Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Témoignages

L’autobronzant à la piscine

Replaçons le contexte : moi, pendant longtemps, j’ai cru que je pouvais faire avaler discretos que je constituais l’équivalent européen de JLo. Je me baladais en survêt’ rose en velours, en fredonnant I’m real l’air de rien et le sourcil un peu levé. Ma première paye de caissière à 28h semaine, je l’ai intégralement versée à Chanel en investissant dans une paire de lunettes griffée, lestée de 200 grammes de strass. Toujours pour être raccord idéologiquement.

Avant, pour bronzer, on avait deux solutions : badigeonner son corps d’un mélange huile d’olive/citron et frire au soleil, ou s’enduire de chicorée concassée. Voilà pourquoi le jour où l’autobronzant est apparu, j’ai dédié un mausolée au génie du Créateur. Dans son immense miséricorde, il me permettait « d’aller plus whauuut, woualler plus whouauttt » vers le JLo Style. Hallelujah, à la piscine je resterais celle qui a le maillot le plus classe, en quittant le surnom difficile à vivre de « Gervita baveux » (ndlr : l’avenir allait m’apprendre que même 10 ans après, il reste toujours une balance pour se souvenir des surnoms méchants).

Problème : autrement que par temps sec, l’autobronzant faut pas…

J’étais enduite et sèche, heureuse. Rendez-vous était pris pour une piscine l’après-midi. Pour partir sur de bonnes bases, j’avais même changé de bande et je comptais conclure avec un humain masculin, grâce à ma mue salvatrice…

Et quand j’ai posé ma cambrure dans le jacuzzi de la piscine à Weil am Rhein, eh bien j’ai delavé. Ils ont tous compris qu’en vrai j’étais blanche comme un Chavrou. Pour le côté « I’m real », j’étais servie, mais pas comme je pensais.

Résultat : j’ai démonté le mausolée, me suis payé une thérapie contre la clostrophobie en cabine et j’ai acheté des lunettes à UV. Affaire bouclée.

La Honte en gratin.

Moralité : Plutôt que de vouloir ressembler à Janet Jackson en partant d’une base « Isabelle Boulay », trouve-toi des amis qui sauront ne pas t’appeler « Gervita baveux ».

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
2

Avatar de Ginger.
27 mars 2008 à 17h40
Ginger.
MOi j'en ai pas besoin-euh !
Hé hé ! :cool:
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Règlement de comptes
Pixabay / Pexels

Marguerite, mère solo, 2 358 € par mois : « Parfois, j’ai honte de ne pas avoir le même niveau de vie que mes amis »

Aïda Djoupa

30 juin 2022

11
Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Témoignages
Ball park brand / Unsplasn

« 5 ans plus tard, j’ai encore des papillons dans le ventre » : 5 lectrices racontent les amours de vacances qui les ont marquées

Aïda Djoupa

26 juin 2022

Témoignages
pexels-karolina-grabowska-8107537 (1)

Américaine et childfree, la loi anti-IVG au Texas m’a poussée à me faire stériliser

Aïda Djoupa

24 juin 2022

12
Règlement de comptes
femme sur un vélo

Bianca, 5 538 € par mois : « Je m’estime trop payée »

Aïda Djoupa

23 juin 2022

10
Société
Pexels / Karolina Grabowska

Une ligne d’écoute par et pour des personnes adoptées, c’était nécessaire et voici pourquoi

Aïda Djoupa

23 juin 2022

4
Témoignages
Femme sautant dans les airs dans un studio de yoga

Le yoga est-il réservé aux personnes minces, blanches, et riches ? Le studio Body Positive nous rappelle que non

Aïda Djoupa

21 juin 2022

13
Témoignages
Une femme qui regarde au loin

À 27 ans, je suis ménopausée

Une madmoiZelle

21 juin 2022

5
Témoignages
5 personnes aux identités et expressions de genre différentes en train de faire la fete

« Ma non-binarité a été la révélation de ma vie » : 4 personnes non binaires embrassent leur identité de genre

Val Leroy

20 juin 2022

Témoignages
« lettre-amour-pere-decede »

Lettre d’amour à mon père décédé

Manon Portanier

19 juin 2022

5
Témoignages
Un homme et une femme qui enlevent leurs aliances

J’ai divorcé… et mes amis m’ont larguée dans la foulée

Une madmoiZelle

18 juin 2022

3

Témoignages