Live now
Live now
Masquer
podcast-lalaa-misaki-rapport-corps
Lifestyle

Lalaa Misaki, Mymy et Elise parlent rapport au corps, complexes et canons de beauté

En partenariat avec Gémo (notre Manifeste)

Lalaa Misaki est une meuf qui bosse dur pour que chacune et chacun d’entre nous se lâche un peu la grappe et profite simplement de la vie.

J’avais eu le plaisir de l’interviewer à l’occasion de la sortie de sa collection « grandes tailles » chez Gémo, qui a cartonné. Je l’avais déjà trouvée inspirante, hyper motivante, pleine de force et de bonne humeur !

Pour mon plus grand bonheur, elle est venue à la rédaction le temps d’un podcast et de quelques verres de thé glacé pour discuter avec Mymy et moi.

S’accepter et niquer ses complexes : trois meufs différentes, même combat

Lalaa nous dit :

« Si y a quelque chose que tu n’aimes pas et qui est modifiable, lève-toi et marche. Si c’est pas modifiable, apprends à t’aimer. »

À travers cet échange, on a parlé de nos complexes, de notre chemin parcouru ou à parcourir pour les apprivoiser, de ce qui a représenté un obstacle ou nous a, au contraire, permis d’avancer dans notre vie.

Lalaa raconte notamment le séisme qu’elle a vécu à Haiti et qui a tout changé dans son existence, ainsi que les débuts de son blog qui lui a permis d’être elle-même.

J’évoque mes problèmes de peau et ma petite poitrine ; Mymy partage ses variations de poids liées à la contraception hormonale.

On a aussi reparlé de l’expérience de Lalaa en tant que styliste, égérie et consultante avec Gémo.

Écoute-la parler de ce que cela représentait pour elle de faire une collection pour une partie des femmes qui ne s’y retrouvaient pas forcément dans les rayons des magasins de mode « standard » : c’est passionnant !

Abonne-toi aux podcasts madmoiZelle

Sur iTunesSur SoundCloudSur DeezerSur Spotify

D’autres articles sur le rapport au corps

J’ai passé un moment extraordinaire aux côtés de Lalaa que je t’encourage à suivre sur les réseaux sociaux pour une dose journalière de feel good. Sans oublier notre chère Mymy, toujours aux commandes de son podcast The Boys Club.

À lire aussi : L’éMymyssion — Les complexes masculins


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

5
Avatar de marie3009
15 mai 2018 à 14h05
marie3009
Bonne humeur, body positive, rires....super podcast, merci !
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Lifestyle

Préparez Nöel pendant avec le black friday avec cette sélection de bijoux à graver Pandora //
Lifestyle

Dernier jour pour profiter de l’offre Pandora et gâter vos proches à Noël

Source : Artem Podrez / Pexels
Règlement de comptes

Clémence, 2 245 € par mois : « Dans notre région, le coût de la vie est très élevé »

13
@byrdie
Cheveux

Existe-t-il vraiment une meilleure période pour se couper les cheveux ? 

Source : @perec
Actualités beauté

Mauvaise nouvelle : les produits capillaires associés à de la chaleur dégageraient des substances chimiques dans l’air 

1
Qui est vraiment Sissy Mua, à la tête de l'empire fitness, nutrition, et sportswear TrainSweatEat // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

Qui est vraiment Sissy Mua, à la tête de Trainsweateat, l’empire fitness, nutrition et vêtements de sport

Une_calendrier_V
Beauté

10 calendriers de l’Avent beauté pour commencer le mois de décembre du bon pied 

Ceci n'est pas une paire de botte illusion d'optique Louis Vuitton // Source : Capture d'écran Instagram et eshop de Louis Vuitton
Actualité mode

Ceci n’est pas une paire de bottes illusion d’optique Louis Vuitton

Images de unes Black Friday – Horizontale
Grossesse

Acné, vergetures… : ces produits de soin naturels et bio adaptés à la grossesse sont à -20% !

La tendance du maxi-cabas qui déborde chez Miu Miu, Bottega Veneta, et Balenciaga // Source : Miu Miu, Bottega Veneta, Balenciaga
Tendances Mode

Chez Balenciaga, Miu Miu, et Bottega Veneta, les maxi-cabas débordent et illustrent nos vies surbookées

Source : Pexel
Quand on aime, on compte

Alma dépense 565 € par mois pour son enfant : « C’est du gaspillage d’acheter neufs des vêtements qui vont durer quelques mois »

11

La vie s'écrit au féminin