Écoute à quoi ressemble un véritable orgasme féminin

Pour promouvoir une vision réaliste de la sexualité et briser le tabou du plaisir féminin, une bibliothèque en ligne rassemble des enregistrements d'orgasmes de tous poils.

Écoute à quoi ressemble un véritable orgasme fémininOleg Magni / Pexels

Est-ce que toi aussi, bieeen avant d’avoir touché le moindre kiki, tu singeais déjà les ébats sexuels en poussants des « OH OUI HAN HAN » ?

Non ? Ya que moi et les autres zinzins de mon école primaire ?

En tout cas, depuis, j’ai appris que le sexe ne faisait pas forcément de bruit, ou en tout cas pas celui qu’on entend dans les pornos…

Une bibliothèque pour écouter de vrais orgasmes

Pour mettre en lumière le sexe de la vraie vie, la marque Bijoux Indiscrets a créé une librairie audio d’orgasmes réels :

Leur démarche, expliquée sur le site, part du constat que la plupart des gens ont une vision irréaliste du sexe :

« Depuis nos débuts en 2006, notre objectif est de combattre les barrières existantes dans l’esprit du consommateur face aux produits érotiques, et ce dans le but de participer à améliorer la qualité de vie sexuelle de façon élégante, séductrice et émotionnelle.

En accord avec cet engagement, nous avons développé cette étude approfondie afin d’identifier les préjugés et tabous qui influent sur les comportements sexuels. »

Cette enquête leur a permis d’évaluer le décalage important entre les représentations et les attentes de chacun et chacune.

Alors que les actrices porno sont souvent exagérément vocales, tandis que les hommes ne pipent mot (tu l’as ?), dans la vraie vie, le plaisir féminin peut s’exprimer de bien des manières. 

À lire aussi : Qu’est-ce que le « super orgasme » et puis-je en avoir un ?

La librairie d’orgasmes, ode au plaisir féminin

Dans cette bibliothèque (qui donne un peu chaud, je ne te le cache pas), des tags référencent chaque enregistrement selon que la personne soit seule ou accompagnée, selon la stimulation procurée, l’intensité de l’orgasme ou le style de gémissements.

Les extraits sont illustré par des animations colorés qui suivent les variations du son, ce qui rappelle un peu le porno audio de chez SexBlotch. 

La plateforme est collaborative, ce qui signifie que tu peux y contribuer en mettant la bande son de tes orgasmes en ligne !

Parmi la grande diversité des plaisirs sonores représentés, on trouve aussi des orgasmes quasiment silencieux, preuves qu’il n’est point nécessaire de réveiller les voisins pour kiffer, et qu’en matière de sexualité, chacun incarne sa propre normalité !

À quand une bibliothèque des orgasmes masculins ?

La jouissance mâle (et le corps des hommes en général) est perçue comme mécanique et elle n’est selon moi pas érotisée comme elle devrait l’être…

Les hommes manquent de repères pour exprimer leur sensualité et leur plaisir, au point que certaines de leurs partenaires n’en peuvent plus de ces mecs muets au lit.

Même si on peut entendre quelques hommes dans la bibliothèque d’orgasmes féminins, je serais curieuse d’écouter la diversité des râles de mecs qui prennent du plaisir seuls ou à deux.

Cela en inspirera sûrement certains, mais encore une fois, si tu préfères jouir sans bruit, c’est ton choix !

Et toi, que penses-tu de cette idée de faire entendre la voix du plaisir féminin ?  

À lire aussi : 7 idées reçues sur l’orgasme féminin

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Pelleas

"Cela en inspirera sûrement certains, mais encore une fois, si tu préfères jouir sans bruit, c’est ton choix ! "
Euh non, ce n'est pas un choix, c'est comme ça. That's life.
Pas d'accord ! :)

Disclamer: Pour ce qui va suivre je ne parle absolument de simulation, mais d'extériorisation ou non de son plaisir.

En fait on peut très bien ne pas être à l'aise avec le fait de vocaliser et du coup apprendre à extérioriser sans bruit. En jouant plus sur sa respiration que sur ses cordes vocales. Cela peut être vu comme une chose pas terrible d'intérioriser son plaisir, mais finalement chacun fait bien ce qu'il/elle veut. Et il y a des circonstance ou on peu avoir envie de prendre son pied sans réveiller toutes la baraque.

A l'inverse il peut être intéressant d'apprendre à vocaliser alors qu'a la base on pourrait en avoir honte ou ne pas le faire naturellement. Outre le fait que cela permette de guider son ou sa partenaire de manière non verbale (sans employer de mot) et ainsi que l'autre sache ou on en est (chose toujorus utile). Cela permet aussi de créer une sorte d'émulation entre les deux partenaires en générant une excitation mutuelle. Un genre de spirale ou tu constates le plaisir de l'autre donc cela t'excite, donc l'autre le voit, cela l'excite à son tour, etc, etc, etc. ...
Le fait de d'apprendre à vocaliser pendant l'acte te permet aussi un travail sur ta respiration, via ton diaphragme, pour canaliser ton plaisir. En gros rentrer raisonnante et faire monter la sauce.

Bref, sans parler de chercher un contrôle absolue de son corps à un moment ou le lâcher prise est clairement important, la vocalisation consciente peut être un outil utile pour jouer sur son plaisir. Accélérer une monté, faire durer un état, etc. Ce sont des choses que l'on retrouve beaucoup dans le tantrisme ou tout simplement la méditation. A savoir jouer sur l'influence que peut avoir l'esprit sur le corps et inversement.

Tout ça pour dire que même si on vit toutes l'orgasme d'un manière différentes, cela n’empêche en rien d'aller explorer d'autres approches. Et ça c'est clairement un choix.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!