Live now
Live now
Masquer
Chris Noth
Actualités

L’acteur Chris Noth, alias M. Big, est accusé de viol par deux femmes

Chris Noth, l’acteur qui joue Monsieur Big dans Sex and the City et tout récemment And Just Like That…, est accusé de viol par deux femmes.

« Encore un », oui. Le Hollywood Reporter vient de publier ce 16 décembre un article révélant que deux femmes, âgées de 40 et 31 ans, accusent l’acteur Chris Noth — alias Monsieur Big dans Sex and the City et And Just Like That… — d’agression sexuelle.

Selon les deux femmes, qui ont témoignés anonymement pour le magazine sous les pseudonymes Zoé et Lily, les faits se seraient déroulés en 2004 à Los Angeles pour l’une, et en 2015 à New York pour l’autre. « Lily » a contacté le Hollywood Reporter en août dernier, « Zoé » en octobre.

Le magazine explique que l’apparition du nouveau programme And Just Like That… dans lequel Chris Noth reprend son rôle de Monsieur Big aurait ravivé des souffrances pour les deux femmes.

Les faits dont Chris Noth est accusé

Zoé a expliqué qu’elle ne voulait pas que ça se sache et qu’elle avait « enterré » l’affaire pendant très longtemps, mais s’est décidé à rendre ses accusations publiques.

Pour Zoé, les faits se seraient passés lorsqu’elle avait 22 ans ; l’acteur en avait 49, et était déjà très connu. Il aurait invité la jeune femme à venir dans la piscine privé d’un immeuble de West Hollywood, où elle se serait rendue avec une amie. Elle décrit au Hollywood Reporter que durant cette soirée, l’acteur aurait tenté de l’embrasser ; face à son refus d’aller plus loin qu’un baiser, il aurait ensuite violé la jeune femme et aurait ri lorsqu’elle lui aurait demandé d’« au moins » utiliser un préservatif.

« Son amie, devenue pédopsychiatre à Boston, nous confie que Zoé était tout à fait différente en revenant de l’appartement de Noth.

“Elle a été dans la salle de bains directement. Elle en est sortie toute paumée, un peu distante. D’habitude, c’est une personne très sociable, douce, amicale. C’était un changement très bizarre.” […]

“Dans la voiture, j’ai insisté, je lui ai dit : il faut que tu me dises ce qu’il s’est passé, ça ne va pas là. Je ne sais plus ce qu’elle a répondu mais je l’ai emmenée à l’hôpital.” »

Là, Zoé aurait déclaré avoir été agressée aux médecins et à la police, mais sans nommer Chris Noth — ce que le Hollywood Reporter n’a pas pu vérifier, faute d’archives disponibles. Selon elle, c’est la peur d’être licenciée et de ne pas être crue qui l’a muselée.

Quant à Lily, elle avait 25 ans au moment des faits qu’elle rapporte, et était serveuse dans une boîte de nuit. L’homme en avait 60. Il lui aurait proposé un date, qu’elle a accepté ; elle raconte avoir bu du vin en sa compagnie, puis s’être rendue chez lui lorsqu’il l’y a invitée. C’est là qu’il l’aurait violée, la forçant à pratiquer une fellation puis une pénétration vaginale.

Juste après, la jeune femme aurait appelé, « bouleversée », l’une de ses amies, laquelle lui aurait conseillé en vain de contacter la police.

La réponse de Chris Noth

Chris Noth a fait parvenir au Hollywood Reporter une déclaration sur ces accusations :

« Les accusations à mon encontre faites par ces individus que j’ai invités il y a des années, même des siècles, sont totalement fausses. Ces histoires auraient pu dater d’il y a 30 ans ou 30 jours, non veut dire non et c’est une ligne que je n’ai pas franchies. Ces relations étaient consenties.

C’est difficile de ne pas questionner le moment où ces histoires sortent. Je ne suis pas certain de comprendre pourquoi ça ressort maintenant, mais je sais une chose : je n’ai pas agressé ces femmes. »

Les témoignages des victimes présumées mais aussi de leurs proches compilés par le Hollywood Reporter correspondent à des phénomènes de plus en plus étudiés : la sidération en cas d’agression, la différence d’influence entre un homme puissant et une femme plus jeune, moins connue… Autant de signaux à ne pas ignorer, bien qu’aucune plainte n’ait pour le moment été déposée.

À lire aussi : Gênant ou attendrissant ? On a maté And Just Like That… pour voir si Sex and the City est soluble dans notre époque

Crédit photo : chaîne youtube Access


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

1
Avatar de RainyMood
16 décembre 2021 à 18h12
RainyMood
Sinon, ça existe des hommes qui soient pas des chiens de la casse qui violent les femmes ou ils sont si peu a avoir du respect pour l'autre partie de l'humanité ?
14
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités

"Crédit photo : Pexels"
Actualités mondiales

À Sydney, un homme perpétue une attaque au couteau « concentrée sur les femmes »

Lifestyle

De la lingerie jolie à petits prix ça existe, et la collection Dim Daily Dentelle le prouve

Humanoid Native
Source : Dnalor 01
Actualités France

Qui est Mélanie Berger-Volle, choisie pour porter la flamme olympique ?

Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

Rodnae production de la part de Pexel // Source : Rodnae production de la part de Pexel
Actualités France

Fin de vie : les cinq conditions à remplir pour avoir recours à l’aide à mourir

Maryse Condé photographiée lors du Calabash Literary Festival 2007 // Source : Creative Commons : Georgia Popplewell via Flickr
Livres

Maryse Condé, grande autrice guadeloupéenne, aura-t-elle un hommage national ?

6
Source : Hélène Coutard
Société

« Ce que l’on retient du 7 octobre, c’est que la solution militaire n’est pas la bonne » : Reportage avec Women Wage Peace

femme-de-dos // Source : URL
Société

Les discriminations envers les personnes intersexes reconnues par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU

4
chocolats-oeufs
Société

Inflation : les prix des chocolats de Pâques ont (eux aussi) flambé

Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée envisage enfin une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

manifestation-IVG-etats-unis
Actualités mondiales

Texas : un groupe de travail sur la mortalité maternelle omet de collecter 10 ans de données sur l’avortement

La société s'écrit au féminin