unissait » : ce qu’Hannah aurait dû dire à son ex

Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lire l'épisode

Vous aimerez aussi

1 2 3 4 5 6 7 8 9