Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Actu mondiale

Geneviève de Fontenay démissionne du Comité Miss France

31 mar 2010

Geneviève, baby-sitter depuis plus de 20 ans des Miss au sein de la société Miss France, tire sa révérence ; et pour de bon. C’est son fils, Xavier, qui confie au Post que « La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est bien évidemment la participation de Kelly Bochenko dans La Ferme ». Kelly Bochenko, la fameuse ex-miss Paris destituée par Geneviève, après la parution de photos hot dans Entrevue.

genevieve-de-fontenay-demission

RTL rapporte que la dame à chapeaux a remis à Endemol une lettre de rupture, datant du 13 février dernier. Elle explique que l’affaire Bochenko montre « les limites de ce qui est insupportable ». « En tout cas pour ma part, de ce que je peux supporter », ajoute t-elle.

Mais la démission se fait pas sans quelques éclats de verre. Xavier explique que la Maman des Miss France « ne considère pas qu’elle a démissionné. Elle estime qu’Endemol a rompu le contrat qui les liait ».

Fort à parier qu’on risque d’entendre parler de cette histoire dans les semaines à venir : la doyenne des Miss prévoit d’attaquer Endemol aux prud’hommes.

Les Commentaires
40

Avatar de AnonymousUser
5 avril 2010 à 17h22
AnonymousUser
J'ai lu pas mal de messages irrespectueux à l'égard de Fontenay et de son concours de Miss.
Il faut prendre ce concours et ses normes pour ce qu'il est : un concours proposé par une personne qui a ses critères de sélection.
Les Miss France existent et ont été crées dans l'optique de Geneviève de Fontenay, avec ses critères (que certaines les jugent arriérés ou non). Les Miss France (et ce même si elles ou l'institution le prétendaient) ne représentent pas Les Femmes (et heureusement !), et ce n'est pas une émission politique ; c'est un concours singulier, avec ses normes. Personne ne nous oblige à adhérer ou à regarder le concours. Que de Fontenay soit horripilée de trouver des Miss à poil dans Entrevue, il me semble que c'est plus que normal quand on regarde les critères de son concours ! Ce n'est pas question d'être arriéré(e)... Et puis De Fontenay n'a pas pour vocation de libérer les femmes (son émission non plus), il ne faut pas tout mélanger.
0
Voir les 40 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Actu mondiale
[Site web] Visuel horizontal Édito (6)

La loi « Don’t say gay » entre en vigueur en Floride

Maya Boukella

01 juil 2022

2
Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Actu mondiale
Les députés britanniques Wes Streeting et Sir Iain Duncan Smith avec le gilet simulateur de bouffées de chaleur. © Capture d'écran Instagram @overthebloodymoon

Le Parlement britannique donne des bouffées de chaleur aux hommes, et c’est pour la bonne cause

Anthony Vincent

01 juil 2022

7
Société
4

Les femmes grandes absentes des publications scientifiques

Marie Chéreau

30 juin 2022

7
Actu mondiale
brittney griner mba wikimedia commons

Toujours incarcérée en Russie, la basketteuse Brittney Griner va être jugée à compter du 1er juillet

Maëlle Le Corre

30 juin 2022

3
Actu mondiale
[Site web] Visuel horizontal Édito (4)

Changement climatique : l’ONU alerte sur « l’état d’urgence des océans »

Maya Boukella

30 juin 2022

1
Actu mondiale
Le chanteur R. Kelly condamné à 30 ans de prison pour crimes sexuels

Le chanteur R. Kelly condamné à 30 ans de prison pour crimes sexuels

Anthony Vincent

30 juin 2022

8
Actu mondiale
pilule du lendemain-avortement-usa-etats-unis-droitdesfemes-moncorpsmonchoix-france-roevswade-feminisme-santé

Entre explosion des ventes, hausse des prix et rationnement… Aux États-Unis, la pilule du lendemain se fait précieuse

Marie Chéreau

28 juin 2022

3
Actu mondiale
Disney domaine public

Disney, Facebook, Instagram : les entreprises américaines s’engagent pour le droit à l’avortement

Maya Boukella

28 juin 2022

8
Actu mondiale
armé-usa-etats-unis-avortement-roevswade-ivg-droits-des-femmes-avortement

Aux États-Unis, les soldates premières victimes de la suppression du droit à l’avortement

Marie Chéreau

27 juin 2022

3
Actu mondiale
cour suprême américaine

7 États américains ont déjà légiféré pour criminaliser l’avortement

La société s'écrit au féminin