Live now
Live now
Masquer
mathilde-cher-corps-cancer-ovaires
Témoignages

Mathilde nous raconte son cancer des ovaires dans son Cher Corps

30 avr 2018 2
Des symptômes à l’opération jusqu’à la guérison, Mathilde raconte son cancer des ovaires devant la caméra de Léa Bordier.

Toute la force des vidéos Cher Corps de Léa Bordier, c’est de nous permettre de rencontrer le temps de quelques minutes des femmes aux histoires si diverses.

Le dernier en date présente l’histoire de Mathilde, 30 ans, qui nous raconte après 3 mois de chimiothérapie, le cancer des ovaires auquel elle a survécu.

Vivre son cancer « dans l’oeil du cyclone »

Cher Corps — Mathilde

C’est en montrant une balle de tennis que la jeune femme présente le kyste à l’ovaire gauche qui lui a été diagnostiqué. Il faisait 500g, pour un diamètre de 17 cm.

Mathilde raconte le moment de sa prise en charge aux urgences. La solitude et l’impression que son corps ne lui appartenait plus.

« À partir de ce moment là je n’étais plus moi-même, j’étais un corps. J’étais un numéro, j’étais un diagnostique, j’étais un symptôme. »

Un mois et demi après, et avec son autorisation, les médecins ont dû lui ôter le deuxième ovaire.

Mathilde raconte qu’elle a vécu sa maladie « dans l’oeil du cyclone ». Tout est allé très vite, du diagnostique à la première puis la deuxième opération, et la chimiothérapie.

À lire aussi : Chère petite sœur qui a survécu à un cancer…

La chimiothérapie et les cheveux

À raison d’une fois par semaine pendant trois mois, Mathilde raconte le déroulement d’une séance de chimio, de la mise en place du cathéter au débriefing avec le médecin.

Elle souligne aussi comment son traitement a touché ses cheveux même si la chimio ne les fait pas forcément tomber.

Des cheveux qu’elle a finalement fait raser par son copain lorsqu’elle a commencé à les perdre par poignées.

À lire aussi : La jolie alternative aux perruques pour les personnes atteintes de cancer

Elle souligne que ce qui lui a permis de traverser cette épreuve a été de bien s’y préparer. Elle cite les médecines alternatives (comme l’homéopathie, l’acupuncture, le Reiki et un magnétiseur) mais aussi le fait de rester active quand son énergie le lui permettait.

La jeune femme a notamment été bénévole pour les Petits Frères des Pauvres, ce qui lui a permis de se sentir utile et de rencontrer des gens.

La liberté à la fin de la chimio et l’après cancer

Cette vidéo m’a bouleversée et c’est la vue brouillée par l’émotion que j’écris cet article. En somme : j’écris flou. Mathilde raconte qu’elle a voulu faire ce Cher Corps parce qu’elle se disait ne pas être la seule à avoir vécu un cancer à l’âge de 30 ans.

Elle raconte la liberté qu’elle a ressenti à la fin de ses trois mois de traitements ainsi que sa cure thermale dans un centre La Roche-Posay.

Avant de finir avec une réflexion que tu as peut-être déjà entendue mais qu’il est si essentiel de rappeler au sujet du plaisir des choses simples.

« Ça sert à rien d’aller à l’autre bout de la Terre pour trouver les petits plaisirs de la vie, c’est ce que la chimio me fait rendre compte en fait. »

Je t’envoie une tonne d’amour Mathilde, merci pour ton témoignage ?

À lire aussi : Kiskeya te parle de vergetures et de nudité dans Cher Corps

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
2

Avatar de lueure
2 mai 2018 à 09h56
lueure
@melumelo copine de nombril
Merci de ton retour, ça me réconforte dans l´idee que j´ai eu raison de contacter Léa pour faire cette vidéo.
Les commentaires sous la vidéo font du bien
En ce qui concerne l’entourage je le lis souvent, nous on vit/subit le truc. L’entourage se sent inutile, essaye de bien faire (et parfois foire) et du coup flippe + que nous et on se retrouve à devoir le rassurer..
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Femme en train de cuisiner
Règlement de comptes

Laure, mère solo avec 1 796 € par mois : « Avec ma fille, nous parlons souvent d’argent »

Aïda Djoupa

08 déc 2022

2
A propos de Madmoizelle

Chères lectrices et lecteurs, Madmoizelle a envie de mieux vous connaître !

Humanoid Native
Corps assis, avec des fleurs entre les jambes et un uterus dessiné sur le ventre
Témoignages

À 37 ans, je me suis fait retirer l’utérus et c’était la meilleure des décisions

Aïda Djoupa

07 déc 2022

Femme avec une afro vue d'en bas
Règlement de comptes

Allyson, 2 010 € par mois : « Je suis tous les mois à découvert »

Aïda Djoupa

01 déc 2022

Un couple de femmes face à face
Témoignages

Journal de bord d’une PMA, épisode 2 : « À partir de maintenant, la stimulation ovarienne peut commencer »

Aïda Djoupa

30 nov 2022

6
destinations
Témoignages

10 lectrices partagent le meilleur conseil de psy de leur vie

Aïda Djoupa

27 nov 2022

Anais Z / Les petits portraits / C stane
Témoignages

J’ai été victime de violences conjugales, et je me suis réapproprié mon histoire par la photographie

Aïda Djoupa

25 nov 2022

3
Kevin Wolf Unsplash
Règlement de comptes

Marine, 2 257€ par mois : « Pour les courses, je fais les poubelles »

Aïda Djoupa

24 nov 2022

51
Karolina Gabrowska / pexels
Témoignages

J’ai fait un AVC à 21 ans, très certainement à cause du tabac et de la pilule

Aïda Djoupa

23 nov 2022

4
Mikotoraw / Pexels
Témoignages

Mon mec m’a trompée, et tout le monde m’a encouragée à le pardonner

Aïda Djoupa

19 nov 2022

31
Sharon Christina / unsplash
Témoignages

Mon woofing en Norvège qui a tourné au cauchemar

Aïda Djoupa

18 nov 2022

7

Témoignages