Live now
Live now
Masquer
harvey-weinstein-metoo-viol-cinéma-agressions-sexuelles-
Actu mondiale

Les larmes et le témoignage glaçant d’une nouvelle victime au procès d’Harvey Weinstein

17 nov 2022
La productrice américaine et épouse du gouverneur de la Californie Gavin Newsom, est la deuxième femme à avoir témoigné au tribunal de Los Angeles contre l’ex-magnat d’Hollywood.   

Elle décrit cette agression comme son « pire cauchemar ». Lundi 14 novembre, à la barre du tribunal de Los Angeles, l’actrice américaine Jennifer Siebel Newsom a raconté le viol dont elle accuse l’ancien producteur Harvey Weinstein. L’ex-magnat d’Hollywood est accusé de viols et d’agressions sexuelles par 5 femmes, pour des faits qui auraient eu lieu entre 2004 et 2013. Selon le média américain Variety, c’est en larmes que Jennifer Siebel Newsom a délivré son témoignage, dès l’instant où la procureure Marlene Martinez lui a demandé d’identifier son agresseur présumé. « Il porte un costume et une cravate bleue et il me fixe du regard », a-t-elle répondu sans pouvoir retenir son émotion.

À lire aussi : Harvey Weinstein : l’ex-magnat accusé de s’être servi de son pouvoir pour violer des femmes

Weinstein semblait intéressé par son travail

L’américaine de 48 ans a raconté avoir rencontré Weinstein lors du Festival du film international à Toronto, en 2005. Elle était alors une actrice et productrice montante et n’avait pas la notoriété qu’elle connaît aujourd’hui, contrairement à Weinstein qu’elle a décrit comme étant alors au « sommet de l’industrie » du cinéma. « J’ai senti qu’il y avait un véritable intérêt à parler de mon travail », s’est-elle souvenue à propos de leurs premières conversations. C’est sur la base de cet échange qu’elle aurait accepté l’invitation du producteur à se revoir, de retour à Los Angeles. « Il était intéressé par m’aider dans ma carrière, et voulait m’en parler davantage pour me donner des conseils et me soutenir », explique-t-elle. 

« C’est comme ça dans l’industrie »

C’est à l’hôtel Peninsula de Beverly Hills, dans la suite du producteur, que le rendez-vous aurait eu lieu. « Je ne savais pas qu’il y avait un danger », a expliqué Jennifer Siebel Newsom. C’est là que Weinstein, après s’être levé en direction de la salle de bain, l’aurait appelée pour lui demander de l’aide. « J’ai vu qu’il se touchait, il m’a attrapée et a essayé de me toucher », a raconté Siebel Newsom. « Je me souviens juste avoir physiquement essayé de reculer », a-t-elle ajouté. Face à sa réaction, Weinstein aurait tenté de lui dire que c’était comme ça dans l’industrie, et d’une certaine manière, de (la) menacer », avant de la violer. Jennifer Newsom a expliqué ne pas avoir contacté la police après son agression car elle ne se sentait pas en sécurité. Elle n’aurait alors parlé de l’incident qu’à deux de ses amies, dont l’une, l’actrice Louisette Geiss, est également une accusatrice de Weinstein.

Ce procès est le deuxième d’Harvey Weinstein. L’homme de 70 ans purge déjà une peine de 23 ans de prison à New York, pour viols et agressions sexuelles. S’il est également reconnu coupable de ces faits à Los Angeles, il risque plus de 100 ans d’incarcération. 

À lire aussi : « Il m’a dit : ‘Regarde-moi, dis-moi que ma bite est grosse’ » : ce témoignage glaçant au procès d’Harvey Weinstein

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes © Rabbit75_Cav via Canva
Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes

Camille Lamblaut

01 déc 2022

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

La société s'écrit au féminin