Live now
Live now
Masquer
femmes-2021-france
Société

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

C’est beau, une nouvelle année qui commence. Surtout quand elle débute avec une liste badass de filles créatives, intelligentes, drôles et engagées qui changent le paysage culturel à grands coups de paillettes. Voilà nos 21 inspirations !

Chez madmoiZelle, on est du genre à regarder vers l’avant. Alors, puisqu’on vient d’entamer une année fraîche comme la rosée, on s’est dit que c’était l’occasion de vous présenter les 21 Françaises qui vont faire de 2021 une année passionnante (quels que soient les autres événements qui l’émailleront…).

Autrices, artistes, journalistes, personnalités associatives : on mise tout sur elles.

1. Rubi Pigeon, la mode éthique en étendard

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Cette Franco-Brésilienne, familière avec l’Angleterre où elle a vécu, a créé Rusmin — une chaîne YouTube, un compte Instagram et une marque — il y a quelques années, en commun avec sa sœur. 

À la base, les deux sœurs se sont lancées sur Depop, un marketplace qui permet de vendre des vêtements et de la déco de seconde main. Le concept des collections Rusmin : proposer des vêtements créés sur la base de l’upcycling (récupération de matériaux qu’on n’utilise plus pour les transformer en produits d’utilité supérieure). Une de ses récentes collections capsule a été conçue en collaboration avec la boutique de mode végane Manifeste011. Et la jeune femme a annoncé être en collaboration avec Depop, là où tout a commencé !

Rubi Pigeon tient aussi le compte Instagram @dress4unot4them, qui propose tous types de styles sur tous types de modèles et morphologies pour inspirer les abonnées et abonnés.

Cette année, on parie que Rubi Pigeon va tout péter : elle reste l’une des précurseuses dans son domaine et maintenant que la mode éthique est dans le vent, il y a fort à parier qu’elle connaisse rapidement la notoriété qu’elle mérite !

La suivre sur les internets : Son Instagram | Rusmin.fr

2. Jennifer Lufau, engagée pour la diversité sur Twitch

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Cette jeune femme de 27 ans n’est pas du genre à rester passive face à un problème. En tant que joueuse noire confrontée au racisme dans l’industrie du jeu vidéo, mais aussi dans le milieu du streaming, cette Française d’origine togolaise s’est retroussé les manches pour créer Afrogameuses, une initiative visant à mettre en lumière, à regrouper et à défendre si besoin les joueuses francophones afro-descendantes !

Que ce soit en se réunissant sur Discord, en streamant sur Twitch ou en échangeant sur Twitter, les Afrogameuses n’ont pas peur de faire entendre leur voix et il y a fort à parier que le projet ne fera que croître en 2021.

Signe qui ne trompe pas, l’initiative de Jennifer Lufau a été repérée (et bien sûr décriée) par le média d’extrême-droite Valeurs Actuelles le 1er janvier. Le reste du monde a 364 jours pour pondre de meilleurs articles au sujet d’Afrogameuses cette année.

La suivre sur les internets :  Le Twitch d’Afrogameuses | Le Twitter d’Afrogameuses | Son Twitter

3. Rosa Boh-neur, l’anti-fast fashion

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Tess Ryfa, plus connue sous le nom de Rosa Boh-neur (attention le h vient bien avant le n) sur Instagram et YouTube, n’a qu’un seul credo : no fast fashion.

Fraîche, pétillante et surtout ultra honnête, cette influenceuse qui passe son quotidien lillois à chiner et upcylcer ses vêtements nous apaise (aussi, on adore son chien, Atlas). 

Le vintage, c’est son dada. Elle met en scène cette passion depuis deux ans déjà, s’inscrivant ainsi dans la mouvance des néo-influenceuses eco-friendly. Mais comme nous toutes, elle est pleine de paradoxes qu’elle n’hésite pas à assumer, et qu’elle décide soit d’accepter, soit de changer.

Affublée des meilleurs makeups ou au naturel, Tess nous transmet son énergie positive et nous inspire à trouver nos meilleures dégaines, tout en consommant plus responsable (et pour pas cher !). Elle mérite bien son pseudo, Ms. Rosa !

La suivre sur les internets : Son site | Son Instagram | Sa chaîne YouTube

4. Laura Felpin, humour, gloire et beauté

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Laura Felpin, c’est celle qui va nous faire marrer très très fort en 2021, et même encore après. Révélée au grand public dans l’émission Quotidien de Yann Barthès sur TMC, elle excelle sur son compte Instagram où elle publie régulièrement des courtes vidéos terriblement drôles et efficaces. 

L’Alsacienne de talent a toute une panoplie de personnages qu’elle nous présente régulièrement dans des sketchs hilarants, allant de Stef-la-mère-complètement-tarée à Raphaëlle de la compagnie Cirque-en-ciel fan de bolass, en passant par Armelle, anciennement responsable chez Roche Bobois, qui maintenant fait les foires expo de France en « salle de bains et sanitaires ». 

La comédienne, qui a fait ses armes au sein de l’Atelier international Blanche Salant et Paul Weaver, a un pouvoir magique : elle arrive à nous faire rire aux éclats même quand on vient de passer la journée la plus pourrave du monde — comprenant un dégât des eaux, un enchaînement de réunions soporifiques et le chat qui vomi au milieu du salon. 

Cherchez pas, Laura Felpin est celle qui va mettre des paillettes dans votre année. 

La suivre sur les internets : Son Instagram

5. Lecoindelodie, influenceuse et passionnée de déco

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Voilà une influenceuse pas comme les autres ! À 24 ans, cette youtubeuse et blogueuse mode a su donner un autre sens au terme « lifestyle ». Bien sûr, elle poste des lookbooks et des photos de voyage.

Mais à travers ses comptes Instagram et YouTube, la jeune femme distille surtout sa passion pour l’architecture avec un grand A. Des home tours des différentes pièces de son appartement aux hauls de pièces chinées chez Emmaüs, en passant par les simulations d’archi réalisées grâce aux Sims et sans oublier les stories autour de mouvements architecturaux, Élodie déploie des trésors de créativité qui inspirent au quotidien.

Une approche qui démarque l’Alsacienne, aficionado des sneakers, qui ressemble à la copine sympa et bien fringuée qu’on aimerait avoir dans le group chat. Dans tous les cas, on a hâte de voir ce qu’elle nous réserve pour 2021.

La suivre sur les internets : sa chaîne YouTubeSon Instagram

6. Kitesy Martin, cette meuf, c’est un bijou

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

La monde appartient aux multi-talentueux ! Kitesy Martin cumule donc les casquettes : styliste, entrepreneuse et prof de yoga. La trentenaire avance sur son chemin en nous envoyant des paillettes dans les yeux. 

Du yoga, Kitesy Martin aime l’accord entre le corps et l’esprit, mais aussi la communion avec la nature. Une philosophie qui se traduit en engagement écolo évident : sa marque de bijoux éponyme est composée de colliers chinés que la créatrice upcycle (c’est-à-dire transforme en produits de qualité supérieure), proposant une consommation responsable et stylée. 

L’ancienne styliste pour de grandes marques de mode comme Lacoste a donc trouvé son épanouissement à travers son engagement individuel pour la société. Inspirant !

La suivre sur les internets : son Instagram | son site Web 

7. Naomi Clément, l’éclectisme comme mode de vie

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Pour obtenir Naomi Clément, prenez quelques centilitres de journalisme, ajoutez une bonne rasade R&B, des shots de mode, de ciné, de tatouage, et quelques zestes de yoga. Jetez ces passions dans un shaker, secouez avec énergie, et vous obtenez une carrière pas comme les autres… mais diablement intrigante.

Dans l’ordre, Naomi Clément écrit des articles culturels pour des médias aussi variés que L’Express Styles, Paris Match ou Konbini, anime un podcast d’interviews appelé DNA Magazine, fait du consulting, et pré-Covid, elle passait aussi des disques dans des soirées DJ. Pas fatiguée pour un sou, la jeune femme a également cofondé, il y a quelques années, un studio de yoga, oui, rien que ça, appelé Flawless Yoga. Ce qu’on y pratique ? Du vinyasa yoga sur des rythmes R&B bien évidemment, autrement dit… du R&B yoga, eh oui.

Parmi ses multiples envies, l’éclectique Naomi Clément n’a pas choisi, et on l’en remercie.

La suivre sur les internets : son Instagram | son Twitter | l’Instagram de Flawless Yoga

8. Jennifer Padjemi, la culture par un prisme féministe

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Si vous aimez la pop culture, les questions de représentations et que vous êtes sur Twitter, il y a de fortes chances que vous la suiviez déjà, car cette ancienne journaliste de BuzzFeed France est sur tous les fronts. Le travail de la créatrice du podcast Miroir Miroir (aujourd’hui terminé) chez Binge Audio, et cocréatrice de la newsletter What’s Good, s’axe autour de la culture et la société vues à travers un regard féministe.

Aujourd’hui, la trentenaire ans contribue notamment à Madmoizelle sur des sujets aussi variés que 2010-2020 : comment les tendances beauté ont évolué avec les réseaux sociaux, Pourquoi tant de stars afro-américaines lancent leurs marques de produits capillaires, ou La youtubeuse Crazy Sally dénonce l’invisibilisation des vidéastes noires sur la plateforme.

2021 marquera la sortie du premier livre de Jennifer Padjemi aux éditions Stock, intitulé Féminismes et pop culture. Le contenu, vous l’aurez deviné, parlera de ses obsessions :

« En reprenant le fil des mouvements féministes modernes, de l’émergence d’un féminisme intersectionnel au mouvement “body positive” en passant par Me too et en se basant sur son expérience de femme noire, elle décortique le rapport que nous entretenons avec les objets culturels les plus populaires. »

Tout un programme !

La suivre sur les internets : son Twitter | son Instagram | sa newsletter

9. Venus Liuzzo, l’activisme comme une évidence

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Vous l’avez peut-être vue sur un runway, pendant ses activités de mannequin, ou peut-être avez-vous vu passer un de ses tweets hilarants dans votre timeline : Vénus Liuzzo ne s’arrête jamais, tellement qu’il va être difficile de la résumer en quelques lignes !

Vidéaste, elle aborde sur sa chaîne YouTube des thématiques telles que la sexualité, la transidentité ou le féminisme dans des formats pédagogiques et exigeants, le tout avec un humour tranchant qui la caractérise. 

Sur Instagram, ses posts alternent entre tutos engagés, outfits visionnaires, et photos à la direction artistique léchée. Avec le collectif Femmes Trans Gang, elle organise des ateliers d’autodéfense transféminine. Si vous ne la suiviez pas en 2020, vous étiez déjà en retard : en 2021, on a hâte de voir la suite du magazine Translucide, plateforme d’expression qu’elle a fondée, entièrement pensée et réalisée par des femmes trans.

La suivre sur les internets : son Instagram | son Youtube

10. Lala &ce, le futur du rap

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Ne cherchez plus, l’avant-garde du rap est ici. Depuis 2020, la lyonnaise désormais londonienne Lala &ce fait parler d’elle : elle est venue bousculer les codes du game. 

En interview, on lui demande souvent comment elle s’affirme en tant que femme lesbienne, dans un style musical souvent taxé de mysoginie. Sa réponse est souvent la même : le rap est sexiste à l’image de la société, mais elle ne s’est jamais empêchée de faire quoi que ce soit pour correspondre à un modèle. Interrogée par Konbini, elle disait : « J’ai juste pas envie de m’adapter pour plaire, ou pour que ce soit plus facile pour les autres. »

Cette authenticité, c’est ce qui lui permet de s’affranchir de toutes les identités, personnelles ou artistiques, dans lesquelles on voudrait la figer. Car il semblerait bien que Lala &ce sache tout faire : entre trap énervée et balades lascives, chaque sortie nous révèle un nouveau pan de sa personnalité musicale. 

Des sonorités qu’elle utilise à l’esthétique pointue qu’elle entretient dans ses clips, celle dont le nom est inspiré des aces, services gagnants au tennis, de Serena Williams, nous laisse rêveuses à chaque projet : on en veut plus. 

Son premier album Everything Tasteful sort le 29 janvier 2021, et autant vous dire qu’on l’attend avec impatience. 

La suivre sur les internets : son Instagram | son Twitter | sa chaîne YouTube

11. Lucile Gomez, autrice et dessinatrice féministe

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Si vous ne connaissez pas encore les dessins de Lucile Gomez, je vous envie ! Vous avez des dizaines de pépites à découvrir sur son blog, sa newsletter et son compte Instagram. Ses strips en jaune qui racontent sa vie de femme, d’autrice de bande dessinée et de mère sont bourrés d’humour et de tendresse. 

Depuis plusieurs années, elle s’est engagée dans un projet de bande dessinée résolument féministe. La naissance en BD vise à donner aux personnes enceintes toutes les clés pour s’approprier leur accouchement en comprenant réellement ce qui se passe dans leur corps.

Le tome 1, déjà paru, est passionnant, beau et bienveillant. Un concentré de sororité à mettre entre toutes les mains, et surtout celles des futures mères. 

En 2021, le tome 2 de sa bande-dessinée devrait continuer à faire parler de Lucile Fomez. Tout comme le projet de création d’une maison d’édition, baptisée Exemplaire, avec d’autres autrices et auteurs de bande dessinée comme Lisa Mandel.

La suivre sur les internets : son Instagram | son blog | sa newsletter

12. Emilie Seto, illustratrice aussi engagée que poétique

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Emilie Seto a 29 ans, et quand elle a emménagé à Marseille, elle est tombée amoureuse des paysages. 

Depuis, ses illustrations font le tour des réseaux sociaux et mettent à l’honneur une poésie très urbaine. Rien d’étonnant à cela, puisque cette question est au cœur de ses préoccupations : la violence qui existe dans la ville, dans sa construction comme dans la manière dont on la vit. 

Son portfolio coloré alterne entre la contemplation et les instantanés d’un quotidien engagé. On y reconnaît pêle-mêle le visage d’Assa Traoré, des extraits de clips de rap, des illustrations jeunesse… 

Son travail, recommandé par des grands noms de la BD, s’est fait un chemin dans la presse. On peut la voir dans des revues illustrées pointues, et même dans les colonnes du Financial Times où elle a illustré Serena Williams et Pamela Anderson. Rien que ça. 

Tout au long de 2020, son trait onirique nous a fait voyager depuis notre canapé, et nous a fait voir le soleil qu’on ne voyait plus. Pour l’année qui arrive, on en veut plus ! 

La suivre sur les internets : son Instagram | son Twitter

13. Nesrine Slaoui, l’autrice qui parle aux Illégitimes

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Nesrine Slaoui est journaliste, et son parcours pourrait vous sembler classique : des études à Sciences Po Paris, un début de carrière dans plusieurs médias (Loopsider, France Télévisions)…

Pourtant, la jeune femme d’origine marocaine se définit elle-même comme une « miraculée ». Un « bug dans la matrice », une « erreur sociologique ». Car elle est une transfuge de classe : issue d’une cité de Provence, née de parents pauvres et immigrés, elle a compris au fil des années que l’ascenseur social français est savamment grippé et ne permet qu’à peu de gens comme elle de gravir les échelons.

En ce début d’année 2021, Nesrine Slaoui sort l’ouvrage Illégitimes, écrit pendant le premier confinement qu’elle a vécu chez ses parents. Le livre est une réflexion sur les classes sociales, sur le fait d’être enfant d’immigrés maghrébins, sur la jeunesse de l’autrice et sur les origines de sa famille, qu’elle recherche au cœur de la campagne marocaine. Et on ne peut que vous conseiller de le lire immédiatement — en attendant les suivants !

La suivre sur les internets : son Instagram | son Twitter

14. Salhia Braklia dépoussière la politique

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Un transfert réussi ! C’est ainsi qu’on peut qualifier l’arrivée de Salhia Brakhlia dans le studio de Franceinfo.

Présente depuis le 28 août, la journaliste de 34 ans apporte un nouveau souffle à l’interview politique de 8h30 aux côtés de Marc Fauvelle. Oubliez Léa Salamé, Jean-Pierre Elkabbach ou encore Alba Ventura : Salhia Brakhlia possède son propre style et son propre ton, un héritage de ses années passées à Quotidien. À la fois pugnace et décontractée, elle n’imite personne. Ses interviews détonent avec les messes classiques des matinales, parfois ennuyeuses mais surtout bien trop souvent prévisibles.

Face à elle, des politiques rompus à l’exercice, passés maîtres dans l’art de la langue de bois se succèdent chaque matin. Et elle le sait. Pour faire face, Salhia travaille dur. Curieuse et solide, elle trouve sa singularité dans son instinct, une qualité indispensable pour l’exercice. Car du lundi au vendredi, pendant trente minutes de direct, il faut être à l’écoute, rebondir, insister, ne rien lâcher pour aller chercher l’information.

Depuis son arrivée, l’intervieweuse apporte quelque chose d’inattendu dans un microcosme qui prenait la poussière. À un an de l’élection présidentielle, Salhia Brakhlia est la journaliste politique incontournable en 2021.

La suivre sur les internets : son Twitter | son Instagram

15. Julie Bogaert, sous le voile des influenceuses

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Julie Bogaert pourrait être élue LA stratège des réseaux sociaux de l’année 2020. Responsable des relations entre les plateformes (Instagram et Facebook) et les personnalités publiques en Europe du sud, son rôle a pris de l’ampleur durant cette pandémie. Alors que le monde de la culture vit une année compliquée, la jeune femme conseille artistes et influenceurs sur leur stratégie social media afin de maintenir le lien avec leur communauté — une mission devenue essentielle. DJ Snake, Natoo, Jean Imbert, Lola Dubini ou encore Clara Marz, la liste est longue et impressionnante. Du moins, Julie ne le perçoit pas ainsi. Cette acharnée du travail ne recule devant aucun défi qu’elle relève à la force du poignet.

Comment devient-on une killeuse du marketing d’influence ? Une réponse : le travail. Issue d’un petit village dans le nord de la France, Julie Bogaert n’a bénéficié d’aucun réseau, d’aucune aide. Après un passage chez Sony Music à Londres, son tremplin professionnel sera Instagram, qui la repère. Bosseuse et curieuse, elle conseille de célèbres personnalités au Royaume-Uni, telles que Victoria Beckham ou encore la famille royale. Rien que ça ! 

De retour en France, Julie Bogaert se lance de nouveaux challenges. À l’heure du confinement, son rôle est de rapprocher les gens grâce aux réseaux sociaux. Pour ce faire, plusieurs initiatives sont lancées comme la campagne #ensembleàlamaison, #ensembleauspectacle, ou encore plus récemment avec le concert en ligne caritatif de David Guetta lors du Nouvel An. À l’évidence, 2021 se fera avec Julie Bogaert.

La suivre sur les internets : son Instagram

16. Fanny Bourdette-Donon, plus qu’une it-girl

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Souvent décrite comme la it-girl du moment ou l’amie de Bella Hadid, Fanny Bourdette-Donon est pourtant bien plus que ça. À la tête des relations publiques internationales des projets spéciaux de Dior Beauty, la jeune femme a suivi un parcours inspirant. Née dans le Sud de la France, d’un père français et d’une mère rwandaise, Fanny Bourdette-Donon grandit en Afrique avant de revenir à Nice, où elle raconte avoir subi le racisme.

Passionnée par la mode, la jeune femme a des envies d’ailleurs. Après l’obtention de son baccalauréat, elle s’envole pour Los Angeles où elle poursuit des études dans le domaine de marketing et du design. S’ensuit une série de stages et d’expériences plus ou moins fructueuses. Malgré tout, elle s’accroche à son rêve.

Et la chance finit par lui sourire : un soir, à New York, Fanny Bourdette-Donon rencontre Jérôme Pulis, directeur de Communications International Dior-Parfums, lors d’un dîner. Sans attendre, elle lui envoie son CV. Une initiative qui s’avèrera payante car quelques mois plus tard, elle intègre l’entreprise à Paris. C’est le début d’une longue aventure au sein de la maison de haute couture dans laquelle elle enchaîne les projets et les succès.

Alors que la diversité est davantage présente sur les podiums qu’en coulisses, sa carrière représente tout un symbole.

La suivre sur les internets : Son Instagram

17. Diandra Tchatchouang, basketteuse engagée

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Si on peine encore à donner la parole aux sportives, Diandra Tchatchouang, elle, n’a pas peur de s’en emparer. Basketteuse professionnelle, cette ailière d’1,89m brille aussi bien en équipe de France que derrière son micro, dans son podcast Super-humains dans lequel elle mêle sport et société avec brio. 

Engagée dans la cause féministe, Diandra Tchatchouang a à coeur d’aller au contact des jeunes filles pour les inspirer en créant par exemple la journée Take Your Shot, qui vise à promouvoir des parcours d’excellence féminine en Seine-Saint-Denis. 

Si vous voulez tout savoir de son parcours exceptionnel, précipitez-vous sur son interview dans notre podcast Conquérantes :

La suivre sur les internets : son podcast Super-humains | son Instagram | son Twitter

18. Silly Boy Blue, la voix de 2021

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

À 24 ans, cette ancienne journaliste a déjà fait ses preuves dans de nombreux groupes, dont Pégase. C’est pourtant en solitaire qu’Ana Benabdelkarim, aka Silly Boy Blue (en hommage à David Bowie), prend toute son ampleur. On aime tout : son timbre de voix, la façon qu’elle a de sublimer les rencontres (et les ruptures), les mélodies simples, froides et entêtantes. 

Cet hiver, elle nous a même gâtées avec des duos de rupture (notamment avec Yseult, November Ultra qu’on adore et même Vincent Delerm) qui nous ont donné envie de nous rouler en boule en regardant la neige tomber. Ouais, on a même eu envie d’avoir le cœur brisé. En attendant la sortie de son premier album, on le dit franchement, il faudrait être fou pour ne pas aimer Silly Boy Blue. 

La suivre sur les internets : son Instagram | sa chaîne YouTube

19. Margaux Sauvage, l’humour et la gouaille

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Une voix gouailleuse et un humour dévastateur : Margaux Sauvage, originaire de Caen, est le genre de meuf qu’on a envie d’écouter nous lire les notices de médicaments. Sur sa chaîne YouTube, elle distille avec bonne humeur ses expériences de vie, de ses années au pair aux États-Unis à ses foirades en boîte de « night ».

Bien sûr, elle s’adonne aux vlogs, très justement renommés en 2020 les confivlogs, toujours un peu surréalistes. Mais malgré le vocabulaire fleuri et les figures de style bien senties, les conseils de la jeune femme ont du sens et lui apportent l’adhésion d’une communauté fidèle et grandissante. 

On prédit donc à Margaux Sauvage un grand avenir d’humoriste et de comédienne. Empressez-vous donc de la suivre sur Instagram, quand elle sera huge, vous pouviez dire que vous étiez là avant.

La suivre sur les internets : son Instagram | son Twitter | sa chaîne YouTube

20. Capucine Delattre, autrice à suivre

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Si l’est une jeune autrice qui devrait marquer l’année 2021, c’est sans aucun doute Capucine Delattre

Son premier roman Les Déviantes, paru aux éditions Belfond, a été publié en 2020, alors que la jeune femme n’était âgée que de 20 ans… Ce qui a fait d’elle la plus jeune publiée de la rentrée littéraire de l’année. Celle qui écrit depuis qu’elle est haute comme trois pommes ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et entend bien persévérer dans sa carrière d’écrivaine. 

Chez Madmoizelle, on a accueilli le récit de son parcours avec bonheur dans le podcast 20 ans d’âge, lors duquel elle se confie sur les prémisses de sa vocation et sur ses méthodes d’écriture. Capucine Delattre a également coanimé l’un de nos ateliers d’écriture Autrices auprès de lectrices de Madmoizelle.

Une jeune femme au talent précieux, dont on devrait entendre encore plus parler en 2021 !

La suivre sur les internets : son Twitter | son Instagram

21. Thérèse, chanteuse et activiste aux mille facettes

Les 21 meufs françaises qui vont percer en 2021

Thérèse, ou « Claudia, Maniseng, Lin Fu Xian, Pao Pao », comme elle se décline dans notre première interview d’elle, possède autant d’identités que de causes à défendre. 

Musicienne, styliste, activiste, modèle… Thérèse multiplie aussi les talents ! Elle cumule ainsi les plateformes où faire porter sa voix belle et forte, qui résonnera très certainement durant tout 2021. 

Ex-membre du groupe La Vague, elle se lance dans une carrière solo en 2020. En sortant ses deux premiers sons, T.O.X.I.C et Chinoise ?, c’est un raz-de-marée qu’elle fait déferler en mélangeant ses influences rap, pop et des sonorités asiatiques. 

Les chansons de cette artiste engagée dans le féminisme et l’anti-racisme sont les coups de poing les plus doux à nos oreilles. Son incroyable style la rend lumineuse dans chacun de ses clips ou des ses photos Instagram.

Thérèse est multiple, paradoxale, unique, et on a hâte d’écouter ce qu’elle nous réserve en 2021.

La suivre sur les internets : son Instagram | son Twitter

Les Commentaires
5

Avatar de Pochemuchka-Lilou
1 février 2021 à 21h07
Pochemuchka-Lilou
J'veux pas être méchante, mais sérieusement, sur 21, y avait pas moyen de glisser au moins une femme scientifique?
Je peux comprendre qu'on le regrette, mais c'est peut-être lié au fait que c'est dur de "percer" dans le science game ?
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Société

Arts & Expos
Larc-de-triomphe-empaqueté-de-Jeanne-Claude-et-Christo

Jeanne-Claude, l’artiste cachée derrière l’Arc de Triomphe empaqueté (pas que par Christo)

Anthony Vincent

17 sep 2021

2
Société
pexels-pixabay-harcelement 2010

Harcèlement en ligne : que se passe-t-il sur Tik Tok contre les enfants nés en 2010 ?

Beauté
LEurope-veut-durcir-ses-lois-contre-les-tests-sur-les-animaux

L’Europe veut durcir ses lois contre les tests sur les animaux, et vous pouvez agir

Anthony Vincent

17 sep 2021

Société
skam france – tenue vestimentaire

Et si on sortait enfin des polémiques sur les crop tops dans les écoles ?

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

9
Actu mondiale
rickia young – the philadelphia inquirer

Aux États-Unis, l’histoire de Rickia Young montre que la police est prête à tout pour redorer son image

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

2
Médias
women dont regret abortion usa – vertical format

Annuler un avortement, c’est impossible, mais les anti-IVG mettent la thune pour vous faire croire l’inverse

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

5
Beauté
Emmaeus-ouvre-une-boutique-solidaire

Emmaüs ouvre sa première boutique beauté solidaire : un espace moins cosmétique qu’il en a l’air

Anthony Vincent

16 sep 2021

2
Psychologie
Conversation-mémoire-covid

« Je l’ai sur le bout de la langue » : la pandémie nous fait perdre nos mots

Psychologie
Consultation-psychologue-tarifs

Le coût de la thérapie : en France, aller voir un psy reste un luxe

Actu mondiale
nikkietutorials-met-gala

Le bel hommage de NikkieTutorials à Marsha P. Johnson, pionnière des combats LGBTQI+

Eva Levy

15 sep 2021

La société s'écrit au féminin