Live now
Live now
Masquer
vaccination-ados-covid
Santé

Les ados pourront-ils se faire vacciner contre le Covid-19 sans l’autorisation de leurs parents ?

Comment ça se passe la vaccination contre le Covid-19 pour les personnes mineures ? Les parents doivent-ils impérativement être là ? On fait le point !

Depuis le 15 juin, la vaccination contre le Covid-19 est ouverte aux 12-17 ans en France. Ils et elles peuvent ainsi recevoir, sur la base du volontariat, leur première dose du vaccin Pfizer-BioNTech dans un centre de vaccination.

Pour trouver un rendez-vous près de chez vous, vous pouvez vous tourner vers le site officiel sante.fr, qui recense tous les centres de vaccination sur le territoire.

Les démarches à accomplir pour pouvoir être vacciné contre le Covid-19 en tant que mineur

Avant la majorité, l’autorisation des deux parents est obligatoire pour pouvoir être vacciné contre le Covid-19. Les adolescents et adolescentes doivent donc venir au centre de vaccination avec une autorisation parentale à la vaccination contre le Covid-19 imprimée, remplie et signée par leurs deux parents. (Vous aussi, ça vous rappelle les autorisations d’absence à faire « signer » dans votre carnet au collège ?)

La présence d’au moins un des deux parents pendant la vaccination est, elle, conseillée, mais pas obligatoire.

Par contre, les personnes mineures qui viennent se faire vacciner doivent apporter la carte vitale d’un de leurs parents (sur laquelle elles sont inscrites) ou venir avec une attestation de droit mentionnant ce numéro de sécurité sociale. Et ce, même pour les jeunes de 16-17 ans qui ont déjà une carte vitale à leur nom.

D’après le site de l’Assurance maladie, « cette précaution est nécessaire pour assurer le bon remplissage de l’outil Vaccin Covid qui permet au professionnel de santé qui vaccine d’éditer la synthèse et l’attestation de vaccination certifiée »

.

Déroulement de la vaccination anti-covid pour les 12-17 ans

Première info importante : la vaccination n’est pas recommandée pour les mineurs ayant développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (Pims) à la suite d’une infection par la Covid-19. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin traitant.

Pour les ados ayant déjà été infectés par le Covid-19, une seule dose de vaccin suffit. En effet, en l’état actuel des connaissances, la Haute Autorité de Santé recommande une injection unique, car les personnes infectées sont déjà suffisamment immunisées, pour que le vaccin se contente de jouer le rôle de rappel.

Pensez à venir avec la preuve du test RT-PCR positif, pour pouvoir le présenter lors de la vaccination et recevoir ensuite une attestation justifiant que le cycle vaccinal est clos.

Pour les autres, il faudra deux doses de Pfizer (double piqure yeah !). Après chaque injection, vous recevrez une synthèse de vaccination et une attestation de vaccination. Il est très important de conserver précieusement ces deux documents, car il n’est pas possible pour les mineurs de récupérer, en autonomie, l’attestation de vaccination certifiée via le téléservice dédié.

Pas de panique si vous perdez ces documents, vous pourrez toujours les demander lors d’un rendez-vous chez le médecin ou à la pharmacie en venant avec le numéro de sécurité sociale du parent présenté pendant la vaccination.

Voilà, vous savez tout ce dont vous avez besoin sur le plan administratif pour que cette vaccination contre le Covid-19 se passe bien. Maintenant, il n’y a plus qu’à espérer que vous trouviez un rendez-vous facilement cet été !

À lire aussi : Impact du vaccin sur le cycle menstruel : on ne panique pas !


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Santé

Source : Unsplash / Anthony Tran
Santé

J’ai fait un AVC à 33 ans sans aucun facteur de risque, et ça a bouleversé ma vie

7
arret-pilule-symptomes
Santé

À quoi peut-on s’attendre quand on arrête la pilule ?

38
Source : @JohnFinkelstein
Actualité bien-être

Les pommes seraient les meilleures alliées de votre santé intestinale, et c’est la science qui le dit !

3
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

À cause des douleurs menstruelles, les femmes perdraient jusqu'à 36 jours de vie sociale par an // Source : Pexels
Santé

Congé menstruel : arrêt maladie, télétravail… tout savoir sur la proposition de loi examinée par le Sénat

3
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
Copie de [Site web] Visuel vertical Édito
Bien-être

Mieux vaut éviter de toujours se faire vacciner sur le même bras et voici pourquoi  

1
Source : Unsplash
Santé

Contraception : en douze ans, les vasectomies ont explosé en France, selon une étude

Elifight
Santé

Mon cancer m’a laissé un handicap invisible, et j’en ai marre de devoir sans cesse me justifier

22
epidemie-gastro-enterite-guide-survie
Santé

Guide de survie à une épidémie de gastro

11

La société s'écrit au féminin