Live now
Live now
Masquer
la-chronique-salope
Féminisme

Les « salopes » n’existent pas, et une vidéo le prouve bien

08 avr 2017 2
Pourquoi quand un homme enchaîne les partenaires, on dit que c’est un tombeur, alors que quand c’est une femme on la traite de salope ? Une vidéo s’intéresse à la question et donne, au passage, un coup de pied aux idées reçues sur le sexe…

Après avoir parlé merveilleusement bien d’hymen, la chaîne YouTube La ChroNique est de retour ! Et cette fois ci, il est question de « salopes » et de « tombeurs ».

Ne vous y méprenez pas, le but ici est bien de bousculer les idées reçues.

Cette vidéo dénonce le sexisme qui fait que certain•es ne vont pas être choqué de voir un homme enchaîner les conquêtes, mais vont insulter une femme qui fait de même. Et ça fait du bien…

La ChroNique vient mettre un coup de pied aux idées reçues sur les salopes

La ChroNique #2 - SAL*PE VS TOMBEUR ?

Cette vidéo répond à plusieurs questions à commencer par la suivante : d’où vient une telle croyance ? Blaise, qui présente cette chaîne, explique.

« Avant, en occident, ce n’était pas la même chose. C’était « pas de sexe avant le mariage » et on faisait ça avec la même personne jusqu’à ce que la mort nous sépare. »

Heureusement, aujourd’hui, cette doctrine n’est absolument plus d’actualité.

En principe, le choix des autres ne nous concerne pas. Chacun•e fait ce qu’il/elle veut… Sauf que le jugement est toujours présent.

Cette vidéo de La ChroNique est aussi l’occasion de rappeler que NON, le vagin ne s’élargit pas en multipliant les partenaires. Il reprend sa forme initiale, c’est tout.

Faites ce que vous voulez, quand vous voulez

La conclusion de cette vidéo est claire : en matière de sexe, il faut en arrêter avec les préjugés. Tant que tout le monde consent, il faut simplement faire ce dont on a envie, quand on en a envie.

Avoir un ou 150 partenaires dans sa vie ne change rien au respect que l’on mérite.

Bien entendu, même en étant conscient•e de tout cela, ça peut arriver, comme par réflexe. L’important est alors de réussir à relever quand on fait une boulette. Le but n’est pas de se flageller mais bien d’évoluer.

big-kim-kardashian-slut-shaming

Les Commentaires
2

Avatar de Celianna
13 avril 2017 à 18h27
Celianna
Personnellement, les "salopes" pour moi, ce sont ces femmes qui cherchent à briser les couples.
J'ai eu une sexualité débridée au début de ma vie d'adulte mais j'ai toujours veillé au célibat de mes partenaires. Par contre, j'ai vu ces femmes chauffer exprès des hommes en couple et si ces derniers succombent, elles les jettent version vieux mouchoirs.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Féminisme

femme-nue
Chère Daronne

Je suis victime de revenge porn, mais c’est moi qui « ne me respecte pas » selon les potes de ma meuf

Chère Daronne

18 jan 2023

21
Monique_Wittig_ph._Colette_Geoffrey
Féminisme

Pourquoi les féministes d’aujourd’hui doivent redécouvrir l’oeuvre radicale de Monique Wittig

Maëlle Le Corre

08 jan 2023

2
Miss France
Féminisme

Le concours Miss France contrevient-il au droit du travail ? La justice a tranché

Maëlle Le Corre

06 jan 2023

sex workers rights
Féminisme

Pourquoi lutter contre les violences faites aux travailleuses du sexe est un enjeu féministe

Maëlle Le Corre

17 déc 2022

39
disabled_people_for_future
Société

« Il faut que les valides sachent remettre en question leurs privilèges »

Aïda Djoupa

03 déc 2022

14
assemblee nationale IVG premiere lecture
Féminisme

IVG : les députés votent l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution

Maëlle Le Corre

24 nov 2022

2
pexels-mart-production-violences conjugales
Féminisme

Mon copain m’a frappée : comment réagir, que faire quand on est victime de violences dans son couple ?

Chloé P.

23 nov 2022

44
nous toutes 2021
Féminisme

Où manifester ce samedi 19 novembre contre les violences faites aux femmes avec Nous Toutes ?

Maëlle Le Corre

18 nov 2022

Megan Fox dans Jennifer's Body
Cinéma

Bimbo non grata : comment la carrière de Megan Fox illustre l’avant-après #MeToo

Anthony Vincent

31 oct 2022

13
Une femme portant une couronne de fleurs au milieu d’un champ d’herbe, Oleg Gekman via Canva
Féminisme

Non, la tendance incitant à se « reconnecter à son féminin sacré » n’a rien de féministe

La société s'écrit au féminin