Live now
Live now
Masquer
Une silhouette de fillette avec une queue de cheval, photographiée dans le noir // Source : Unsplash / Molly Blackbird
Société

Plus de 930 000 fichiers pédopornographiques saisis par les gendarmes, dans le Loiret

Après un an et demi d’enquête, six hommes ont été interpellés et placés en détention, mettant fin à un réseau de pédopornographie.

120 enfants et adolescents victimes, dont 22 enfants français. Les gendarmes de la section de recherche d’Orléans viennent de démanteler deux groupes de messagerie cryptée dans lesquels des hommes se sont échangés plus de 930 000 fichiers pédopornographiques, a révélé France Inter.

Après un an et demi d’enquête, les autorités ont arrêté entre avril 2023 et début février six suspectsdes hommes de 36 à 61 ans, selon une enquête de France Inter publiée jeudi 22 février.

Une enquête débutée en 2022

Cette enquête avait débuté en août 2022 après un signalement aux gendarmes du Loiret d’une page internet avec des photos de mineurs, dont certains sont en maillots de bain ou d’autres, dansent de façon suggestive.

Si certaines images signalées flirtent avec la légalité, les enquêteurs s’aperçoivent finalement que la page cache plusieurs groupes de messageries, où certains utilisateurs sont bien plus explicites. 

« Une fois que l’on commence à discuter avec ces individus, très rapidement ils vont nous proposer de basculer sur d’autres réseaux sociaux plus discrets ou des systèmes de messageries sécurisées », explique à France Inter Damien, directeur d’enquête. « Certains proposent par exemple de basculer sur le réseau russe ICQ, où les fichiers échangés sont illicites ».

Certains mis en cause se faisaient passer pour des adolescents sur Internet

Les gendarmes se rendent ensuite compte que ces images ne figurent dans aucune des bases de données qui permettent aux autorités de recenser les données pédopornographiques existantes. À ce stade, les 120 victimes recensées sont âgées de 3 à 15 ans.

Dans cette affaire, les hommes interpellés, dont certains sont pères de famille, sont soupçonnés d’avoir commis les viols et agressions sexuelles visibles sur certaines images. Certains sont déjà connus pour des faits similaires et sont soupçonnés de s’en être pris à des enfants de leur entourage, tandis que d’autres, à des prostituées mineures. Certains d’entre eux se sont fait passer pour des adolescents sur Internet, et ont séduit les victimes jusqu’à obtenir des photos dénudées.


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : Capture d'écran
Société

« Malheureusement, j’en ai aussi fait les frais », Marine Lorphelin s’exprime sur les violences sexuelles à l’hôpital

fessee-interdite-violences-educatives
Société

En 2024, un juge relaxe un père violent au nom du « droit de correction », où va-t-on sérieusement ?

2
Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

3
Source : URL
Société

 « Il va la tuer… » Dans une vidéo virale, elle interpelle Macron sur les violences faites à sa mère par son ex-compagnon

Source : Robin JARRY
Sport

3 conseils pour mieux gérer sa pratique sportive quand on a ses règles

1
Source : SHVETS production de Pexels
Société

Une enquête du Parisien révèle des violences sexuelles à l’Institut national de jeunes sourds de Paris

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Violences sexuelles à l’Hôpital : Roselyne Bachelot, émue, confie son expérience dans C à vous

police pixabay
Société

À Metz, un policier qui frappait son ex-femme et ses enfants a été relaxé par la Cour d’Appel

7

La société s'écrit au féminin