Live now
Live now
Masquer
camille-lellouche-7-a-8-TF1
Féminisme

« J’étais complètement sous son emprise » : Camille Lellouche se livre sur les violences conjugales qu’elle a subies

29 nov 2021

La chanteuse et humoriste Camille Lellouche s’est livrée pour la première fois sur le calvaire qu’elle a vécu il y a bien des années. Victime de violences conjugales, elle espère que sa parole permettra à d’autres femmes de trouver la force de quitter leur bourreau.

D’ordinaire, elle nous fait plutôt rire. Mais le témoignage que Camille Lellouche a livré ce dimanche 28 novembre dans 7 à 8 sur TF1 nous a glacées.

Avant d’être révélée dans The Voice, Camille Lellouche a aussi été une rescapée, une survivante de violences conjugales. C’est cet enfer-là qu’elle a raconté à la journaliste Audrey Crespo-Mara, pour se libérer. Pour en parler une bonne fois pour toutes, et pour, elle l’espère, aider d’autres femmes comme elle.

Son témoignage montre l’implacable mécanique des violences conjugales : des coups, puis des pleurs et des pardons de la part de l’auteur, une mainmise psychologique qui enferme la victime, le doute permanent, la peur, la dissimulation aux proches, la culpabilité. La honte, aussi.

« J’étais complètement sous son emprise, ça me fait chier de le dire, mais je lui appartenais », résume à contre-cœur Camille Lellouche. Elle n’avait que 19 ans quand elle rencontre cet homme qui lui a fait vivre un calvaire, son « premier amour ».

« C’est la première et la dernière fois que j’en parlerai »

La chanteuse nous avait déjà montré que ce sujet des violences conjugales lui tenait à cœur, sans pour autant faire savoir qu’elle avait été elle-même concernée.

Le 8 mars dernier, elle a révélé la chanson N’Insiste pas, un hymne pour toutes les victimes : « Quand tu es une femme battue, non seulement tu es folle de la personne qui te bat, puisque c’est son but, mais en plus tu te demandes ce qui va t’arriver si tu pars », avait-elle expliqué auprès de Europe 1.

Camille Lellouche - N'insiste pas (Clip Officiel)

« C’est la première et la dernière fois que j’en parlerai », affirme-t-elle aujourd’hui.

Son témoignage est d’autant plus fort qu’il ne s’accompagne pas d’une injonction à agir comme ci ou à faire cela quand on est soi-même victime.

Camille Lellouche ne sait que trop bien que partir n’est pas si simple, que parler, même à des proches est loin d’être facile, que porter plainte est souvent hors de portée et trop lourd de conséquences. Elle n’en est que plus courageuse de prendre la parole.

À lire aussi : En 2020, les violences conjugales ont augmenté de 10% (et le confinement n’y est pas pour rien)

Crédit photo : 7 à 8 – TF1 (capture)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Féminisme
djaili-amadou-amal-les-impatientes
Sponsorisé

« J’ai été mariée de force à 17 ans »  : Djaïli Amadou Amal (Les Impatientes) se confie

Féminisme
my-body-my-rules-vert

« J’ai dû voir 4 ou 5 gynécos » : être une femme qui veut se faire stériliser reste une galère

Maëlle Benisty

17 jan 2022

7
Féminisme
Amouranth

Entre surmenage et harcèlement, Amouranth, streameuse « hot tub », nous invite dans sa vie pas si rose

Eva Levy

17 jan 2022

21
Féminisme
workin-lait

Cachez ce post-partum que je ne saurais voir : Facebook bloque des pubs pour des culottes et du matos d’allaitement

Camille Abbey

14 jan 2022

Politique
accessibilite-pour-tous-capture-libe

La question du validisme sera-t-elle prise au sérieux par les candidats à la présidentielle 2022 ?

Maëlle Le Corre

14 jan 2022

Actu en France
clementine autain lfi endometriose

L’endométriose bientôt inscrite dans la liste des affections longue durée ?

Féminisme
pref de police

La préfecture de police a enterré un rapport sur… l’accueil des victimes de violences dans les commissariats

Maëlle Le Corre

12 jan 2022

Politique
manifestation-vanesa-campos-2018-maelle-le-corre

Et si le travail du sexe était un sujet politique et non un problème à régler ?

Amour
Couple en pleine altercation

Moins de sexe, plus de liberté : comment le féminisme a bouleversé nos relations intimes

Féminisme
nous-toutes-comptage-feminicides-tweet

Il est grand temps que le décompte des féminicides évolue, affirme Nous Toutes

La société s'écrit au féminin