Live now
Live now
Masquer
pexels-polina-kovaleva-my-body-my-choice-IVG
Société

L’IVG en téléconsultation est maintenue : vous pouvez avorter chez vous après une consultation à distance

La crise sanitaire et la pandémie de Covid-19 auront bien eu un impact sur l’accès à l’IVG. Il sera désormais possible d’y avoir recours grâce à une téléconsultation.

Les associations féministes l’avaient réclamé avec force en septembre 2021 : et si la possibilité d’accéder à une IVG médicamenteuse par téléconsultation était prolongée durablement ?

Mise en place pendant le confinement en 2020, cette mesure visait à faciliter à l’accès à l’IVG pendant la crise sanitaire. Le délai de l’avortement médicamenteux à domicile avait été rallongé, passant de 5 à 7 semaines de grossesse, soit de 7 à 9 semaines d’aménorrhée.

Un décret pour améliorer l’accès à l’IVG

Un décret a été publié ce samedi 19 février et va permettre aux personnes désirant avorter d’être reçues en téléconsultation par un médecin ou une sage-femme et de pouvoir retirer leur prescription dans une pharmacie proche de chez elles.

chiffres-ivg-teleconsultation
Source : The Conversation

Une option supplémentaire afin que le recours à l’IVG se fasse dans les meilleures conditions possibles. Certains, à l’instar de ce médecin, regrettent cependant que l’hôpital ne soit pas inclus dans cette amélioration de l’accès à l’avortement :

D’autres interrogations demeurent sur l’information ou le manque d’informations autour de l’avortement médicamenteux et de son déroulement, une expérience parfois très douloureuse, intense et impressionnante, comme en témoignait par exemple récemment l’activiste féministe Marie Coquille-Chambel sur Twitter.

Ce décret est publié alors que la proposition de loi portée par la députée Albane Gaillot sera examinée en dernière lecture ce mercredi 23 février et pourrait permettre un allongement à 14 semaines du délai pour recourir à une IVG.

À lire aussi : Allongement du délai d’IVG, suppression de la clause de conscience, extension des compétences des sages-femmes : enfin une loi à 360° sur l’accès à l’avortement

Crédit photo : Polina Kovalev via Pexels


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
3

Avatar de Althea Vestrit
21 février 2022 à 19h18
Althea Vestrit
Je trouve ça chouette tout de même. Alors il ne faut pas que ce soit la norme et que du coup on n'ait plus accès à la voie "classique", mais d'avoir cette option là en plus c'est juste merveilleux.
Je pense aux personnes souffrant de dépression (ou troubles du genre), pour qui l'acte même de prendre son pc > chercher un praticien > téléphoner > se rendre physiquement à l'endroit relève déjà d'un immense effort mental / immense effort psychique / demande énormément de ressources. Aux personnes isolées (je l'ai été), qui n'ont pas de moyen de transport, habitent dans un lieu où y'a pas vraiment de bus, mal désservi et qui n'ont pas beaucoup de moyens. Voir pas de moyens tout court ! Aux personnes indépendantes ou aux personnes qui ont un métier prenant qui ne permet juste pas, à cause des horaires, d'appeler pour un rdv, car iels commencent avant l'heure des appels ou terminent tard (et y'en a beaucoup!). Aux personnes qui ne peuvent pas sortir de chez elles "discrètement" car famille pesante/malaisante, conjoint.e violent et où c'est + facile de sortir 1x rapidement chercher la pilule abortive que sortir 2 ou 3x (médecin, puis pharma, puis puis puis). (oui c'est malheureux, mais pas si rare.. et faut composer avec)
Contenu spoiler caché.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

La société s'écrit au féminin