Comment être une super cliente au bar, selon les barmaids

Quelles sont les pires situations auxquelles font face les barmaids et les barmen sur leur lieu de travail ? Et surtout, que faire pour améliorer leur quotidien et devenir de meilleures clientes ?

Comment être une super cliente au bar, selon les barmaids

Camille et Morgane sont barmaids.

Elles ont accepté de raconter quelques anecdotes pour illustrer les règles de bienséance qui leur rendraient la vie bien plus facile.

Si vous aimez passer du temps au bar ou dans les clubs, prenez note et devenez les clientes ou les clients préférés de toutes les barmaids et barmen.

Soyez polies avec la barmaid ou le barman

Règle de base apparemment pas évidente pour tout le monde selon Camille et Morgane.

Alors, n’oubliez pas les « bonjour », « au revoir », « s’il vous plaît », et bien entendu « merci » !

C’est pas difficile promis.

Si vous venez en groupe, payez en tournée

Morgane est catégorique là-dessus : payer par tournée facilite grandement la vie des employés et employées de bars et de clubs.

Elle explique :

« J’en ai marre des groupes qui commandent une personne à la fois, et payent chacun leur tour alors qu’ils boivent la même chose et que tout au long de la soirée ils vont venir commander ensemble.

D’une part c’est plus simple pour le barman ou la barmaid de tirer 4 pintes d’un coup, mais c’est aussi plus rapide de n’avoir qu’un encaissement. »

Merci pour elles et merci pour eux !

Ne négociez pas les prix au bar

C’est Morgane qui le dit :

« C’est pas le marché ici !

Cessez donc de demander un shooter gratuit parce que vous buvez votre deuxième bière au bar. »

Ne draguez pas les barmaids

Selon Morgane, la situation est simple : « J’en ai déjà marre de la plupart de mes clients alors si tu crois que je compte les ramener dans mon lit… »


J’aimerais pouvoir faire ceci avec certains clients.

Quant à Camille, elle rappelle à juste titre :

« La serveuse est souriante parce que c’est son métier, et d’ailleurs son sourire n’est pas une autorisation à la tripoter ! »

Elle raconte une de ses mésaventures peu agréable.

« J’ai même un client une fois qui m’a jeté sa carte bancaire dans le décolleté, devant tous ses copains hilares, car je lui avais demandé de régler sa note. »

Donc les remarques sexistes, les mains baladeuses, les comportements inappropriés, c’est un grand non.

À lire aussi : Et si on envoyait valser les codes obsolètes (et sexistes) de la séduction ?

Respectez les barmaids et barmen, ce sont des personnes

Être barman ou barmaid, ce n’est pas que servir des bières, « c’est être vecteur de lien social » explique Morgane.

Elle poursuit :

« Parfois, je deviens un peu la confidente d’un client le temps d’une bière ou d’un verre.

Il m’arrive aussi de jouer les guides touristiques pour un passant perdu. »

En voilà une autre raison d’être sympa et courtoise avec les gens qui bossent derrière le bar !

Le client n’est pas roi, eh non

Camille pense à ceux qui se permettent tout et n’importe quoi.

Elle raconte :

« Il y a ce fameux client qui vient toutes les semaines et qui se sent comme chez lui, qui pense que cela lui donne droit à plus de faveurs…

Un client habitué sera forcément récompensé pour sa fidélité, néanmoins cela ne lui donne pas le droit d’être servi avant tout le monde, de payer moins ou d’avoir moult verres gratuits.

J’ai même eu un client qui empruntait les toilettes du personnel sans demander parce que, je cite : « je suis un habitué  » ! »

Arrêtez de ramener votre alcool !

C’est comme amener son steak au restaurant, c’est pas cool.

HAN- HAN. Mauvaise idée.

La violence c’est NON !

Voici une anecdote fournie par les expériences de Morgane :

« Un jour, j’ai voulu débarrasser un jeune de 18 ans à peine qui a ramené sa bouteille dans le club. Je la lui ai prise en disant que c’était interdit de boire son propre alcool.

Il ma attrapée, m’a coincée sous son bras et s’est mis à me rouer de coups de poings et de genoux. Je me suis mise en boule en attendant que mon collègue intervienne et ne le vire.

Le garçon a fini par revenir à la terrasse, pour se vanter. Il a terminé sa soirée coincé dans le bar, en pleurs, entre mon collègue et moi qui exigions des excuses. »

Que ce soit dans le bar, dans le club, dehors, partout, avec une personne que tu connais, ou inconnue : on ne frappe pas les gens. En fait.

Respectez l’espace de travail de la barmaid

Ce message de Camille est adressé…

« À toutes ces personnes que j’ai priées de descendre de derrière le bar.

À celles qui mettent leur chaise en plein milieu du passage.

À ceux qui me bousculent sans même un « pardon » alors que j’ai un plateau avec 6 litres de bière dessus… »

POUSSEZ-VOUS !

Donc interdiction de passer derrière le bar, bien entendu. ll ne faut pas non plus oublier de replacer les tables si elles ont été bougées ou de ranger les chaises, une fois qu’il faut partir, tout simplement.

Ah ! Dernier conseil de Camille :

« Lorsqu’on est vendredi ou samedi soir et que c’est la folie, s’il vous plaît ramenez votre verre vide au bar lorsque vous souhaitez vous faire resservir.

C’est un gain de temps pour moi et donc pour vous ! »

Le barman ou la barmaid est comme toi : un être humain

La conclusion est à Morgane :

« Nous sommes là dès votre premier café du matin et jusqu’à votre dernier shooter le soir.

Nous voyons toutes sortes de choses tous les jours, et la seule chose que l’on vous demande, c’est de ne pas oublier que derrière le comptoir se trouve un humain comme vous qui mérite un peu de respect ! »

Vous avez toutes et tous pris des notes ? Super, c’est ma tournée alors !

À lire aussi : Quelques conseils pour trouver un job étudiant !

JulietteGee

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires

0h-dear

Question : est-ce que les personnes qui assurent le service dans les bars sont généralement très physionomistes ? Rapport au "bonjour" moi je suis plutôt du genre à trop le dire que pas assez mais des fois quand c'est le 3e verre je me dis nan mais y dois le/la souler à dire bonsoir toutes les demi heures ! (Je parle notamment des samedis soirs bondés où les pauvres ont déjà l'air surchargés je me dis que je leur fais perdre du temps sur ma commande à chaque fois)
Moi je demande "tout se passe bien ?" "on s'occupe de vous ?" , "qu'est ce qui vous ferait plaisir ?" pour changer :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!