Live now
Live now
Masquer
chere-daronner
Chère Daronne

Help ! Mes proches me prennent pour leur psy, j’en peux plus de leurs histoires !!!

La Daronne répond à toutes vos questions, en essayant de ne pas trop être à côté de la plaque.

La Daronne est la reine des conseils pas si cons enrobés dans une grosse dose d’humour plus ou moins subtil. La voici de retour pour voler au secours d’une lectrice !

La question pour la Daronne

Chère Daronne,

Je suis assez timide et introvertie, mais j’ai un bon sens de l’écoute. Le problème, c’est qu’à force, mes proches, et même les moins proches ont fini par me prendre pour l’oreille de service. Mes frangins, mes potes, mes collègues, tout le monde passe son temps à me confier ses problèmes. Je suis la copine qu’on appelle à 22 heures parce qu’on s’est engueulé avec son mec (alors que je regardais une série tranquille), la collègue auprès de qui on descend toute l’équipe (je ne réponds même pas, j’ai horreur des ragots), la sœur qui doit arbitrer les conflits. J’en ai marre. J’ai l’impression que personne ne part du principe que moi aussi, j’ai peut-être des choses à dire. Et surtout, j’en ai ras la casquette des jérémiades. J’ai déjà mon stress à moi, j’en ai assez d’encaisser celui des autres.

Comment recadrer mon entourage ?

Adèle

La réponse de la Daronne

Mon petit sonotone,

Dans la vie, il y a ceux qui parlent et ceux qui écoutent. Sur le moment, je te l’accorde, ceux qui parlent passent un bien meilleur moment que ceux qui écoutent. Mais après coup, qui peut devenir chef du monde grâce à des années de secrets et d’informations classées secrets défenses nationaux accumulés ? Tu vois, les deux perspectives comportent des avantages.

Après, c’est vrai que si tu ne partages pas mes sombres desseins, le fait d’encaisser les plaintes des uns et des autres peut non seulement s’avérer pénible, mais aussi très anxiogène. À force de n’entendre que des mauvaises nouvelles, tu finirais par croire que le monde n’est fait que de partenaires qui trompent leurs meufs, de voisins bruyants, de chefs abusifs et de frites froides.

Alors, comment régler ce problème efficacement et ramener l’équilibre conversationnel dans ta vie ?

Pourquoi les gens te confient leurs problèmes ?

Déjà, je voudrais souligner un point positif : c’est quand même chouette de constater que tu inspires confiance à tes pairs. Peut-être pas chouette pour toi à première vue, mais je te jure que c’est malgré tout très rassurant de savoir qu’il existe sur cette planète des gens qui font suffisamment se sentir à l’aise pour se lâcher. Mais non, je ne te culpabilise pas, même les gentils ont le droit qu’on leur foute la paix ! On peut être présente pour les autres sans se sacrifier sur l’autel de l’amitié. Avoir bon cœur ne signifie pas que l’on doive tout accepter et le fait de tout encaisser ne signifie pas non plus que l’on a bon cœur. Par exemple, si tu écoutes les confidences d’une meuf en espérant la pécho et qu’ensuite, tu vas gémir sur un forum pour Incels, t’es pas un mec gentil, t’es juste un boloss (on dit encore ça de nos jours ?). Donc, tu vois, la bonté des gens ne se limite pas au volume d’espace mental qu’ils accordent aux autres.

Le problème, c’est que même si tu aimerais que les choses changent, à force de ne pas poser de limites, les gens ont fini par prendre des habitudes qu’ils n’ont aucune raison de questionner. C’est tellement confortable d’avoir une oreille attentive gratuite, pourquoi voudrais-tu que tes proches envisagent eux-mêmes de renoncer alors même que tu n’as jamais signifié clairement ton ras-le-bol d’être utilisée comme un pot de chambre émotionnel ? Bah, voilà, ils n’arrêteront pas tant que toi, tu continueras à assumer le rôle de la confidente sans moufter.

Comment poser tes limites ?

Les gens qui n’osent pas s’affirmer pensent souvent que poser des limites consiste forcément à proférer des propos terriblement blessants et à déclarer une guerre atomique. Heureusement que ce n’est pas le cas, imagine. Tout le monde serait brouillé et ce serait très fâcheux puisque nous les humains, on a besoin de vivre en bande pour pouvoir se défendre des fois qu’un tigre préhistorique nous attaque par surprise. 

L’astuce pour se faire comprendre dans le plus grand des calmes, c’est d’équilibrer les relations subtilement, mais sûrement. Pour ça, tu peux employer plusieurs techniques, certaines plus audacieuses que d’autres :

Consulter un psychologue. Ton court message ne me permet pas de tirer de conclusions particulières sur ta santé mentale. Cela dit, comme tous les humains qui arpentent cette planète se traînent des casseroles à ne plus savoir où les ranger, j’en déduis que logiquement, c’est ton cas aussi. Alors une maman à satisfaire ? Un papa qui ne te laissait pas la place de t’exprimer ? Un cousin qui t’a dit le jour de tes cinq ans que tu avais du caca plein la bouche ? Je n’en sais rien, mais un professionnel pourra t’aider à y voir plus clair et à te suggérer quelques pistes de réponses.

T’autoriser à ne pas réagir immédiatement aux communications virtuelles. Quand cette saloperie de smartphone du diable se met à biper, une attraction fatale se met en marche. Soudain, tu réalises que tu viens de lire le message et que ton correspondant le sait grâce au plus puissant objet de discorde de notre ère : le symbole vu. Tu réponds, tu es polie. L’autre embraye et comme on ne peut pas quitter une conversation comme ça, te voilà piégée. Aux grands maux, les grands remèdes : le téléphone sur silencieux, les paramètres de tes messageries réglés pour qu’on ne voie plus tes dernières heures de connexion ni la confirmation de ta lecture. Ça te permettra déjà de contrôler tes moments de disponibilité.

 Poser des limites sans incriminer l’autre. Finalement toi et moi, on se ressemble plus qu’on ne le pense. Qui mieux que moi pour conseiller une collègue confidente de l’humanité ? Je vais donc partager avec toi en exclusivité des petites phrases garantie communication non violente pour éconduire les relous tout en douceur :

« – Je suis désolée que tu traverses cela, j’ai pas mal de soucis en ce moment, je ne suis pas en mesure de t’écouter correctement, par contre, j’adorerais qu’on regarde un film pour se détendre ensemble ! »

« – Je comprends, cette situation a l’air compliqué, mais le mieux, c’est que tu en parles au premier concerné. Discuter de ce sujet sans savoir vraiment de quoi il en retourne va te stresser davantage. Et si on regardait plutôt une série pour te vider la tête ? »

« – Je comprends ta frustration et je suis désolée que ce soit si difficile, mais XX est aussi mon frère / mon ami et je ne préfère pas m’en mêler et je lui dirais la même chose ! Par contre si tu as besoin de te vider la tête, je connais une super série que tu vas adorer ! »

L’important quand tu poses des limites en douceur, c’est de valider le ressenti de ton adversaire proche avant de proposer une alternative. Comme tu regrettais de ne pas pouvoir mater tes séries en paix, je me suis dit que j’allais aussi te rendre service.

  •  Te confier à ton tour. Toi aussi, tu as besoin de te confier de temps en temps. N’hésite pas à partager des anecdotes personnelles et à donner ton avis pour montrer que tu n’es pas seulement une oreille loyale, mais aussi une personne intéressante qui mérite de l’attention. Et si le résultat n’est pas satisfaisant, confie-toi encore plus : la mort de ton chinchilla en 1998 et les cinq années de thérapie qui ont suivi, tes acouphènes, l’impression d’être une grosse ratée depuis que tu as été recalée pour L’Amour est dans le pré et… Ah, tu vois, il y en a qui osent se barrer quand la conversation les gonfle, prends en de la graine.
  • Trouver des excuses. Si tu en as marre d’être le réceptacle à ouin-ouin de tous tes proches, mais que tu n’oses pas le leur dire, tu n’es pas obligée de le faire. C’est fou le nombre de rendez-vous dont on ne se souvient qu’à la dernière minute et de maux de bides fulgurants qu’on peut développer subitement. « Dernier métro à 20 h 30, poisson rouge malade, OH REGARDE UN PERROQUET ! »Et c’est aussi fou le nombre d’obstacles susceptibles de se dresser entre la fin d’une conversation soporifique et toi. Quel dommage, mais tu dois vraiment y aller.
  • Trahir tous tes proches : révèle tous leurs secrets les plus intimes, utilise leurs faiblesses à ton avantage, menace-les de tout balancer. Tu finiras seule, c’est vrai. Mais on n’est pas bien là, au calme ?

Bon allez je te laisse, j’ai euh…, je dois…, pardon mon téléphone sonne je dois décrocher,

Ta Daronne


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

7
Avatar de Samsayonara
9 avril 2023 à 08h04
Samsayonara
- je ne cite pas ^^ -
Alors, ce sera peut etre un moment un peu pénible, la transition où il va falloir être un peu méchante et envoyer bouler. Surtout s'il y a culpabilisation derrière, là franchement,
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Chère Daronne

Source : Kampus Production de Pexels
Chère Daronne

Help, mon mec est frustré par mon manque de libido !

15
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Motortion de Getty Images
Chère Daronne

Help, ma belle-mère présente des femmes à mon conjoint dans mon dos !

16
Source : Ikostudio
Chère Daronne

Help, mon mec m’a caché qu’il était riche !

42
Source : IherPhoto de Getty Images
Chère Daronne

Help, ma copine a un fantasme bizarre et j’ai du mal à l’accepter

16
Source : Ivonne Wierink
Chère Daronne

Chère Daronne, combien de temps doit-on attendre avant de se marier ?

15
Source : pixelshot
Chère Daronne

Je suis enceinte et je fume, help !

35
Source : Odua Images
Chère Daronne

Chère Daronne, j’ai le droit de fouiller dans le téléphone de mon ado ?

10
Source : Elnur
Chère Daronne

Mon plan cul est enceinte, elle veut garder le bébé. Je fais quoi ?

92
Source : Arthur Krijgsman de Pexels
Chère Daronne

Help ! Je veux mettre mon fils dans une école privée, mais mon mec ne veut pas !

57
Source : MART PRODUCTION de Pexels
Chère Daronne

Help, j’ai l’impression que tout le monde passe son temps à m’écraser (surtout mon mec)

6

Pour les meufs qui gèrent