Jouir en silence, c’est possible ?

Dans nos imaginaires, le plaisir sexuel et l'orgasme féminin semblent indissociables d'un flot de vocalises tapageuses. Mais peut-on kiffer au lit sans faire de bruit ?

Jouir en silence, c’est possible ?Novandro Manik / Pexels

Que font TOUTES les femmes qui prennent leur pied dans des films porno ou non ?

Elles gémissent, elles râlent, elles hurlent à la lune comme des chiens-loups en manque d’attention.

Mais les films n’étant pas la vraie vie, le magazine Slate s’est demandé si les femmes avaient forcément besoin de vocaliser leur plaisir…

À lire aussi : Les techniques secrètes des mecs pour simuler l’orgasme

Faire du bruit ne veut pas toujours dire kiffer

D’après cette enquête, que je t’invite à lire dans son intégralité ici, « le plaisir et la satisfaction sexuelles ne se conjuguent pas toujours avec des hululements sonores. »

Pour preuve, la bibliothèque audio en ligne des orgasmes qui entend donner une vision réaliste du plaisir féminin et qui compte de nombreux enregistrements quasi-silencieux.

La respiration peut s’accélérer et le souffle s’alourdir certes, mais point besoin de réveiller les voisins pour prendre son pied. 

Certaines femmes n’ont pas à se contenir : elles peuvent tout simplement jouir en silence, ou presque sans bruit.

Et inversement : faire du bruit au lit ne veut pas toujours dire kiffer puisque de nombreuses femmes simulent, en s’appuyant sur cette idée reçue que le plaisir s’entend forcément. 

À lire aussi : 7 idées reçues sur l’orgasme féminin

Les gémissements, un marqueur culturel de l’orgasme

Pour l’auteure de l’enquête, le gémissement orgasmique serait plus une construction sociale qu’un réflexe naturel. 

Les femmes intègrent tôt, via les représentations culturelles de type films et séries, qu’un certain niveau sonore est attendu d’elles au lit.

L’enquête va plus en loin en expliquant que le poids de la vocalise pèse dans la balance de la charge (mentale) sexuelle, et qu’elle sert trop souvent à contourner la question de ce qui fait vraiment jouir les femmes. 

Remettre en cause cette bruyante idée reçue, ce serait finalement réclamer plus d’égalité dans le plaisir.

Retrouve l’article complet « Orgasme et plaisir sexuel peuvent être silencieux » sur le site de Slate.

Et toi, tu savais qu’un orgasme féminin pouvait être muet ?

À lire aussi : Pourquoi tant d’hommes sont-ils silencieux au lit ?

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

artemis-diane

Je trouve plus difficile de calmer mon souffle après la grosse vague de plaisir que de me retenir d'être bruyante en fait ^^'
Je peux faire ça en silence (quoi que je risque d'être trahie par le bruit de mes bracelets qui cliquent et mon souffle accéléré). Mais je suis toujours "lessivée" après, il me faut bien 15/20min pour retrouver un rythme normal XD
Sinon je ne suis pas plus bruyante que ça quand je peux me permettre (gémissements, quelques mots) et J'ADORE entendre mon partenaire grogner de plaisir ou me parler :P (les mecs exprimer vous quoi ! XD)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!