Ce petit guide de l’administratif pour étudiants va sauver votre rentrée

APL, Crous, bourses, Sécurité sociale étudiante, mutuelles... l'administratif vous donne des boutons ? Découvrez Ralbol, le guide qui va révolutionner votre vie étudiante !

Ce petit guide de l’administratif pour étudiants va sauver votre rentrée

La « maison qui rend fou », dans Les 12 travaux d’Astérix : voilà ce qu’inspirent les démarches administratives à bon nombre de d’étudiants et étudiantes qui entendent la musique d’attente de la CAF jusque dans leurs cauchemars.

Ralbol, un petit guide pratique de la vie étudiante, va peut-être rendre plus doux le quotidien de celles et ceux qui angoissent face à l’administratif, qui ont besoin d’aide mais ne savent pas où la chercher, ou qui ignorent encore certains coups de pouces auxquels ils ont droit !

Ralbol, le guide de l’administratif pour étudiants

Arthur et Joseph ont 22 ans, ils sont étudiants à Centrale Lyon, une école d’ingénieurs. Et c’est à eux qu’on doit Ralbol, créé par leurs soins, mis en page et illustré par trois graphistes elles aussi étudiantes — Juliette, Margot et Mathilde, en deuxième année à l’école Estienne de Paris.

Le projet fait l’objet d’une campagne de financement participatif sur Ulule, qui a largement dépassé son humble objectif : 838€ ont été récoltés, une belle hausse par rapport aux 100€ nécessaires pour lancer la production ! Voici une petite bande-annonce de Ralbol, riche en références issues de la pop culture allant d’OSS 117 aux vlogs de Léna Situations.

En 45 chapitres, Ralbol explique les principales démarches administratives utiles pour la vie étudiante, mais pas seulement : on y trouve aussi des conseils pour cuisiner, des rappels sur la santé sexuelle, des astuces de voyage, ou encore un tuto pour nouer sa cravate !

L’objet a été pensé comme un kit de survie complet par et pour les étudiants. Arthur, cocréateur de Ralbol, a répondu aux questions de madmoiZelle.

Le projet Ralbol, le kit de survie par et pour les étudiants

Tout est parti du fait que je devais refaire mon passeport, car mes études incluent un séjour à l’étranger. C’était un peu urgent, et à Lyon il me fallait deux mois pour avoir un rendez-vous à la mairie. Avec Joseph, j’ai trouvé une solution : aller dans un village à dix minutes à peine, et obtenir un rendez-vous pour le lendemain !

Ça nous a amusés, et on s’est dit qu’il devait y avoir plein d’autres astuces qu’on ne connaissait pas. On a donc décidé de les chercher.

C’est souvent du quotidien que sortent les bonnes idées — encore faut-il les reconnaître et les développer ! C’est ce qu’ont fait Arthur et Joseph en créant Ralbol et en choisissant trois de leurs pairs pour en imaginer l’aspect visuel, afin de conserver un projet 100% fait par des étudiants et étudiantes.

Mais comment s’y repérer dans la jungle de l’administratif, et comprendre les démarches assez clairement pour les expliquer de façon didactique ?

La première étape, c’était bien sûr de trouver les questions auxquelles on allait apporter des réponses. Pour cela, on a créé un questionnaire qui a été rempli par plus d’une centaine d’étudiants et étudiantes.

Ensuite, il a fallu trouver ces fameuses réponses. On a puisé dans nos expériences personnelles, puis dans les sites gouvernementaux (qui sont très bien, très complets, mais plutôt ardus à lire, ce qui les rend parfois intimidants). On s’est aussi adressés à des professionnels, surtout pour des sujets sur lesquels on ne voulait commettre aucun impair, puisqu’on a aussi traité de thématiques sensibles comme le harcèlement sexuel ou la contraception. Là, par exemple, on a interviewé une gynéco, et on lui a fait relire les passages pertinents.

Par « professionnels », je veux surtout dire « personnes concernées par la problématique » : pour expliquer ce que sont les maraudes, on a contacté des bénévoles qui en effectuent dans le cadre de leur engagement associatif, par exemple.

Arthur et Joseph avaient à cœur de créer un livre accessible, le plus didactique possible, avec un ton qui leur ressemble. Le pari est réussi ! Ralbol fourmille de bonnes idées, comme un QR Code qui envoie directement sur la plateforme pour demander les APL, un extrait de Balance ton quoi d’Angèle pour aborder les violences sexuelles, et une myriade de petites piques qui rendent la lecture franchement agréable — incroyable mais vrai, l’administratif n’a pas à être chiant.

Et les réactions sont positives : « Beaucoup de gens nous ont dit que ça leur parlait, que le ton qu’on a choisi fonctionnait », confie Arthur à madmoiZelle. D’où le succès du projet sur Ulule ! Et d’ailleurs, pourquoi ce financement participatif ?

On a démarché des maisons d’édition et on en a trouvé une. Mais dans l’édition papier, les process sont très longs — compter plus de six mois pour un livre — donc on n’aurait pas pu mettre Ralbol en vente pour la rentrée de septembre.

Nous, on est étudiants entrepreneurs, on a cette envie de porter nos propres projets. Du coup, on a décidé de mettre d’abord Ralbol en financement participatif, afin qu’il puisse sortir dès l’automne 2020. Et si tout se passe bien, il sera aussi disponible en librairie au printemps-été 2021.

Vous avez jusqu’au 11 septembre 2020 pour soutenir Ralbol sur Ulule ! Une participation de 17€ suffit pour recevoir l’ouvrage ; les envois commenceront dès la fin du financement participatif, la livraison ne devrait donc pas trop tarder. Après le 11 septembre, il sera possible de commander Ralbol sur Internet avant sa sortie en librairie à l’horizon mi-2021.

Dernier point : comme la campagne a dépassé 500% de son objectif, Arthur et Joseph ont annoncé que 5% du chiffre d’affaires seront reversés à la Fondation Valentin Ribet, qui lutte contre l’illettrisme et favorise l’accès à l’éducation. Un petit réflexe solidaire qui fait toujours plaisir.

Alors, prêtes à ne plus en avoir Ralbol de la vie étudiante ?

À lire aussi : Voici comment savoir à quelles aides tu as droit

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

H.P.Lovecraft

Je trouve ça sympa moi, le choix de la police d'écriture nordique, ça donne un côté "meuble Ikea" plutôt bien choisi pour un guide sur la vie étudiante :)
Quand j'ai loué un appartement pour la première fois, je faisais encore des études, mon budget était assez limité. Tous mes meubles venaient de seconde main et/ou de la célèbre enseigne suédoise. Du coup dans mon esprit, meuble Ikea = meuble typique des étudiants.
Et puis j'y vois aussi le parallèle
"meuble en kit --> supposé être super facile à monter alors que pas toujours, et vie étudiante --> censé être les plus belles années de ta vie alors que pour beaucoup c'est une galère sans nom.

Mes années d'étude sont désormais loin derrière moi, mais à l'époque, j"aurai adoré avoir un guide comme ça :top:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!